Retour vers Intro  
Trouver qq chose ?
Plan
Ecrire ?
Ecrire
Qui suis-je ?
Qui
AVRIL 2015  

Kyoto - Gion - Pontocho ...

 

Gare Tokyo -
Tsukiji Market - Ginza
Metropolitan Government - Shinjuku - Kabuchi Cho - Robot Restaurant
Shinjuku Gyoen Park - Akihabara - Skytree - Senso Ji - Asakusa - International Forum - Shibuya
Nezu - National Art Center -
Roppongi Hills -
Omote Sando
Ikebukuro
Ile Odaiba
Yasaka - Gion - Pontocho
Kiyomizu Dera - Koda In - Shoren In - Ginkaku Ji -
Path Philosophy - Eikando -
Nanzen Ji
Daitoky Ji -
Kinkaku Ji -
Ninna Ji -
Ryoan Ji
Nijo Do - Toji - Hongan Ji - Sanjusangendo - Shimbashi -
Nishiki Market -

 

Pratique - Liens
Météo
Préparer
Liens Japon
Photos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Vacanciers_Générique_120x600

 

 

 
Déjà avant d'arriver à Kyoto, faudrait prendre le train non ?
Grand moment quand tu viens au Japon, tester le Shinkansen, juste pour voir si notre TGV est si extraordinaire !
       
Le Dormy Inn dispose d'une navette gratuite vers le gare de Shibuya.
Si tu veux la prendre en arrivant à la gare, faudra sortir à la porte 7.1 qui donne sur le magasin Tsutaya et 109 Men's.
Au niveau de la fontaine ci-dessus.
Il y a une navette toutes les 30 minutes.
       
Je dois prendre la Yamanote Line pour rejoindre la gare de Shinagawa, d'où part le Shinjansen vers Kyoto.
7h45 donc c'est la grosse foule et avec ta valise, t'es pas aidé pour affronter la cohue qui rentre dans les wagons bondés.
Petit conseil : prend le dernier wagon !

Pas trop de monde alors que je vois dans les écrans de contrôle que ça pousse méchamment ailleurs.
La technique : Tu te mets de dos et tu recules comme un sauvage jusqu'à ce que ça rentre. Et personne ne moufte !

Je m'en tire bien et je peux sortir sans avoir à donner des coups de machette pour me frayer un chemin.
       
Je dois traverser ce flux ininterrompu avec ma valise et j'ai l'impression de traverser les Champs-Elysées en dehors des clous. Même pire !
shinkansen Ce qui est incroyable c'est que les Shinkansen se succèdent toutes les 10mn sur tous les quais. On se croirait dans le métro.
       
shinkansen

C'est qu'on le voit "pour de vrai" qu'on se rend compte que c'est bien plus gros qu'un TGV.
Pas de stress non plus si on n'a pas réservé. Dans chaque train, il y a des wagons exclusifs pour ceux qui n'ont pas réservé. En l'occurrence, sur le mien, il y avait 5 wagons, c'est pas rien.
Gros avantage, tu n'as pas à te poser la question si un couillon va se pointer au prochain arrêt pour te faire dégager si c'est ta place !
   

 

 

 

Shinkansen
Shinkansen

 
On est dans un autre monde ! Un Shinkansen c'est gros comme un Airbus.
2 rangées de 3 places !
       
Bien sûr, je suis en 2ème classe et je mesure 1,92m.
Je me retrouve avec plus de 20 cms de marge au niveau des jambes. Siège inclinable. Super luxe et confort.
       

Espace fumeur tous les 3 ou 4 wagons et un chariot de boissons et snacks qui passera 2 fois.
450 kms pour 3h15 de trajet.

 

       

       
Gare de Kyoto ...        
13h00 : C'est un peu le bordel mais je trouve pas l'office du tourisme et je ne sais pas à quel niveau je suis.
Je vois un petit bureau avec Visitor quelque chose, mais je n'arrive pas à croire que c'est le Visitor Center.
J'attends les 3 ou 4 personnes devant moi, très déçu !
La gentille vieille dame cause anglais et me renseigne surtout pour aller à mon hôtel avec la bonne ligne de bus.
Très peu de brochures, je me dis que c'est vraiment à chier.
En plus, je comptais sur eux puisque je n'ai absolument rien préparé sur Kyoto.
Oui, je sais ... mais ça m'a semblé trop compliqué quand j'ai commencé à lire les guides avec les centaines de temples, etc ....

En suivant maintenant les panneaux "Bus Station", je me retrouve au niveau 2F ( 2ème Floor hein ... ).
Et là, Boum ( je suis fort sur les bruitages .... ) Visitor Information, un grand truc avec une dizaine de conseillers et une file d'attente de 20m.
Ah ben quand même !
Je repars avec 3 ou 4 brochures bien faites, des plans et faut demander une version française, ils ont !
       
Autant manger dans la gare qui est splendide et immense avec 12 étages !
Je me prends un menu à 1.300 yens.
    Gare de Kyoto
Gare de Kyoto
 
gare de kyoto

La gare de Kyoto date de 1997 et comme partout au Japon, fait office de centre commercial, restaurants et même un hôtel 4*.
-
   

 


Terrasse au somment de la gare

 


Ecolières en goguette.

 
gare kyoto
       

Je ne me presse pas car, de toute façon, je sais que l'hôtel ne donnera pas la chambre avant 15h00.
Je prends donc la ligne de bus indiqué par le Visitor Center.
       
Comme dans le métro, les japonais adorent le velours a priori.
Toujours pour le confort des passagers, tu as un bouton d'arrêt à chaque place et un peu partout dans le bus.
       
Pour mes 4 nuits à Kyoto, au départ, je n'avais pas réussi à avoir 4 nuits d'affilée dans le même hôtel, au prix maxi de 100€ que je m'étais fixé.
C'est une grosse période sur Kyoto.
       
J'avais donc 3 nuits à l'hôtel Smile et 1 nuit dans un autre. Et puis, en revenant un peu plus tard, j'ai relancé une simulation et le Smile Hôtel proposait enfin 4 nuits sur mes dates.
En plus, le prix avait baissé.
J'avais réservé 3 nuits pour 51.000€ soit 376€ ( au dessus de mon budget mais rien d'autre à l'époque, bien placé et pas crado ! ).
Et maintenant, je me retrouve avec 4 nuits pour 48.500 yens.
Je suis donc passé de 125€ à 90€ la nuit.
Comme quoi, faut toujours aller revoir sa réservation modifiable pour vérifier si le prix n'a pas baisser !
       
Le Smile Hôtel était correct, par contre, la chambre est vraiment petite et tout est resté dans la valise, sans aucun rangement.
       
Smile hôtel Kyoto Pour 1 personne et t'arrives même à te marcher dessus !
     
Le truc bien couillon ! T'as une mini penderie mais que 2 portemanteaux.
Comme quoi, les japonais peuvent aussi faire des conneries.
Et le peignoir, taille nain, qui restera bien rangé.
       

Globalement, je suis content de m'en tirer pour 90€ et c'est propre.
Par contre, le petit-déjeuner n'est pas inclus. Je n'ai pas pris l'option à la résa. J'ai juste acheté un ticket pour demain. On verra bien..

 

       

       
Temple Yasaka Kyoto ...        
Kyoto Yasaka map Je prends le métro pour aller vers le pont et me balader dans Gion et Pontocho.
Au final, une fois dans la rue, je suis les gens et je vais me retrouver au temple Yasaka que j'avais pas du tout prévu !
       
17h30 : Juste après le pont, en face du n°3 sur la carte, il y a la foule.
C'est le théâtre et les gens rentrent
       
Le voici pris en photo bien plus tard dans la soirée.
       
Kyoto est le royaume du kimono. Beaucoup de femmes en portent. Ici pour la soirée ou les touristes pour visiter.
       
     
Ces gâteaux sont tellement beaux que j'en prends 2. C'est très bon !
Le 1er jour, t'es comme un fou à prendre toutes les femmes en kimono mais sur Kyoto, tu en verras tout le temps !
   


Geisha prise au vol.
 
Yasaka temple

Le temple de Yasaka est au bout de la rue, on peut pas le rater.
Il est aussi appelé le Sanctuaire de Gion.
   

 

 

yasaka kyoto
Yasaka Kyoto

 

 

 
     
Rien d'extraordinaire mais il y a beaucoup de monde et encore des cerisiers en fleur.
       
       
Comme à Tokyo, dès que t'es plus dans le traditionnel, c'est moche, sans unité et avec des fils électriques partout. Tant pis si ça hérisse les amoureux du Japon.
       

       
Quartier de Gion ...        
Sur le plan au-dessus, je sors du temple Yasaka et je me dirige vers le quartier de Gion au hasard.

Kyoto Gion

N° 2 sur la carte : J'arrive pas une partie moins fréquentée par les touristes donc ça renforce un peu le côté traditionnel, calme et sans horde de chasseurs de Geishas.
-
   

 

 

 

 


Kyoto Gion

 


Cadre recherche Geisha

 
       

Le quartier de Gion était autrefois un endroit pour les voyageurs qui venaient pour le sanctuaire de Yasaka. Ensuite, il s'est spécialisé pour les geishas qui officiaient pour les samouraïs.
A Kyoto, les geishas sont souvent connues sous les terme de "Geiko".
L'autre terme de "maiko" désigne les apprenties Geisha.
       
Ici, tout est en japonais et rien d'affiché à l'extérieur donc c'est vraiment pas fait pour les bourrins de touristes en mal de sensation !
       
geisha kyoto En se rapprochant de l'avenue, ça devient un peu n'importe quoi avec beaucoup trop de monde et c'est la chasse au kimono pour la photo qui va bien.
       
Les pauvres jeunes filles habillées traditionnel sont assaillies par des dizaines de flash alors qu'elles n'ont rien à voir les geishas.
On se croirait dans un safari ! C'est ridicule.
Donc c'était bien de commencer par le haut comme j'ai fait.

Je traverse l'avenue pour rester dans les petites rues et je descends vers le N°3 de la carte.
       
Toujours ces Pachinko bruyants et enfumés.
Je rentre dans un mini épicerie mais qui ne vend que de l'alcool.
Des rayons entiers de saké et une bouteille de Romanée-Conti à ... 15.000€ !
    Pachinko
Pachinko
 
Par hasard, je tombe sur ce restaurant étonnant, le Issen Yosyoku, spécialisé dans les crêpes fourrées japonaises, les Okonomiyaki. Le spécialiste de Kyoto !
    Okonomiyaki
Okonomiyaki
 
Je ne peux pas rater ça et je m'installe à l'intérieur. Rien à choisir, il n'y a qu'une recette !        
Le décorateur a été interné depuis. Des mannequins et des tables recouvertes de plastique. Plus kitsch, tu meurs !
   
Pourquoi ?
 
Okonomiyaki C'est maintenant que tu vas montrer ton réel niveau en baguettes. C'est du sport mais c'est très bon.
Et vraiment pas cher, 800 yens soit 6€.
       
Je traverse le pont pour rejoindre l'autre coin typique de Kyoto, la Pontocho Dori.        
Voilà l'illustration des restaurants japonais en étage et dont tu ne vois rien en bas, si tu ne lis pas les panneaux dans la rue.
   
Super chic !
 

       
Pontocho Dori ...        
Cette ruelle Pontocho qui longe le fleuve est pratiquement à 100% des restaurants.( N°4 sur la carte )
La plupart n'étant pas traduits, t'as pas un choix énorme au final.

Pontocho Dori Kyoto

La Pontocho Dori est la copie de Gion avec les mêmes maisons en bois.
-
       
    pontocho dori kyoto
Pontocho dori
 

Je prends sur la gauche, car ça devient très répétitif, toutes ces maisons identiques alignées et je me retrouve sur une avenue, beaucoup plus animée avec un canal au milieu.( n°5 sur la carte )
       
Le quartier est plus jeune et moins touristique.
On est Vendredi donc ça sort pas mal !
Pas beaucoup plus de restaurants traduits pour les anglophones.
C'est pas si simple de trouver un resto en fait.
   

 


Au mieux si c'est pas traduit !

 
Cette rue Kiyamachi dori est vraiment sympa, entre le décor du canal, les enseignes, l'animation des jeunes. J'y viendrais plusieurs fois.        
Par contre, je n'arriverai jamais à y manger. Les fois où je suis rentré dans un resto, c'était toujours complet sur ce week-end !
La galerie couverte où les magasins ont fermé et je reviens sur l'avenue principale de Kyoto, Kawaramachi Dori.
       
J'ai encore des pieds en état de marche, donc je remonte tout à pied vers mon hôtel. J'ai juste à aller tout droit, et ça faisait partie de mon choix pour être vite dans le centre avec le métro, le bus ... ou à pied.        
         
         
Kiyomizu-Dera, Ginkaku-Ji et Chemin de la Philosophie
       
         

Japon | Tokyo | Kyoto