Retour vers Intro  
Trouver qq chose ?
Plan
Ecrire ?
Ecrire
Qui suis-je ?
Qui
AVRIL 2015  

Train de Kyoto à Tokyo ...

 

Gare Tokyo -
Tsukiji Market - Ginza
Metropolitan Government - Shinjuku - Kabuchi Cho - Robot Restaurant
Shinjuku Gyoen Park - Akihabara - Skytree - Senso Ji - Asakusa - International Forum - Shibuya
Nezu - National Art Center -
Roppongi Hills -
Omote Sando
Ikebukuro
Ile Odaiba
Yasaka - Gion - Pontocho
Kiyomizu Dera - Koda In - Shoren In - Ginkaku Ji -
Path Philosophy - Eikando -
Nanzen Ji
Daitoky Ji -
Kinkaku Ji -
Ninna Ji -
Ryoan Ji
Nijo Do - Toji - Hongan Ji - Sanjusangendo - Shimbashi -
Nishiki Market -

 

Pratique - Liens
Météo
Préparer
Liens Japon
Photos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Quand j'avais été chercher mon Pass la semaine dernière à Tokyo, ils m'avaient réservé le billet Aller mais pas voulu pour le retour.
Donc même si je sais qu'il y a toujours 4 ou 5 voitures réservées aux "non réservés", je préfère prendre le petit-déjeuner sur place après avoir pris mon billet avec le JR Pass.

Pas de souci pour mon billet avec un train qui part à 8h56 et qui arrivera à 11h40 à Tokyo.
Je passe du côté "embarquement" on va dire mais pratiquement rien pour manger assis !
Je m'achète donc un café, un jus d'orange et 2 croissants que je mange debout sur le quai, en posant mon café sur une poubelle.
Limite SDF pour un japonais !
       
Je reste impressionné par le ballet incessant de Shinkansen qui partent toutes les 10mn !
     
Je ronfle pratiquement sur tout le trajet. Le shinkansen de l'aller était mieux aménagé que celui-ci au niveau tablettes, etc ...
Par contre, toujours autant de place pour les jambes.

J'arrive à la gare Shinagawa de Tokyo. Me reste plus qu'à prendre la Yamanote Line, gratuite maintenant puisque j'ai le JR Pass valide.
Je rejoins la station Shimbashi où je récupères la ligne de tramway automatique qui desserre l'île d'Odaiba, le Yurikamome.
Ici aussi la carte Suica fonctionne. Une merveille ce système.
   

 


Shimbashi

 
Pour suivre les panneaux dans la gare, mieux vaut bien retenir le nom de Yurikamome et le logo.
       
Comme on doit sortir et changer de gare, c'est pas toujours évident.        
odaiba map carte J'ai pris cette solution de trajet uniquement pour faire le voyage en tramway et traverser par le pont.
A priori, on peut aussi y aller par le Sud plus direct.
Petite vidéo perso, sur la partie avec le grand virage avant le pont.
   
Yurikamome Odaiba
 
Je me suis fait plaisir pour ma dernière nuit avec une promo sur Booking au Grand Pacific Le Daiba.
       
J'ai la nuit à 150€ pour un 4* au lieu de 290€. Par contre, pas de petit-déjeuner.
Je me pointe à 13h00 et je sais que je vais me faire jeter mais je pourrais déposer ma valise pour aller déjeuner.
L'employé me fait sa tête "Désolé, t'es en avance gros connard" mais je dois avoir la prestance d'un VIP américain incognito car un mec plus gradé se pointe. Ça discute, ça chuchote, ça trifouille dans le PC et le visage du gars s'illumine d'un sourire enfantin et flippant chez un japonais.
En gros, j'ai ma chambre maintenant et en plus, on me surclasse en Junior Suite.
Le mec en fait des caisses sur l'aspect "exceptionnel" avant 15h00 et je me demande s'il ne va pas me demander en mariage si ça continue !
   

 

 
Et bien, ça me change de Kyoto où je ne pouvais même pas vider ma valise !
     
    Odaiba Tokyo
Odaiba Tokyo
 
         
Odaiba Tokyo

Comme je me sens riche maintenant, je vais déjeuner au 30ème et dernier étage de l'hôtel avec une magnifique vue sur le pont et la baie de Odaiba.
       
C'est un restaurant Teppanyaki où le chef fait tout cuire devant toi sur une plaque chauffante.
     

       
Tokyo Ikebukuro ...        
14h00 : Je me refais le chemin à l'envers pour remonter tout au Nord de Tokyo, dans le quartier Ikebukuro.

Il faut bien 50mn pour y arriver, même avec 1 seul changement.
       
J'y vais un peu au flan vu que Tokyo me déçoit et j'y vais aussi car j'avais vu un reportage sur une boutique de luxe KitKat, dont la marque applique un peu la méthode Nespresso.
       
Kitkat chocolatory Le concept est "KitKat Chocolatory" avec des recettes sans aucun rapport avec la grande distribution.
C'est du vrai haut de gamme.
       
kitkat chocolatory tokyo Une gentille employée est là pour les étrangers avec une fiche traduite en anglais quand même.
Ça donne vraiment envie comme le KitKat à la framboise ou au thé vert.
J'en prends plusieurs pour ramener et j'apprends aussi certaines boites sont exclusives par ville ou par boutique.
Ce magasin de Ikebukuro est dans le centre commercial Seibu. De charmantes hôtesses sont toujours là pour dépanner les touristes.
       
Ça doit être mon jour, car j'ai droit à un KitKat gratuit. Les gens doivent comprendre que le Japon, ça sera pas mon grand hit de vacances et tentent de m'amadouer ... Mais non, je resterai intègre !



Je continue mon plus grand plaisir au Japon, la visite des boutiques de biscuits et gâteaux.
Les boites sont toujours superbes et les emballages d'un raffinement extrême.
   

 

 

 

 

 

 


Biscuits Japon

 
       

Je me rends aussi compte que c'est beaucoup mieux de visiter ces food courts dans l'APM car personne n'est bousculé et on peut s'attarder devant les stands. Le soir, c'est le rush et tu emmerdes tout le monde !

Là, je discute un peu quand un jeune parle anglais, sur la recette et avec quoi c'est fait. C'est très sympa et ils n'ont pas grand chose à faire à cette heure.

Il fait gris mais il ne pleut pas. Je sors in ze street pour rejoindre le Sunshine 60 comme indiqué sur le plan au début.

Ikebukuro Tokyo

C'est affectivement un quartier surtout pour les jeunes avec des cinémas, des boutiques de gamines, des salles de jeu, et de gadgets en toute genre !
   


Ikebukuro Tokyo

 

 

 

 


Zone fumeur obligatoire dans la rue.

 

 
     

Je me fais un tour au Tokyu Hands pour voir si je peux trouver des bols en céramique pas trop moches. ( Exemple 1 ou exemple 2 )

J'arrive ensuite au fameux Sunshine City avec un aquarium, un observatoire et ... des boutiques. Sauf que je sature et que je me traine cet APM.
J'en peux plus de ne voir que des boutiques pour gamines, toutes roses et assez débilitantes au final. Ça me saoule franchement !
A se demander où se fringuent les hommes ?



Je me réjouis de voir cette image d'employés venant fumer leur cigarette avec chacun sa colonne et vissés sur leur smartphone.
Je reviens vite vers la gare pour l'animation de la rue.
   

 


Sunshine City

 

 

 

 

 

 

 
   
Ikebukuro
 
Comme c'est vieillot ces immeubles ou alors on arrive à faire malin !
   

 

 


Un petit coup de mégapole particulièrement flippant quand t'es dessous.
       
Allez zou, je retourne sur mon île !
       
Shimbashi Tokyo

Une vue depuis la gare de Shimbashi ou je fais mon transfert pour le métro automatique vers Odaiba.
   

 

 

 

gare Shimbashi Tokyo
Simbashi gare

 

 

       
Ile d'Odaiba Tokyo ...        
Odaiba Liberty Statue

A priori j'aurais raté une correspondance ?
Vu de loin et avec le pont derrière, ça fait son petit effet !
   

 

Odaiba Liverty
Odaiba Liberty

 

 
Y'a du vent et je suis pas équipé pour ce soir !
C'est frais par rapport à la ville.
       
20h00 : Tiens avec une belle vue sur la baie, voici le Kua Aina, hawaian burger.
     
C'est pas le tout mais je décolle demain soir, moi !
Va peut-être falloir ranger sa valise, protéger les céramiques pour le voyage et refaire le tri de ce que je garde dans mon sac à dos et de ce qui va voyager dans la valise.
A contre coeur je vais laisser mon superbe parapluie, ami de tous les instants ... alors que j'aurais pu l'emmener au final.
J'en pleure tous les soirs maintenant.
       
Le truc à ne pas oublier non plus. Redonner sa box WiFi avec l'enveloppe retour au desk de l'hôtel.
       
Odaiba Tokyo et retour en France ...
       
         

Japon | Tokyo | Kyoto