Retour vers Intro  
Trouver qq chose ?
Plan
Ecrire ?
Ecrire
Qui suis-je ?
Qui
AVRIL 2015  

Nezu Festival des Azalées ...

 

Gare Tokyo -
Tsukiji Market - Ginza
Metropolitan Government - Shinjuku - Kabuchi Cho - Robot Restaurant
Shinjuku Gyoen Park - Akihabara - Skytree - Senso Ji - Asakusa - International Forum - Shibuya
Nezu - National Art Center -
Roppongi Hills -
Omote Sando
Ikebukuro
Ile Odaiba
Yasaka - Gion - Pontocho
Kiyomizu Dera - Koda In - Shoren In - Ginkaku Ji -
Path Philosophy - Eikando -
Nanzen Ji
Daitoky Ji -
Kinkaku Ji -
Ninna Ji -
Ryoan Ji
Nijo Do - Toji - Hongan Ji - Sanjusangendo - Shimbashi -
Nishiki Market -

 

Pratique - Liens
Météo
Préparer
Liens Japon
Photos

 

 

 

 

  Propriétaires_120x600

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Alors que je cherchais où on pouvait voir des cerisiers en fleur vers la mi-Avril, j'étais tombé sur le Bunkyo Azalea Festival ( Tsutsuji Matsuri ) au temple sanctuaire Nezu-Jinja.
-
       
       

Nezu Azalea

C'est pas plein pot mais ça a déjà de la gueule quand même.
Comme tu peux le constater, y'a pas 50 hectares non plus.
   

nezu azalées
Nezu Azalées

 

 

 
Bien évidemment, je n'y comprends que dalle entre les différentes espèce.
Mais c'est pas grave.
       
       


Je ne sais plus quelle station j'avais prise ( 3 au choix ).
L'entrée coûte 200 yens.

 

       

       
National Art Center ...        
National Art Center Tokyo

Encore un immeuble que je voulais vraiment voir, le National Art Center.
Je ne viens pas pour visiter le musée. En plus, c'est une exposition sur les tableaux du Louvre !
On peut rentrer dans les espaces communs sans payer bien sûr.
       
La 1ère chose qui me frappe c'est .... un parking à parapluies !
Excellente idée pour pas s'embarrasser pendant la visite et tremper partout.
     
       
L'architecte est japonais, Kisho Kurokawa. Ce n'est pas un musée permanent. Il accueille des expos temporaires uniquement.
       
La bonne affaire c'est de déjeuner chez Bocuse pour pas très cher au final.
Mais j'ai prévu autre chose.
       
Ça doit être aussi sympa de nuit !
       

       
Gonpachi Restaurant ...        
Si je n'ai pas mangé chez Bocuse, c'est que j'ai prévu de déjeuner au restaurant Gonpachi.
Et pourquoi ?
Ben, parce que .... Kill Bill.
       
Comme on peut voir sur la carte ci-dessus, je vais tout faire ce coin à pied.
Je descends donc du National Art Center vers le restaurant Gonpachi qui fait le coin de la rue. C'est bien là, car l'entrée ne ressemble à rien et ne laisse absolument pas deviner la taille de l'intérieur.
       
Dans le film Bill Bill, ce serait l'inspiration de la "House of Blue Leaves"
Quand on voit le restaurant, c'est pas flagrant mais il y a un petit quelque chose.
       
Gonpachi Kill Bill

Il faut savoir que le Gonpachi fait partie des tours opérateurs et qu'on a de grandes chances de voir débarquer un bus de petits vieux comme j'ai pu le constater lors de mon passage.
C'est pour ça que je suis venu au déjeuner pour ne pas à avoir à réserver ou faire la queue.
Là, il est juste 12h00 et il y a peu de monde et que des japonais qui bossent dans le coin.
       
Je suis installé au centre, au comptoir, juste en face des cuisines vitrées.
       
       

J'ai pris, je ne sais plus quel menu, mais c'était 2.000 yens environ avec une bière, soit 15€.
       
Des fritures, tempura, très légères.
Brochettes et nouilles.
       

Je suis content d'avoir vu ce décor et c'était bon sans être trop cher, vu la notoriété du truc. Comme je suis arrivé le bus, c'était servi rapidement donc autre bon point d'y venir hors heures de pointe ou le soir.

 

       

       
Roppongi Hills ...        
Je remonte la rue à pied et le quartier Roppongi Hills est à moins de 10mn.
J'aurais bien aimé monté au Tokyo City View et visiter aussi le Mori Art Museum, mais c'était fermé 15 jours pour des travaux.
       
Roppongi Hills Hormis cela, c'est surtout un centre de bureaux avec des boutiques.
   
Le truc discret pour arriver !
 
     
araignée maman tokyo Le seul truc intéressant c'est l'araignée géante, Maman, de Louise Bourgeois.
On peut voir la même au Guggenheim de Bilbao.
       
A part ça, je suis à 2 doigts de me faire chier quand même !
Je pense qu'il y a du monde le soir surtout pour les cinémas.
Je me passionne donc, faute de mieux, pour les minuscules épiceries qui vendent des milliers d'articles en tout genre.
   

 

 

 

       
Tokyo Midtown ...        
Toujours avec mes petits pieds, coup de bol, j'avais pris les 2, je vais vers un autre centre commercial, le Tokyo Midtown.

Tokyo Midtown

Le Tokyo Midtown est plus joli et moins désert surtout. C'est plus un centre commercial en fait.
Il y a aussi un centre d'expositions, le Suntori Museum of Art. Mais là c'était sur 2 dessinateurs contemporains qui ne me disaient rien.
-
   

Tokyo Midtown
Tokyo Midtown

 

 

 
       
21_21 Tokyo design Derrière le centre, il y a un vaste espace vert avec des oeuvres contemporaines et le 21-21 Design Sight.
       
Je rentre pour voir la boutique sensée représenter le meilleur de la création japonaise .... et c'est tout juste à chier !
10 trucs sans intérêt à vendre et une exposition au sous-sol payante sur je ne sais plus trop, genre utilisation des agglos dans le design.
Je suis sur le point de demander un cutter pour me trancher les veines mais il fait presque beau et la vie reprend le dessus ...
       
Je me paye un coca sur la terrasse temporaire installée sur la pelouse.
Je fais le point sur ma vie, le monde et la prochaine vidange de ma voiture. La sérénité m'envahit !
       
       


Je me fais un tour dans le centre quand même. Au 3ème étage, il y a un café qui donne sur le patio extérieur avec une jolie vue.
Le temps redevient dégueu et je m'emmerde un max depuis midi.
Pas grand chose à voir et l'architecture de Tokyo ne m'emballe vraiment pas !
C'est du centre commercial massif, des tours impersonnelles et sans relief. En plus, j'ai mal aux pieds maintenant et je me traîne un peu.
17h00 : Je cherche où aller en fait !

Comme je ne vais pas faire long feu, je décide de me rentrer sur Omotesando, prés de mon hôtel et de faire la partie basse que j'avais zappé le 1er jour.

 

       

       
Omotesando Tokyo ...        
Omotesando map carte plan Station Omotesando et on descend dans une petite rue alors qu'avant Omotesando est une immense avenue.
T'as l'impression que tu t'es gouré et ben non !
       
Spiral Tokyo Avant, je passe d'abord chez Spiral mais pas de quoi casser 3 pattes à un canard.
Trop pointu pour moi !
       
Juste en face de Spiral, ce bâtiment qui ne laisse apparaître son angle que depuis un côté. Quand tu arrives de l'autre côté, on ne voit qu'un cube banal.

Je reviens donc vers Omotesando pour descendre sur la droite.
       
Prada Omotesando Tokyo

Et voilà, le fameux immeuble Prada, dont tu auras sans doute vu et entendu parler dans tous les guides.
Ce qui est triste sur Tokyo, c'est qu'on en est réduit à voir des boutiques de luxe pour avoir un peu d'architecture moderne et intéressante.
-
   

Prada Tokyo
Prada Tokyo

 

Prada store Tokyo
Prada store Tokyo

 
    Omotesando Tokyo
La + belle vitrine.
 

En fait, la plupart des boutiques de luxe sont sur cette partie de Omotesando, dans une rue presque minuscule.
       
Ce qui dénote vraiment à Tokyo, ce sont ces fils électriques et compteurs dans toutes les rues. Ça fait vieux !!!
       
Sunny Hills Tokyo Celui-là aussi, j'avais prévu de la voir, tellement son architecture m'avait étonné. C'est simplement une pâtisserie, Sunny Hills. Et que pour un seul gâteau à l'ananas.
       
Je remonte à droite par la ruelle qu'on voit sur la photo pour rejoindre la grande avenue et je tombe sur ce que j'appelle sur la carte "zone de plein air".



Dans une impasse, comme une zone de pique-nique, des roulottes ou cabanes pour prendre un verre ou une collation dehors. Trendy !
-
       
       
Je confirme, Omotesando est toujours aussi triste le soir, même en semaine !
Je me finis sur Omotesando Hills, un centre commercial d'une tristesse absolue ce soir.
       
Le prochain qui me parle de Omotesando comme les Champs-Elysées de Tokyo, je lui crève les yeux à main nue et je les avale sans mayonnaise !        
Comme j'en ai ras-le-bol, je vais me ressourcer chez McDo.
J'ai pas envie de chercher, j'en ai plein les pattes !
Cette photo illustre assez bien le Japon d'ailleurs ...
       

Cette table est occupée par 3 jeunes filles. Nous sommes au 1er étage et elles sont parties chercher des milk-shakes au RdC.
Leurs 3 sacs sont sur la table mais elles n'ont aucun souci à les laisser bien en vue. Qui ferait cela en France ?

Allez, je vais préparer ma valise. Demain, je pars pour Kyoto.

 

       
Kyoto - Pontocho - Quartier de Gion ...
       
         

Japon | Tokyo | Kyoto