Retour vers Intro  
Trouver qq chose ?
Plan
Ecrire ?
Ecrire
Qui suis-je ?
Qui
Avril 2013  

Guide et visite de Fès ...

  Hier : Volubilis
Demain : Fès

 

Pratique - Liens
Météo
Séjours
Guide Maroc
Fes Tanneries
Photos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Médina, quartier
des tanneurs Chouara,
médersa Bou Inania,
médersa Attarine,
fondouk Neijarine,
mosquée des Andalous, Karaouiyine.
Bab Segma, Makina,
ville nouvelle de Fès,
mellah quartier juif.
Il nous reste donc 2 jours sur Fès qui vont être découpés comme ci-dessus. En gros, El-Bali aujourd'hui et en dehors de la médina demain.
On a dormi comme des bébés dans notre chambre haute comme un hall d'aéroport. Pas un bruit dans le quartier et surtout pas de mosquée à 5h00 du mat' ....
8h30 : Le petit-déj est superbe avec des crêpes, des confitures, différents pain et du café comme s'il en pleuvait. Au moins, t'es pas obligé de redemander à chaque fois. En plus dans le patio avec le zozios qui gazouillent, c'est le pied.
Pas de souci, à Fès, il fera environ 35° au meilleur de la journée. Pas le cagnard mais tu te balades en T-shirt facile même le soir.
Fes Carte plan El Bali médina Une idée germe dans mon cerveau malade ... et si on inversait les circuits ?
En fait, je me dis que la lumière sera plus belle avant 10h00 et les odeurs moins fortes avant les chaleurs sur la tannerie Chouara.
On en parle avec le gars du Riad et il trouve que je suis un génie.
Ça se confirme donc !
Pas la peine de se tartiner le chemin à pied, il nous conseille de prendre un "Petit taxi" et de se faire déposer sur la place de la Bab Rcif au sud des tanneries. Sur le plan, c'est le Pont de Sidi El Aouad.
Ensuite, on ira à l'odeur.
On arrête un taxi et on vérifie bien que le compteur est mis. Prix : 5 DH.
Vraiment pas la peine de s'em..... et se perdre pour ce prix.
Le quartier est populaire et on se faufile dans les ruelles de la médina.
C'est sûr que c'est moins chic et aucune boutique à touriste ici.

Au bout de 5mn chrono, nous voilà déjà ventousé par un rabatteur, puis un autre, puis un autre, puis ....
Bref, on doit pas être loin mais c'est pénible au bout de 10 fois.
Donc on continue la tête haute, sans trop savoir où c'est, ni comment on va sur les terrasses. On dit NON partout en gros.
Même les gamins de 5 ans sont opérationnels. Ce sont les vacances et personne à l'école, tous à la chasse aux neuneus !

A vrai dire, on est à 2 doigts de se tirer tout simplement. Ça commence à nous saouler grave maintenant. T'as l'impression d'être dans une ruche avec toutes les abeilles qui essayent de te piquer.
En l'occurrence Ici c'est ton fric !

Comme dans les interrogatoires, t'as toujours un méchant et un gentil. Ici aussi, souvent un homme, alors que ce sont toujours de jeunes, t'aborde tranquillement du genre "Ah la la les jeunes, puis-je vous aider ?" et tu plonges. Sauf que c'est aussi un rabatteur bien sûr.
Au moins, c'est plus soft et puis on ne va pas abandonner à 2m du bol de sangria ? Mais c'était moins une je t'assure.
Ça tombe bien, on nous amène sur la terrasse que je voulais, celle juste en face des cuves des tanneries Chouara. Effectivement, tu en as 5 ou 6 minimum et toutes ne sont pas bien placées.

Tanneries Chouara de Fès

Le quartier des tanneurs de Fès fait vivre environ 250 familles. Les autres, en mauvais état, ont été fermées et transférées en dehors de la ville. C'est la dernière en activité et elle a été un peu rénovée pour pouvoir encore être la visite incontournable des touristes.
Il ne reste déjà plus grand chose donc si on ferme celle-là ...
Tanneurs Chouara Fès Tanneurs Chouara Fès Tanneurs Chouara Fès
Tanneurs Chouara Fès Les bacs blancs sont les plus agressifs avec de la chaux pour nettoyer les peaux.
Tanneurs Chouara Fès

Soi-disant dans les autres, ce sont des colorants naturels ... j'y crois moyen voire pas du tout en fait !
C'est maintenant qu'il va falloir passer obligatoirement par toutes les boutiques sur 2 étages pour "payer" ta vue.
On n'achètera rien car d'abord c'est moche comme tout ce qui est fait pour les touristes lambda ... et plus grave de qualité moyenne.
Le cuir est épais, pas souple et assez grossier dans les finitions.
On trouve même des copies de Vuitton ... encore un moyen de dévaloriser l'artisanat dont on te vantait les mérites 5mn plus tôt.
Huile Argan Toujours les ânes dans les ruelles et nous passons devant une boutique d'huile d'Argan. Le piège !
Mauricette plonge ... c'est juste pour voir qu'elle dit !
Tiens, c'est une coopérative dis donc ... Bon, ils sont sympas et pas prise de tête. On repart avec un flacon, tu penses.
Mosuqée Karaouiyine Nous remontons dans la médina et on arrive la porte de la mosquée Karaouiyine, interdite pour nous.
Et bien sûr, des mecs attendent pour te faire profiter d'une vue imprenable depuis une terrasse ... gratuite.
On en sort c'est pas pour se refaire le même cirque.
Ci-contre, vue depuis la terrasse au déjeuner.
En passant, nos amis les guides qui te mettent 2 ou 3 étoiles sur cette mosquée, ça nous fait une belle jambe ! La Zaouïa de Moulay Idriss idem.
On ne voit que la porte et même pas les intérieurs. On se fout de nous !
Nous arrivons à la médersa Attarine.

Médersa Attarine Fès

Entrée : 10 DH. Construite en 1325, la médersa Attarine dont la cour est couverte de marbre, onyx et bois sculpté. Contrairement à Meknès, on ne peut pas monter à l'étage.
Médersa Attarine Fès Médersa Attarine Fès Médersa Attarine Fès
Médersa Attarine Fès

Comme souvent, il faut s'attarder sur les détails pour admirer la délicatesse des gravures et le travail des artisans de l'époque.

Nous sommes toujours dans le bas de la médina où sont concentrés la plupart des bâtiments intéressants.
Pas très loin, c'est le complexe Nejjarine devenu le musée des Arts et Métiers du bois. Entrée : 20 DH.

Nejjarine Fès

Impossible à rater sur sa petite place et sa splendide fontaine, toujours en activité comme on peut le constater !
On peut accéder également à une terrasse avec un café surplombant la médina.
Nejjarine Fès Nejjarine Fès Nejjarine Fès

Nous nous rendons au souk au henné. Là aussi c'est fini, c'est de la poterie pour touriste et basta. La place est jolie tout de même mais pour la tradition "typique", faudra repasser !
Souk Henné Fès Le chargement d'un âne fait encore un peu illusion sur le traditionnel.
Idem ci-dessous.

Nous remontons vers la médersa Bou Inania avant que ça ferme à 12h30. Entrée : 10 DH.

Médersa Bou Inania Fès

Fondée en 1357, donc plus tard que Attarine, elle est la plus grande de Fès. Ici non plus, on ne monte pas aux étages.
Bou Inania Fès Bou Inania Fès Bou Inania Fès

12h30 : Le gardien ferme les portes et fait sortir les visiteurs.
Et si allait déjeuner ? On a vu sur les guides le Kasbah avec une terrasse donnant sur Bab Bou Jeloud.
Et toujours la "magie" des toits de la médina !!!!!!!!
Couscous Boeuf et Tajine Pruneau à 40 DH chaque.
Reste plus qu'à redescendre vers les tanneries Chouara par l'autre rue.
Nous sommes montés par Talaa Seghira et nous repartons comme hier soir par Talaa Kebira.
Maintenant, c'est nous qui lançons aux gens qui nous interpellent de leurs boutiques si c'est bien une coopérative ?
Bien sûr, répondent-ils invariablement.
Et on a aussi droit à une vingtaine de terrasses différentes tout au long de la rue pour manger, prendre un café, acheter je ne sais quoi, etc ...

On se croirait dans le film "Une histoire sans fin", sauf qu'ici ça se reproduit tous les 100m.
Pratiquement plus 1 seul artisan à l'horizon. Seuls les ânes chargés donnent un peu d'ambiance.
Babouches de Fès

Ah, de la babouche, il y en a à tous les coins de rues. On découvre même en tournant dans une ruelle, le coin des vendeurs spécialisés et des fournisseurs de fils. C'est déjà plus sympa quand même !
Bien sûr, Mauricette ne peut résister et achète encore plusieurs bobines de soie.
A 3DH les 2, je reste Grand Seigneur !
Quelques images sur le trajet.
Les boutiques typiques sont, hélas, trop rares !
Mosquée ech-Cherabliyine
Nous voici presque en bas. Simple à savoir, c'est quand tu retrouves tous les casse-bonbons des tanneries Chouara pas très loin.
C'est reparti pour une vingtaine de NOOOOOOOOOOOON avant de traverser le pont vers le quartier des Andalous.
Toute cette zone est en travaux. Je suppose qu'ils consolident les berges ou le pont. Y'a de quoi faire en tout cas !
Comme ce matin, on constate que dès qu'on traverse le pont, ça redevient beaucoup plus populaire et pauvre.
Ça n'empêche pas de se faire re-ventouser par ceux qui veulent t'amener vers la mosquée des Andalous qui est tout droit et à 100m ....
C'est la rue Seffah sur le plan.
Mosquée des Andalous de Fès A la limite, je me demande pourquoi on vient puisqu'on ne peut pas rentrer ?
Et c'est pas la façade qui amortit le voyage non plus !

Tu vois les 3 jeunes qui attendent le client ... en proposant une vue imprenable depuis quoi ?
Ben une terrasse bien sûr !
La mosquée Al Andalou date des années 900 comme la Karaouiyine.

Je commence un peu à m'énerver car un jeune nous suit depuis le pont et veut nous guider alors qu'il suffit de suivre la rue.
Au bout de 10 fois, je me le prend entre 4 z'yeux et lui demande de vraiment dégager car il nous pompe l'air à la fin.
Il recule de 20m mais continue de nous suivre en cachette.

En plus, les 2 médersas sont fermées pour travaux ou écroulements.
C'est la médersa Sbaiyine et l'autre Sahrij.
Ben, ça nous fait léger au final.
Rue Seffah à Fès Nous rejoignons la Bab Ftouh pour prendre un taxi.
L'autre idiot continue de nous suivre et ça va finir par mal tourner. J'en ai marre de me faire suivre et chasser comme du vulgaire gibier.
Alors qu'on grimpe dans un taxi, il court vers la portière du chauffeur et ça commence à gueuler d'ailleurs. Le taxi lui dit ses 4 vérités ... en marocain, donc on se demande ce qu'il se passe ?
Tout simplement, le gars voulait savoir où il nous conduisait pour nous suivre encore. Là, franchement, je suis scotché !
Ce qui pouvait être de la bêtise ... devient carrément de l'agression à ce niveau, et je ne suis pas venu en vacances pour me faire autant em......
Il pensait que nous allions au quartier des potiers encore + loin ou dans la nouvelle zone artisanale Aïn Nokbi.
C'est ici qu'ont été transférés les fours des potiers ou des ferblantiers.
En fait, nous allons à l'hôtel des Mérinides. Au nord de Fès, sur les hauteurs, il parait que la vue est superbe sur la médina au coucher du soleil.
De toute façon, on a fait le tour et ras-le-bol de se faire alpaguer partout comme ça ! C'est lourdingue et fatigant.

Ici, c'est calme, luxe et volupté par contre. La terrasse est splendide avec de profonds fauteuils sous des voiles blanches avec vue imprenable.
On arrive juste à choper la dernière au 1er rang car il y a pas mal de monde, c'est le Tea Time et on en commande 2 pour être dans l'ambiance.

Mérinides Fès

C'est vrai que de loin, le panorama fait illusion et on ne voit pas les toits défoncés, les paraboles rouillés et les poubelles.
-
Murailles de Fès

Avec le téléobjectif, on aperçoit au loin la porte Bab el Mahrouk vue hier soir.
On peut aussi zoomer sur les différents quartiers et compter les minarets de la médina de Fès.
En gros, on glande quoi !

18h30 : On prend un taxi vers la porte Bou Jeloud. On se balade un peu et on dîne dans un resto moins fréquenté ... d'ailleurs on est les seuls !
Menu à 70 DH avec salade - plat - dessert de saison.
Tu devines ? Ce sera Tajine et brochette ....
Et le dessert de saison ? un flanby. Ah la gastronomie marocaine !
A priori, ils adorent les crèmes caramel de toutes façons.

Sans doute la faute aux touristes mais on reste partout dans le basique au niveau cuisine. Couscous, tajine, brochette ... et basta !
Ne pas compter sur un couscous royal avec 3 ou 4 viandes, jamais vu sur une carte en tout cas. Ou ils sont bien cachés ou très loin des circuits touristiques.

Nous allons rapidement vers le musée Dar Batha où se tient le Festival de musique Soufie. C'est le Riad qui nous l'a signalé.
Un concert est prévu à 20h30 donc nous on arrive à 20h00, logique !
A priori, au Maroc, par vraiment. La 1/2 des chaises sont vides, ça se passe dans le jardin du musée.
Ça arrive doucement, ça discute, ça téléphone, ça SMS ...
20h45 : Ça arrive toujours et sur scène ..... rien non plus !
21h00 : Ah, ça va démarrer. Tout cela n'empêche pas aux gens de continuer à entrer, à chercher une place et à se saluer tranquillement.
Pendant ce temps, sur scène, on entame des chants religieux. C'est simple, répétitif et envoûtant au final.
On n'en est pas aux transes mais ça y ressemble un peu. Les gens scandent en tapant des mains, les têtes hochent, les corps ondulent.
Le principe est simple. On démarre calmement puis le rythme accélère et t'es pris.
Seul souci, au fond ce sont 4 ou 5 notes répétées des centaines de fois, y compris les paroles, pour ce qu'on identifie. Ça bouge mais faut attendre que les gars embrayent la 3ème pour que ça pulse un peu.

En gros, au bout de 10mn, ça soufie ! Impossible d'y échapper, désolé.

Au final, il est 22h00 et on en est qu'au 4ème morceau ... et tu sais quoi ? Les gens continuent d'arriver ...
Pour nous, c'est fini, un peu trop long et répétitif. On reviendra demain, en plus c'est gratuit et à côté du Riad.

Sur le retour, un jeune m'accoste et me propose du Cannabis. Pas méchant, il n'insiste pas.
J'aurais dû lui demander si cela provenait d'une coopérative et si il connaissait une terrasse pour en profiter ????

 

Fès, ville nouvelle et quartier juif .... Suite Fès
 
 
 

Circuit Maroc
Carte du circuit au Maroc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tanneurs Chouara Fès
Tanneurs Chouara de Fès

 

Chouara Fès tanneries
Chouara Fès

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mosquée Fès
Mosquée de Fès

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

Médersa Attarine Fès
Médersa Attarine

 

 

 

 


Mosaïques

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nejjarine Fès
Vue pourrie depuis Nejjarine !

 

 

 

 

 


Place Nejjarine

 

 

 

 

 

 


Rue de la Pompe ?

 

 

 

 

Fontaine Fès
Les fontaines sont utilisées par tous.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bou Inania Fès
Bou Inania Fès


Un locataire dans l'horloge hydraulique ?

 


Portail Bou Inania

 


Oui, on a bien la vue sur Bou Jeloud

 

 

 

 


Ca tient !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Rois de la Babouche à Fès
Rois de la Babouche !

 

 

 

 

 

 

 

 


Une petite place !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Vue médina de Fès depuis les Mérinides.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
     
         

Introduction | Meknès | Volubilis | Fès | Chefchaouen | Tétouan | Casablanca