Retour vers Intro  
Trouver qq chose ?
Plan
Ecrire ?
Ecrire
Qui suis-je ?
Qui
Avril 2013  

Visite Meknès 2ème jour ...

  Hier : Meknès
Demain : Volubilis-Fès

 

Pratique - Liens
Météo
Séjours
Guide Maroc
Photos Meknes
Photos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
C'est Dimanche et on est debout à 7h30. Le riad Lahboul est super calme et assez éloigné des mosquées qui appellent à la prière à 5h00 du mat' !


Un petit tour sur la terrasse puisqu'on donne direct dessus. Alors, quand on te parle de vue imprenable sur la médina ... faut savoir qu'on ne voit que des cochonneries !
Ce sera valable sur tout le circuit en fait.
Ici, tu as heureusement la vue sur les arbres du zoo et du parc qui améliore l'ordinaire quand même.

Ci-dessus tu vois l'entrée qu'on partage avec la chambre inoccupée ci-contre. C'est la moins chère du riad.
Riad Lahboul Riad Lahboul
Plan carte de Meknès Globalement, nous allons suivre l'itinéraire en vert en démarrant par la rue Sekakine après la place El Hédime.
Les guides te font tout un cirque sur "les souks s'éveillant avec sa foule bigarrée se pressant aux 1ères lueurs du jour".

9h30 : Ça ouvre à peine et la 1/2 est toujours fermé !
Pour le coup, on n'est pas assailli.
Ce sont les portes pour entrer dans les souks et le mellah, ancien quartier juif, depuis la place El Hédime.
On ne s'attarde donc pas dans les rues des souks assez déserts pour l'instant et nous arrivons rapidement à la Médersa Bou Inania.
Entrée : 10 DH

Médersa Bou Inania Meknes

Achevée en 1358, elle témoigne de l'influence de l'architecture musulmane venue d'Espagne avec Séville ou Grenade.
Au 1er étage, il y encore les chambres pouvant accueillir une centaine d'étudiants.
On se fait ventouser par le gardien qui veut nous guider. On n'est pas encore "chaud" donc on laisse faire !
-
Chambres des étudiants Bou Inania
Les plâtres ciselés sont superbes !
La montée sur les toits n'apportent pas grand chose. Ici aussi la vue sur la médina est désolante. On peut juste apercevoir le minaret de la grande mosquée interdite aux non musulmans.
A Meknès, on aime bien la céramique verte. Le bleu c'est pour Fès.
Nous arrivons un peu par hasard, à force de sortir de la voie touristique, dans le quartier des tailleurs.
On y voit de petits ateliers où les gars filent eux-mêmes des bobines de soie sur des morceaux de bambous.
Rien que pour le plaisir, Mauricette en achète plusieurs à 3 DH l'unité.
Nous sommes aussi intrigués par un homme et son fils, chacun à un bout des fils, en faisant se croiser tout ce bazar à une vitesse incroyable !
En fait, l'homme construit carrément les boutons de cette djellaba à partir de 2 fils. C'est du grand art et quand on pense au nombre à faire ...
Nous sommes aussi invités à rentrer dans cette boulangerie avec son four à bois.
Tout ça ne date pas d'hier visiblement.

Nous voici de retour dans les souks, maintenant enfin bien ouverts.
Beaucoup nous reconnaissent pour nous avoir vu passer hier ... et comme les touristes ne sont pas légion en cette semaine, on ne passe pas inaperçus !
Le cousin du magasin d'hier, la fameuse "coopérative" berbère, a déjà eu un compte-rendu de notre visite. Lui aussi veut nous faire visiter son magasin avec des kilims "complètement" différents de son cousin.
Ben oui, mon grand, tu penses qu'on va tous les faire ?
Nous en croiserons 3 autres encore avant d'atteindre la place ....
Mauricette s'est fait offrir un bouton de rose dont de grands sacs embaument les passages du souk.
Nous retournons avec plaisir dans le marché couvert d'hier soir.
On craque pour de jolies dattes.
Il fait chaud et le soleil est de la partie.
Allons enfin voir cette fameuse porte Bab Mansour.
Bab Mansour date de 1732 par le fils de Moulay Ismaïl. Elle était l'entrée de la cité impériale.

Bab Mansour Meknès

Aujourd'hui, les portes ne s'ouvrent plus. Juste en face de la place El Hédime, la circulation est intense car c'est un arrêt de tous les taxis de la ville.
Bab Mansour On reviendra ce soir pour une meilleure lumière !
Avant d'aller déjeuner, on va visiter le Dar Jamaï, une ancienne maison d'inspiration andalouse devenue le musée des Arts et Métiers.
Entrée : 10 DH.
Dar Jamai Meknès Nous sommes quand même assez affligés par la saleté des rues et de cette place avec des papiers et des sacs plastique partout.
Juste devant un musée, c'est quand même désolant comme tu peux le constater et je ne parle pas de l'odeur ...
La superbe ancienne fontaine avec ses céramiques devient une poubelle géante. Il suffirait de pas grand chose pour donner un peu de lustre à cette vénérable maison historique et la principale place de Meknès, excusez du peu !

Donc le Dar Jamaï est avant tout un musée sur le travail du bois, du tissu, etc ... Ce coup-ci, on calme direct un des gardiens qui commence à nous faire la visite et nous tenir la jambe pour récolter son dû à la fin.
Dar Jamai Dar Jamai
Meknes Dar Jamai De cette maison, seul le patio est vraiment intéressant. L'intérieur est simple et pas décoré. En plus, interdit de photographier les salles d'expos.
Un p'tit peu mort de rire quand tu vois le niveau des chef d'oeuvres ....


Nous voici donc sur la place El Hédime et c'est l'heure de déjeuner. Il y a 2 terrasses sur les toits surplombant la place et il fait bien 30° maintenant.
Donc faut de l'ombre si on veut manger ... sauf que c'est une denrée rare à cette heure. Entre les groupes et ceux qui prennent un verre, plus de places en hauteur.
En plus, celle où on monte n'est vraiment pas propre et l'odeur ne laisse présager rien de bon pour la nourriture.
Nous voilà donc à une table dans l'un des 5 ou 6 café-resto sur la place. Pas la peine de comparer, ils ont tous la même carte et les mêmes prix.
D'ailleurs, les serveurs qui interpellent le passant commencent à s'échauffer car tout le monde arrive par le même sens et ce sont les 1ers qui captent le client avant qu'ils continuent, donc certains rabatteurs sortent de leur zone d'influence pour grignoter sur le voisin.

Bref, 2 mecs s'envoient des baffes copieusement tandis que les autres accourent et que les cuistots sortent de leur cuisine pour voir si on peut faire tourner la mayonnaise. Ça se calme assez vite mais, comme souvent au Maroc, les gars sont teigneux et ne lâchent pas l'affaire !
Donc les voilà qui s'en remettent une couche ....

Tout ceci, clientèle et commerce oblige, est reporté au centre de la place pour ne pas effrayer les clients. Mine de rien, on voit courir des cuistots avec des brochettes cachées sous le t-shirt ... ça sent le roussi.
Mauricette veut se barrer mais bon, tant que ça se passe à 10m, on a bien le temps de voir le bintz dégénérer ou pas.
Ça vient de partout maintenant ... et toujours pas de police alors que le poste est à 100m au niveau de Bab Mansour.
Un cercle se forme donc on ne voit plus ce qui se passe. Au bout de 10mn, plus rien ne bouge et on apporte un parasol. Visiblement, un serveur reste couché et on apprendra qu'il a pris un coup de couteau.
La police arrive tranquillos, arrête le coupable et l'ambulance emporte le blessé.
Bon c'est pas le tout ... mais on est servi quand ????

2 brochettes mixtes + Boissons + thés = 200 DH. Nous mangerons nos dattes achetées au marché comme dessert.



14h30 : Toujours au niveau de Bab Mansour se trouve le départ principal des calèches.
Pour faire le grand tour en passant par la prison, le bassin et le palais royal, c'est trop long à pied.
Et surtout sans aucun intérêt !
Pour 220 DH, la calèche te conduit à chaque étape et t'attend pendant la visite pour revenir ici. Pour aller juste au bassin de l'Agdal, c'est 140 DH.
On démarre donc par la Prison des Chrétiens et le salon des Ambassadeurs. Entrée : 10 DH.

Prison Kara Meknès

Le salon des ambassadeurs est sans intérêt, juste une grande salle assez simple, mais c'est ici que les sultans recevaient les représentants des pays d'où venaient les milliers de prisonniers enfermés juste en-dessous. La plupart étaient des marins, capturés sur les côtes marocaines.
La Prison des Chrétiens, même si on peut penser qu'on y jetait 2 ou 3 musulmans qui traînaient je suppose, est aussi appelée Prison de Cara, du nom d'un portugais qui aurait réussi à construire cet "entrepôt" pouvant contenir au minimum 40.000 personnes.
Aujourd'hui, on voit la partie encore restante après des écroulements dus à des tremblements de terre.
Il faut aussi savoir que Moulay Ismaïl en 1672 entretenait une armée de 16.000 esclaves noirs cette fois.
Il en faisait même l'élevage à la fin. Des femmes étaient fournies aux prisonniers et les enfants appartenaient à l'état.
A 12 ans, ils étaient éduqués au palais pour devenir soldat ou maçon.
A la fin, ce seront plus de 150.000 hommes sous ses ordres !
Prison Chrétiens Meknes Avantage, il fait frais ! Beaucoup + sombre que laissent penser les photos avec un coup de flash.

Mausolée de Moulay Ismaïl ...
Juste en face de la prison et de l'autre côté de cette porte se trouve le mausolée de Moulay Ismaïl.
Entrée gratuite.
Mausolée Moulay Ismail Meknes

On peut accéder aux différents patios ainsi que dans la grande salle ci-dessus. La salle du tombeau de Moulay Ismaïl est interdite aux non-musulmans mais on peut assez bien voir l'intérieur
1ère photo vue du patio et ci-contre vue depuis une fenêtre extérieure.

Le patio où l'on peut faire ses ablutions est aussi d'inspiration arabo-andalouse avec un magnifique plafond en cèdre sculpté.
Nous reprenons la calèche pour longer un no-man's-land le long des murailles de la ville impériale et du palais royal.
Interdit de s'arrêter et de prendre des photos !
Ça commence à me gonfler sérieux ces histoires. Dans toutes les villes, les palais de Môssieur Mohamed 6 sont protégés et interdits de photographier ... et la cité impériale dont on nous rebat les oreilles à longueur de qualificatifs pompeux est fermée depuis toujours.
Si on ajoute l'interdiction des mosquées, il ne reste quand même pas lourd à visiter et t'as la méchante impression de déranger, non ?

Donc, si ça vous em..... faut le dire et on reste chez nous, nom de dieu !

Dar el Ma et les greniers ...
Greniers Moulay Ismail

Entrée : 10 DH pour les greniers et écuries de Moulay Ismaïl.
On refuse les 3 ou 4 guides qui squattent l'entrée déjà !
C'est donc ici qu'on stockait le foin et la nourriture destinés aux 12.000 chevaux dans les écuries.
Ecuries Moulay Ismail Des écuries, il ne reste que les arches et les puissants piliers de briques mangés par les mauvaises herbes.
Dar El Ma signifie "Maison de l'eau" et une grande salle voûtée permet de voir un système de noria qui alimentait le bâtiment en eau.
Retour dans notre calèche pour longer le bassin Agdal ou de l'Aguedal qui irriguait les jardins du palais et servait de réservoir en cas de siège.

Nous traversons ensuite le quartier berbère et juif sans grand intérêt.
16h00 : Nous voici de retour devant Bab Mansour donc la tournée a duré 1h30 environ.
Bab Mansour On voudrait revenir vers la prison donc à gauche de Bab Mansour, un passage permet de relier la place Lalla Aouda, grand parking et lieu de promenade.
Nous avons vu une sorte de petit centre commercial avec des boutiques de laine brute.
En fait ce sont des récupérateurs qui retraitent la laine pour la revendre en ballot ou en faire des coussins.

On y vend même des quignons de pain rassit ! J'ai pas vraiment compris la relation mais on verra plusieurs de ces tas de pain en ville.

Bon ben voilà voilà .... on a fait le tour de Meknès quoi !
On va pas se re-refaire le tour des souks donc pourquoi ne pas allé se faire une pause au Royal Golf juste à côté ? C'est l'heure du thé.

C'est bizarre car dès que tu entres, c'est un havre de paix, de silence et de fraîcheur. Le bar semble être au fond ?
Il faut effectivement longer les vestiaires et une terrasse donne sur le terrain.
Le terrain donne sur les murailles du palais royal au fond. La vue est sympa, par contre, c'est pas chicos comme Club House. Les sièges sont rouillées, les tables pas nettoyées et le serveur somnole doucement devant la TV.

Dans le frigo, 3 Coca et 2 bouteilles d'eau se battent en duel.
Quelle misère ! On prend 2 thés à la menthe et on observe la bourgeoisie locale qui tape dans la balle.
Ce qui est sûr que c'est pas ici qu'il faut venir déjeuner alors que le potentiel est énorme pourtant.

18h00 : Retour au Riad où nous avons commandé un dîner pour ce soir, vu le peu de choix en ville.

Meknes Bab Mansour

Avant le coucher du soleil, la lumière est enfin belle sur Bab Mansour. Il faut faire abstraction de la circulation infernale que j'ai réussi à éliminer le temps d'1 seconde pour libérer le 1er plan.
En descendant la rue, tous les cafés sont pleins ... d'hommes bien sûr, jamais aucune femme, car c'est soir de match.

On prend un petit apéro sur la terrasse du riad Lahboul avec un vin rouge de Meknès, zone réputée depuis longtemps pour ses vignobles.

20h30 : Mouna nous a préparé une salade de chou froid, du boeuf aux lentilles et de la salade fruits. Prix : 125DH par personne.
Ce sera encore l'occasion de discuter du Maroc, de sa vie ici etc ...
C'est le gros avantage d'un Riad avec les propriétaires sur place.

 

 

Route vers Volubilis puis Fès ... Suite Maroc
 
 
 

Circuit Maroc
Carte du circuit au Maroc

 

 

 


Petit-déjeuner avec de la vaisselle typique.

 

 

 

 

 

 

 

Mosquée Meknès
Portes de mosquées qui nous sont fermées malheureusement.


Ça se bouscule pas avant 11h00 en gros.

 

 

 

 

Meknes Bou Inania
Couloir de la Bou Inania

 

 

 

 


Porte de la Grande Mosquée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Chaud devant !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Souk Meknès
Souk de Meknès

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


A côté de Bab Mansour.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dar Jamai Meknès
Le patio du Dar Jamaï

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Salon des ambassadeurs

 

 

Prison Cara Meknes
Prison de Cara Meknès

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mausolée Moulay Ismail
Entrée du mausolée de Moulay Ismail

 

 

 

 

 

Moulay Ismaïl Meknès
Cour intérieur du mausolée Moulay Ismail

 

 

 

 


Patio

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Greniers Moulay Ismail Meknes
Greniers de Moulay Ismail

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
     
         

Introduction | Meknès | Volubilis | Fès | Chefchaouen | Tétouan | Casablanca