Retour vers Intro  
Trouver qq chose ?
Plan
Ecrire ?
Ecrire
Qui suis-je ?
Qui
   

Tachkent et départ ...

   

 

Pratique - Liens
Météo
Préparer
Guide

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hôtels Tashkent

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Photoservice.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Hotel Gulnara de Tachkent Le Gulnara B&B Guesthouse est de confort simple. Beaucoup d'anglophones qui dorment dans le dortoir.
Petit-déjeuner simple vs ce qu'on a eu ailleurs.
Pour la douche, y'a un mec qui pédale dans la cave pour avoir de la pression et a priori, il est claqué ce matin.
Nous laissons nos valises et on part en taxi avec le guide. Il faut savoir qu'en Ouzbékistan, toute voiture est un taxi en puissance.
Tu lèves la main et le 1er qui s'arrête a gagné !
Reste à voir si le gars accepte d'aller à cet endroit et à quel prix.

Musée des Arts Décoratifs ...
Arts Décoratifs Tachkent Ce musée des Arts Décoratifs est l'ancienne résidence de Polovtsev, un diplomate russe.
Il embauche les meilleurs artisans pour recréer un palais typique et y abriter sa collection de tapis, bijoux et meubles.

Ouvert sauf le Mardi de 10 à 17h00.

Une superbe collection de tapis aussi bien en soie, en laine, en coton, etc ... et de toutes les régions aux styles différents.
Des bonnets brodés aussi !
Des vases, des pots, des bols, des saladiers ...
Les plafonds à caissons sont la copie de ce qu'on a pu voir Khiva.
Polovtsev sera muté avant la fin de travaux. C'est pas de bol !
Détail des poutres ci-dessus.
Le travail du bois est bien une spécialité encore présente dans le quotidien des ouzbeks.
Boucles avec petites clés
Retour au Tchorsou. Ici les tenues de mariage, homme et femme.
Mauricette s'est mise en tête d'acheter un manteau, le Chapan ouzbek , prononcer Tchapane.
Chez nous, c'est le caftan.
Contrairement à ce qu'on pourrait penser en les voyant, c'est plus léger que ça parait. Il y a plusieurs qualités, décorations et niveaux de finition.
Mauricette fait l'attraction en essayant dans les allées. C'est pas le genre de souvenir que les gens achétent !
Finalement, ce sera le 1er, bleu ciel et plus léger ... et après avoir demandé au guide, on valide le prix de 45.000 soums soit 15€ en gros.
Nous sommes sur du basique de tous les jours, alors que sur certains sites Internet, on en trouve à 500€ avec broderie, soie, etc ...

Prochain achat : des Nonpar, ces instruments pour faire des motifs sur le pain.
Nonpar ouzbek Chaque région, chaque ethnie, tadjik ou arménien, a un dessin particulier.
Le prix varie avec la taille mais surtout avec la qualité du bois comme du frêne ou du bouleau.
Ne pas s'étonner des écarts donc !
Nous en prenons 3 et de mémoire, ça variait entre 3 et 6.000 soums.
Comme le 1er jour, nous aimons bien cette allée sous les arcades, derrière le bazar. C'est ici qu'on trouve la quincaillerie de base et des meubles.
On y trouve les fameux berceaux ouzbeks ou les coffres de mariage pour les dizaines de robes et la dot de la mariée.
Un dernier petit tour dans le Chorsou afin de partir pour s'en mettre encore plein les yeux.
Tu l'auras compris, de par sa taille et son immense choix, le Chorsou ou Tchorsou de Tachkent est un incontournable lors de son séjour.
Et ne pas hésiter à zapper un musée sans intérêt plutôt que passer des heures ici.

Et se balader aussi aux alentours !

Nous déjeunons dans une cafétéria basique avec des spaghettis. Il faisait gris et frais ... maintenant c'est même l'averse !
Le 1er jour comme ce jour, ça aura été un temps pourri à Tashkent ... et pourtant, c'est le mois de Mai mais aussi nul qu'en France.

Nous récupérons les valises à l'hôtel, un taxi vers l'aéroport sous la pluie en 25-30 mn.
Nous quittons notre guide, interdit d'entrer dans l'enceinte de l'aéroport avec un 1er contrôle à 500m du hall.

On s'enregistre sur Uzairways avec 3 ou 4 groupes de français.
Comme j'avais pris des formulaires en arrivant, tout est déjà renseigné depuis la veille. Voir conseils sur la page Préparation.
Le douanier garde les formulaires et ne vérifie même pas nos justificatifs d'hôtels. C'est peut-être aussi parce que nous sommes au milieu des groupes organisés qui ne s'en occupe pas, donc mieux vaut les avoir !

Une fois dans l'aéroport, on n'accepte plus les soums si tu veux fourguer ce qui te reste. Tous les free-tax prennent les Dollars ou les Euros.
Bien sûr, les souvenirs sont hors de prix et aucune vodka ouzbek, ce ne sont que des marques internationales comme Absolut.
Autant le Boeing pris à l'aller était récent et avec assez de places, autant celui du retour est plus petit avec les genoux dans le dossier et des kms au compteur !
Décollage à 15h05 et arrivée à Paris à 19h25 heure locale avec 3h00 de moins donc, soit 7h20 de vol.

Conclusion ...


Comme je le disais en introduction, notre agence n'a pas vraiment respecté le contrat puisque faute de guide, nous avions des personnes différentes dans chaque ville ou même en doublon avec un autre couple.
D'un côté, c'est sympa car nous avons passé des dîners en compagnie et de bonne ambiance ... mais le prix demandé n'est plus correct !

Nous ne regrettons pas la formule car nous avons découvert la gastronomie ouzbek, souvent décriée, mais en individuel tu vas au plus simple et dans des restos basiques. Ici, nous avons souvent fait des guesthouses peu accessibles et avec les conseils des guides, nous avons goûté beaucoup de choses différentes et très bonnes.
Peu de chachlyk, les brochettes locales mais beaucoup de plats cuisinés, desserts et légumes cuits.

Idem pour la vie de tous les jours, car peu d'ouzbeks parlent anglais, et les conversations ne peuvent être que limitées. Avec les guides, nous avons beaucoup parlé du mariage, encore souvent suggéré quand ce n'est pas imposé. L'importance de la famille et du pére.
Les traditions familiales, l'histoire de l'indépendance encore récente de 1992, les contraintes de cette nouvelle liberté, etc ...

Notre circuit était surtout basé sur les villes touristiques comme Khiva, Boukhara et Samarcande. Les agences proposent aussi des circuits intégrant 2 ou 3 jours dans la montagne, sous des yourtes pour arriver à 15 jours au total.

L'Ouzbékistan est encore un pays en construction avec des routes défoncées. Il faudra attendre 2014 sans doute pour que le trajet Khiva - Boukhara ne soit plus une galére d'1 journée complète !

Tu trouveras des hôtels à tous les prix dans ces villes, des taxis pour les transferts ou des minibus. En individuel, ce sera un pays facile tant qu'on reste sur les grands axes.
Aucun problème de sécurité et tu seras étonné par la propreté des villes.

Pour le reste, l'Ouzbékistan est un mélange bizarre de république russe, d'origines asiatiques et de culture musulmane, même si la religion est vraiment peu présente dans la vie de tous les jours.
Aucune interdiction sur les vêtements féminins, on boit de l'alcool partout et pas d'appel à la prière !

Bon voyage alors et n'abuse pas trop de la vodka ...

 

Retour introduction ... Ouzbékistan suite ....
 
 
 

carte circuit ouzbékistan
Carte du circuit en Ouzbékistan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tapis ouzkekistan
Tapis ouzbek

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Femme ouzbek

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Bijoux de mariage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Manteaux de mariage

 

Chapan ouzbek
Chapan ouzbek

 

 

Nonpar ouzbek
Nonpar ouzbek

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Casiers à légumes pour les portiques

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
     
         

Ouzbékistan | Tashkent | Khiva | Route | Boukhara | Samarcande | Chakhrisabz | Tashkent