Retour vers Intro  
Trouver qq chose ?
Plan
Ecrire ?
Ecrire
Qui suis-je ?
Qui
   

La Chine - Juillet 2005 ...

   

 

Pratique - Liens
Météo
Séjours
Liens Chine
Photos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 AIR FRANCE promotions en Asie

 

 

Alors soyons clairs, ce voyage en Chine reste un simple circuit puisé dans le catalogue Kuoni. Pas de bonnes adresses d'hôtels pas chers et de conseils sur l'organisation.
Là, je suis en roue libre et je vais où on me dit ( même si au bout de 2 jours, j'ai commencé à faire du free-lance, eh oui, on se refait pas hein ! )

Tu as le programme ci-contre et ce circuit me convenait tout à fait. Les grandes villes, Xian et ses guerriers de terre cuite ( toi aussi, tu y vas pour ça ? ) et puis la possibilité de se faire un supplément de 3 jours à Hong Kong en indépendant. Retour à Hong Kong à Noël 2011.

Que rajouter ?
- En été, tu vas mourir .... Ma pôv'dame, j'ai jamais transpiré autant de ma vie. Du 35° mini et une humidité de 80-90% à te faire regretter Dunkerque ! Globalement, on a survécu mais tout devient pénible et monstrueux. Grimper 20 malheureuses marches et te voilà trempé jusqu'au fond du slip et les poumons en bandoulière !
Et encore, on s'est pas pris un vieux typhon sur la tronche ou 1 semaine de pluie continue comme la semaine précédant notre visite.
Le pire aura été Honk Kong, le + au Sud, là on a carrément abandonné sur certaines visites. On n'en pouvait plus et on se traînait lamentablement . Bref, à savoir et à prendre en compte .

Autre détail : un ciel plombé et gris du matin au soir. Ça fait joli cet effet de brume perpétuel sur beaucoup de photos mais c'est aussi rageant au retour où il faut faire chauffer Photoshop pour raviver un peu les couleurs!!!! La faute à la chaleur et l'évaporation continue ...

- " C'est pas comme à la TV " : Ben, non ... y vont à fond la caisse nos amis les Chinois. Tu sais "Le jour où la Chine s'éveillera" et bien c'est fait et ils ont pris de la vitamine C en plus ....
Des chantiers et des grues partout, des immeubles HLM de 30 étages, des milliers de kms d'autoroutes en à peine 5 ans, des aéroports grands comme Roissy et flambant neufs, des voitures, des vélos et des scooters mais tout électriques ..... Bref, les pousse-pousse c'est fini et bonjour les téléphones portables dernier cri et les appareils photo numérique !
Et puis, ici les touristes ce sont .... les Chinois.
300 millions en gros qui visitent comme toi et dans les mêmes conditions, les mêmes hôtels, les mêmes bus ... Toi, tu es une pièce rapportée et tout sauf indispensable !
Donc, faut faire avec parce qu'ils prennent de la place, les p'tits gars !



Bon, je me lance et j'y vais avec des pincettes mais on va dire qu'ils sont tout bonnement .... insupportables !
Le chinois, tout comme son homologue japonais, voyage en grande partie en groupe. On les entend arriver de loin car tous leurs guides ont un mégaphone ( super sympa quand t'en as 5 ou 6 autour de toi ).
Les italiens ou les espagnols sont battus à plate couture .

Autre surprise, la politesse est une vue de l'esprit en Chine.
Tu vas te faire bousculer, doubler dans les files d'attente, envoyer paître par le personnel des restaus ou hôtels avec une fréquence inhabituelle !
Ce qui rassure, c'est que c'est ainsi pour tout le monde, y compris entre eux. Nous avons assisté à des scènes épiques entre gardiens de sites ou employés d'aéroport assez gratinées.
Ce peuple qu'on penserait dressé à la baguette est un des + indisciplinés que j'ai vu ! Ça en devient même amusant à la fin ....

Signe indiscutable : A Shanghai, qui veut se donner une image de ville internationale et bien sous tout rapport, on a embauché des agents dont le rôle est de faire respecter les feux rouges aussi bien aux automobilistes qu'aux piétons qui traversent à tout bout de champ ....
Chaque grand carrefour est ainsi piloté par des coups de sifflet incessant de ces pauvres gars qui doivent dompter une foule sûre de sa force !
Dans les autres villes, la traversée d'une rue s'apparente souvent à une corrida où les voitures ralentissent juste ce qu'ils faut au cm près.
Personne ne klaxonne, c'est toujours le 1er qui a raison et la circulation s'écoule tranquillement.
Au bout de 2 ou 3 jours, tu chopes le concept et tu fais comme tout le monde ... en serrant un peu les fesses mais bon ....

Les 2 premiers jours, tu as envie d'en frapper un pour faire peur aux autres ( dans certains sites ou jardins, croiser un groupe s'apparente à un combat de catch ) et puis, on ne s'excuse plus et toi aussi, tu fonces tout droit en esquivant juste au dernier moment.
C'est particulier mais ça fonctionne ainsi et moi, je suis partisan de m'intégrer aux coutumes locales !!!
On traversait à l'arrache et on se s'offusquait plus ....

Alors ne me demande pas de faire une étude psychologique ou ethnologique, c'est juste une constatation partagée par tout le groupe ( donc je n'ai pas rêvé ... ) et nos guides se plaignaient ouvertement de la gestion "sportive" et bruyante d'un groupe chinois.

Ce sera d'ailleurs très étrange, en arrivant à Hong Kong, de se remettre en configuration "normale" . On devra se réhabituer à traverser aux feux rouges et revoir des gens s'excuser, faire attention à ceux qui viennent en face, retrouver une notion de service au restau ou à l'hôtel.
Bref, tout a refaire !

On est même tombé sur le c... lorsqu'on se proposait de nous aider alors qu'on était perdu avec notre plan !

Avant de m'envoyer des lettres d'insultes, il est bien évident que nous avons rencontré aussi des gens charmants et aimables.
D'autre part, j'en veux à personne et une fois le choc absorbé, nous en avons même souri la plupart du temps ... ( même si je me serais bien fait l'employé du métro de Shanghai ... bref passons )


Dernière surprise : Si tu as des enfants et surtout une fille, tu vas te faire prendre en photo 50 fois par jour !
Soit on te le demande gentiment pour la photographier avec leur enfant , soit tu vois des dizaines de téléphones portables ou numériques braqués subrepticement.
Parfois, tu te fais suivre avec les gens qui gloussent entre eux ou qui t'observent comme une curiosité ( ce qui est sans doute le cas pour beaucoup de provinciaux venant en vacances dans une grande ville ).

Alors là, par contre, ça m'a permit de me rendre compte de la sensation d'être constamment pris en photo ou observé. Et lorsque toi-même, tu te retrouves devant une échoppe typique ou un personnage photogénique et que tu vas mitrailler comme un paparazzi .... tu te dis que ce n'est pas non plus la politesse et le respect qui t'étouffe !
Très instructif en tout cas et je ne photographie plus comme avant désormais. Sans demander une autorisation écrite, un sourire, un geste de la tête ou de la main pour un acquiescement .
En tout cas, un minimum d'échange et plus de "vol à l'étalage" comme nous avons tous tendance, dans l'urgence, à faire.



Bon assez discuté, on y va, petits bolides ......

 

Beijing ou Pékin .....
 
 
 


Carte du circuit


Programme en PdF ( 300 ko )
Bien sûr, c'est celui de 2005.
Voir sur le site Kuoni pour être à jour.

 


La "petite ville" de Xian ...


Les mêmes bouchons ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Vue de Shanghai dans le brouillard permanent.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
     
         

Beijing (Pékin) | Xian | Nanjing (Nankin) | Suzhou - Luzhi | Shanghai | Guilin | Guangzhou (Canton) | Hong Kong