Retour vers Intro  
Trouver qq chose ?
Plan
Ecrire ?
Ecrire
Qui suis-je ?
Qui
22 Février
 

Philae | Abou Simbel

Vers Abou Simbel ...

   
Memphis - Pyramides
Abou Simbel - Philae
Lac Nasser - Amada
Assouan - Kalabsha - Gouverneurs
Le Nil - Edfou - Esna
Louxor- Vallée des Rois - Deir el Bahari - Karnak
Le Caire - Musée - Saladin - Mosquée

 

Pratique - Liens
Météo
Guides & Liens
Voyagistes
Photos
Conseils
Traduction
Histoire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
4h00 : C'est ça L'Egypte ...On fait tout à la fraîche !!!
5h00 : Départ vers l'aéroport pour embarquer vers Abou Simbel.
C'est aussi l'occasion de voir un autre aspect du Caire. Déjà beaucoup de circulation avec les gens qui attendent les taxis collectifs. Nous en croisons des centaines et l'on sent vraiment que cette ville est énorme !

Nous faisons connaissance avec la sécurité égyptienne dans les aéroports. ( Activités et excursions depuis Assouan )
Tu passes 3 ou 4 détecteurs ( entrée, embarquement, avion, ...) . Le problème est qu'ils sont réglés plein pot et que tu gagnes à chaque fois !
Tout le monde fait sonner le bastringue et à chaque fois, tu déballes ton sac de cabine, tu vides tes poches et tu as le droit à une gentille palpation ..... L'intention est louable sauf qu'en bon musulman, aucun policier ne touchera aux femmes !!!!
Donc y'a comme un trou dans le dispositif ....

7h00 : Décollage pour Assouan ( 1h00 de vol ) mais Mohammed sait déjà que la correspondance pour Abou Simbel est annulée.
Le prochain vol au départ d'Assouan devrait être à 12h00.
8h15 : On récupère les bagages à Assouan et un bus nous attend pour visiter le temple de Philae, normalement prévu à notre retour du Lac Nasser. Bonjour la réactivité !!!
-
Le temple de Philae
Nous passons sur l'ancien barrage du siècle dernier. C'est l'occasion de voir la 1ère cataracte. C'était la frontière naturelle, non navigable, de l'Egypte antique.
Au Sud commençaient les territoires "sauvages". C'était l'ancienne Nubie et ses peuplades noires. Les Pharaons ont toujours voulu contrôler cette zone d'où venait la crue bienfaisante.

A l'embarcadère, des dizaines de chaloupes attendent le touriste.
Ce sont souvent des gamins de 10-15 ans qui les pilotent et la plupart sont de type nubien.
La peau + mate, les traits fins et les cheveux frisés mais non crépus, c'est un mix africain-arabe. Un très beau peuple !

L'arrivée vers l'île est magnifique. C'est vraiment un endroit idyllique .
-
Panoramique de l'entrée du Temple ( 1600 x 550 et 90 ko )
-
C'est en 1972 que l'on commença à le démonter avant qu'il ne soit complètement englouti par le nouveau barrage. Depuis le début du siècle et le 1er barrage, il était déjà partiellement inondé sur 4 ou 5m.
A cette époque, on le visitait en barque !!!
On a découpé et numéroté 37.363 blocs pour les remonter sur l'île actuelle en 1980.

Ce temple dédié à la déesse Isis est un des + jeunes de l'Egypte.
C'est l'oeuvre de la dynastie des Ptolémées, successeurs d'Alexandre le Grand, au 4ème siècle av JC.
D'origine grec, ils se sont fondus dans la culture égyptienne et ont perpétué les traditions. Cette dynastie s'éteindra avec Cléopâtre VII en 30 av JC.
Ces aquarelles de D. Roberts datent de Novembre 1838.
Lorsque l'on voit la fraîcheur des peintures après 2.000 ans, on mesure la dégradation qui s'est opérée dans les dernières 150 années !!!

-
On commence par le pavillon de Nectanébo avec ses colonnes surmontées d'Hathor, à tête de vache. ( cf plan du site )
D'ailleurs, les travaux furent longtemps retardés et Nectanébo 1er s'adressa un jour à son architecte en lui demandant :
- Alors, quand est-ce que tu termines Hathor ? ( J'ai honte !!! )
L'architecte, ainsi bousculé, finira au + vite en bâclant les travaux.
Le résultat fût que les colonnes n'étaient pas droites et qu'Hathor est à travers ... ( mais j'assume !!! )

La lumière est belle et le site admirable ... C'est une visite agréable en essayant de la faire à contresens des autres groupes pour être tranquille et pouvoir en profiter sans les commentaires simultanés de 3 guides allemands, anglais et italiens ... sans compter les portables qui sonnent dans les ruines.

Je dois avouer que j'ai assez vite décroché sur la mythologie qui donne mal à la tête, tellement elle est complexe avec des dieux aux représentations multiples et histoires alambiquées.
Ce n'est pas faute d'avoir lu, même avant le départ, pour entrer dans ces croyances mais j'ai ensuite abordé les visites, plus comme un regard sur l'artistique ( c'est beau ou pas ... ) plutôt que de se tartiner des explications à n'en plus finir sur la symbolique de tel ou tel signe, position ou chapeau ....
C'est peut-être un peu bas-de-plafond mais cela dépendra sans doute du guide et des avantages et inconvénients de la formule Groupe.
Se retrouver seul dans un tombeau obscur et pouvoir détailler, même sans tout comprendre, les dessins ou hiéroglyphes est aussi un moment magique et profond !!!

-
Nous reviendrons ici dans quelques jours afin d'assister au Sons & Lumières en soirée, comme prévu initialement.
Retour vers les chaloupes où c'est la foire d'empoigne !!!
Tous les bateaux attendent les groupes pour le retour et chacun se place au mieux près du minuscule embarcadères.
Ca crie, ça pétarade, ça bouscule mais ça fonctionne ...
La technique est simple : La chaloupe arrive avec de l'élan, le gars coupe le moteur puis vise entre 2 autres bateaux et Boum .... ça rentre !!!

Retour vers l'aéroport d'Assouan pour notre vol vers Abou Simbel.
Ici, l'ambiance est nettement + tendu. Les militaires sont omniprésents.
Des radars, des hangars à avion enterrés, interdiction de prendre des photos .... Bref, la frontière est sous haute surveillance !!!

Nous embarquons dans un énorme Airbus A 300 pour 25mn de vol .....

 

 
 
 


Carte Egypte

 

 


La 1ère cataracte

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Pavillon de Nectanébo

 

 


Détails d'une colonne

 

 


Et oui, tu ne rêves pas !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Kiosque de Trajan

 

 


Le Dieu du Bowling ??

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
     
   
Vers Abou Simbel ....................