Retour vers Intro
Trouver qq chose ?
Plan
Ecrire ?
Ecrire
Qui suis-je ?
Qui
 
Vendredi 9
Juillet 2004
 
   
Jour n° 1

Basilique Saint Marc - Campanile - Arsenal - San Giorgio dei Greci - San Zaccaria - Santa Maria Formosa - Santa Maria dei Miracoli - Zanipolo - San Francesco della Vigna
-
  Journée n°1

Page 1


Page 2

 

Pratique - Liens
Météo
Liens Venise
Hôtels
Cartes
Photos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Petite mise au point ...
Entre le guide que tu vas acheter et les centaines de sites déjà existants ( cf Liens Venise ) ... il me semble inutile de gâcher tout mon talent à relater l'histoire de chaque lieu visité. T'es d'accord ? Merci ...
Je vais rester dans le descriptif et le pratique sans manquer d'apporter les précisions qui m'ont frappé sauvagement et par surprise lors de ma visite.

Place Saint Marc ...

9h00 : Arrivée sur la place San Marco et y' pas photo, ça le fait ... comme on dit chez les "djeunes" !
Place Saint Marc Encore assez peu de monde, sauf les inévitables stands de souvenirs impérissables qui commencent à s'installer.
Tout est grandiose et si le soleil y met du sien, on ne peut qu'admirer cette mise en scène !
Voir ma page spéciale Canaletto, une merveille !

Place Saint Marc
Panoramique de la place Saint Marc.
4700 x 860 ( 460 ko )


Je te laisse lire ton guide pour les détails mais tu verras qu'il y a 2 places en fait ... La Piazza, bordée de chaque côté par les Procuratie, et puis la Piazzetta qui donne sur la lagune et le Palais des Doges.
Tout cela débute en 832 avec la construction de la 1ère basilique alors que ce n'était qu'un jardin de monastère.
Le pavage actuel avec ses motifs géométriques date de 1722.
Il ne faut jamais oublié non plus que tout ceci repose sur des millions de troncs d'arbres qui supportent depuis + de 1.000 ans ces tonnes de pierre. Rien d'étonnant à ce que cela ondule légèrement !

Tu vas repérer tout de suite les 2 terrasses du Quadri ( 1775 ) et du Florian ( 1720 ). Quel dommage de ne pas pouvoir y prendre un café le matin avant que tout soit envahi !
Ça ouvre assez tard ... sans doute parce qu'ils ne peuvent pas te facturer l'orchestre ( cf page d'introduction )

Les photos ci-dessous ont été prises jusqu'à 9h30 ... après c'est Disneyland et le Salon de l'Agriculture réunis !
-
Place Saint Marc Place Saint Marc


La Basilique Saint Marc ...

La Basilique ouvre à 9h45 et il y a déjà 300m de file d'attente.
Bonne nouvelle, l'entrée est gratuite. Par contre, n'attend pas d'arriver à l'entrée pour aller mettre ton sac à dos au vestiaire.
Hormis les sacs à main, il faudra aller les mettre dans une salle à 200m de là. Tu verras le plan à l'entrée, c'est dans une ruelle à droite de la Tour de l'Horloge ... mais autant le faire avant puisque tu n'y couperas pas !
T'es lourd, tu sais ...

Pour ces dames, en été, prévoir un châle ou un gilet si vous êtes épaules nues ... Je le répète pour la dernière fois, OK ...
C'est partout pareil en Italie !!! Toi aussi, t'es nunuche parfois ...
Dans le cas contraire, tout est prévu et on va te vendre un bout de tissu à 1 ou 2 Euro, il me semble ! Elle est pas chouette la vie de pigeon ?

Avant de photographier comme un malade les frontons, sache qu'il faut absolument voir cette façade au soleil couchant.
A partir de 18h00, la lumière arrive plein pot sur tout cet or et les couleurs sont alors magnifiées ... Du grand spectacle !
Nous y passerons tous les soirs avant de rentrer à l'hôtel rien que pour ça .... A chaque fois, la lumière est différente, les couleurs + ou moins chaudes.
Merci et bravo à l'architecte ( grec sans doute ) et aux artisans qui ont réalisé ce chef d'oeuvre.
-
Basilique Saint Marc Basilique Saint Marc

L'intérieur est du même tonneau et l'or tapisse tous les murs et les coupoles. La lumière tamisée donne une vision unique sur toutes ces mosaïques réalisées sur plus de 300 ans par les meilleurs artistes venus de Byzance et du monde entier.
S'il est parfois difficile de distinguer toute cette richesse au plafond, attarde toi sur les sols. Tu marches sur des oeuvres d'art extraordinaires !
Déjà, tu vas vite te rendre compte que plus rien n'est plat ici, le million de pieux plantés dans la vase bougent et se modifient sas cesse.
Une marqueterie de marbre absolument fabuleuse est sous tes pieds ( pas toujours propres, on m'a rapporté ... ). Des figures géométriques complexes, des fleurs, des soleils .
Passe ta main dessus et tu ne sentiras aucun affleurement. On croirait du lino !

Plusieurs options payantes :
- Le 1er étage donnant accès au musée Marciano et à la galerie avec les 4 chevaux de St Marc, rendus par la France en 1815 puisque Napoléon les avait embarqué comme souvenir . Une erreur d'inattention sans doute !
- le Trésor : Objets religieux précieux et surtout la collection volée à Constantinople en 1204. Encore un oubli ?
- le Pala d'Oro : Retable d'or massif de 1345 constitué de 250 panneaux et incrustés d'émeraudes et autres babioles.
Nous l'avons vu pour 1,5€/pers et c'est effectivement impressionnant et magnifique. Rien n'était trop beau pour Venise à l'époque.

Aucune photo car c'est interdit. Reste la carte postale.... ou un livre d'art hors de prix.
Site officiel de la basilique en anglais avec des visites virtuelles. Très bien fait et instructif.
-

Le Campanile de San Marco ...

La foule est encore raisonnable donc direct au Campanile. On peut monter au sommet avec un ascenseur et la vue promet d'être "à la hauteur" . Quel humour, quelle invention, quelle richesse !
Campanile de San Marco Quelle joie de grimper dans cet édifice qui a vu toute l'histoire de Venise ... sauf que Pépère s'est écroulé lamentablement en 1902 !
Reconstruit à l'identique ( non ce n'est pas une technique spéciale ... ), il sera inauguré le 25 Avril 1912, jour de la Saint Marc.
Le 1er campanile de Venise servait de phare en 1173. Le modèle actuel date des années 1500 et c'est à son sommet que Galilée présente sa longue vue en 1609.

6,00€/pers et le panorama du haut de ces 96m les vaut largement.
Campanile de San Marco
Au loin, le port des paquebots et le quartier du Dorsoduro Derrière les Procuratie Vecchie, le quartier de San Marco Après l'énorme église de Zanipolo, l'île cimetière de San Michele.


L'Arsenal de Venise ...
Selon les versions d'Internet Explorer, l'image est réduite pour être affichée en entier dans la fenêtre. Dans ce cas, il faut cliquer sur ce bouton qui apparaitra au survol de la souris en bas à droite de l'image. L'image reprend sa taille normale.

En descendant le long des quais de la lagune, le Riva degli Schiavoni, nous allons rejoindre le musée de l'Arsenal.
Ce "Quai des Dalmates" renvoie à l'époque où les marchands de l'actuelle Croatie venaient s'y amarrer.
Danieli dans le palazzo Dandolo Tu vas ainsi croiser un des + fameux palaces de Venise, le Danieli dans le palazzo Dandolo.
D'innombrables stands de souvenirs sur ce quai souvent encombré de touristes qui sont sûrs ainsi de ne pas se perdre !
A un point d'eau, j'ai remarqué le petit manège de ces pigeons qui prenaient leur douche matinale.
Tu pourras remarquer, qu'en grands professionnels, ils se lavent même sous les ailes !!!! Pigeon à Venise, c'est un vrai boulot ...
On remarquera ce spectacle improvisé assez souvent, dès qu'il y a une fontaine quelque part. En Italie, même les pigeons sont frimeurs !

12h30 : Le musée reste ouvert, ouf ! Entrée à 1,50€.
Ici, en 1400, on fabriquait pour la 1ère fois toutes sortes de bateaux à la chaîne. Ses débuts datent de la 1ère croisade vers 1100.
On y dénombrait 16.000 charpentiers mais le système vénitien permettait surtout de sortir 1 galère par jour ( tu me diras, ma femme fait la même chose également ... ).
Ce qu'il faut bien comprendre c'est que l'Arsenal regroupait tous les corps de métier pour équiper de A à Z les navires. On y faisait les voiles, les cordes et même les canons et tout l'armement des marins !
Il ne faut jamais oublier que Venise était la + grande puissance maritime mondiale et contrôlait la majeure partie du commerce.

Le musée est sur 4 étages consacrés à la marine en général puisque tout ceci appartient toujours à la Marine Italienne et tu verras sans doute de beaux jeunes gens, tout de blanc vêtus, genre Village People !
On peut passer assez vite les 2 premiers puisque la star est la galère Bucentaure qui servait de voiture officielle au Doge.

Également 3 gondoles dont celle, intégralement noire, de Peggy Guggenheim qui sera la dernière à avoir sa gondole privée.
Elle servira à son mariage avec Max Ernst ( photos d'époque ) .
Tu as du le lire mais la décoration et la couleur des gondoles étaient totalement libres jusqu'à ce que le délire de certains aboutissent à des ornements en or et argent. Le capitonnage pouvait être en soie ou dans des étoffes tapageuses .... Bref, en 1562, le doge impose la couleur noire et la même taille pour toutes les gondoles !
On devrait faire çà avec les Mercedes !
Le "felze", cette petite cabine démontable, ne fût pas interdite mais disparut naturellement.
Gondole modèle spécial Casanova pour se faire secouer les jupons ! Version Eté avec pare-soleil et vitres fumées sur les côtés.


Bon allez on va déjeuner et on se retrouve sur la prochaine page ?
Bon ap ... et à tout de suite.

 

le quartier du Castello ....

 

 
 
 

plan Place Saint Marc
Plan de la place Saint Marc

 

 

 


San Marco et le Campanile.
San Marco et le Campanile.

 

La Piazza vue du Campanile.
La Piazza vue du Campanile.


La Piazzetta et les 2 colonnes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Basilique Saint Marc
Basilique San Marco.

 


Entrée de la basilique

 

 

 

 

 

 

Basilique Saint Marc
Intérieur de la basilique par Canaletto.

 

 

 


Photo scannée d'une coupole.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


La Douane de la Mer et la Salute
La Douane de la Mer et la Salute.

San Giorgio Maggiore
San Giorgio Maggiore


Les coupoles de la Basilique Saint Marc

 

 

 


Carte du trajet de cette journée.
(150 ko)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Bucentaure
Le Bucentaure

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
     
         

Milan | Vérone | Venise | Salzbourg | Vienne | Prague