Retour vers Intro  
Trouver qq chose ?
Plan
Ecrire ?
Ecrire
Qui suis-je ?
Qui
 
Samedi 17
Juillet 2004
 
Jour 1 Jour 2 Jour 3 Jour 4
Sécession - Immeubles Otto Wagner Belvédère - Leopold - Karlsplatz Postparkasse - Prater - Hundertwasser Schönbrunn - M.A.K
   

 

Pratique - Liens
Météo
Guides & Liens
Hôtels
Photos
Cartes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour info, nous ferons toute la journée à pied. Ni métro, tramway ou tapis volant .... comme tous les autres jours d'ailleurs !
Vienne - Hoher Markt ...

Mauricette ayant décidé de visiter le musée des Poupées et des Jouets, nous partons ce matin vers le quartier juif vers la Judenplatz, logique !
D'ailleurs, il ne faut pas rater non plus la Kurrentgasse, belle rue étroite aux immeubles baroques.
Concernant le musée de la Poupée, je dois avouer que j'ai craqué et que j'ai laissé les 2 filles s'extasier sur les maisons miniatures et autres jouets anciens. D'ailleurs, c'était une erreur car j'aurais pu aller juste à côté où se trouve le musée des Horloges et des Montres .
Pour tout dire, je me suis installé à une terrasse de café pour compter les petites vieilles tirant leur caddie à carreaux beiges ...
Activité passionnante même si aucune n'est tombée .... et puis c'était ça ou une épilation du maillot !

11h00 : La + ancienne place de Vienne, le Hoher Markt, servait au Moyen-Âge de marché aux poissons et aux tissus.
L'attraction reste l'Ankeruhr, l'énorme horloge de 1911. Elle relie 2 immeubles d'une compagnie d'assurances.

Nous continuons ensuite vers la rue Fleishmarkt, ( cf flèche bleue sur le plan ) ancien marché de la viande depuis 1220.
Griechische Kirche La Griechische Kirche ou église orthodoxe de la Sainte-Trinité date des années 1850.
Splendide style byzantin !

Il faut absolument prendre ensuite la petite rue qui descend sur la gauche, la Griechengasse.
On y trouve l'ancienne "Taverne des Grecs" où se réunissaient Brahms, Wagner et Strauss .... Ce n'est que bien + tard, qu'on y croisât Mireille Mathieu.
-

La Postparkasse de Vienne ...
Site internet officiel : la vraie Poste met en ligne beaucoup de photos, dont certains bureaux inaccessibles au commun des mortels.
Il faut viser en bas de la page sur le plan. A voir absolument.


Nous continuons donc vers la Postparkasse ( rond bleu sur plan ). Dessinée par Otto Wagner en 1905, elle illustre parfaitement un autre aspect de la Sécession et de l'Art Nouveau, trop souvent réduit à de jolies fleurs et autres arabesques.
Wagner aura vraiment balayé tous les courants de son époque, en sachant faire évoluer son architecture du pur classicisme au dépouillement post-industriel. En tant que professeur et grand bâtisseur, il reste une figure incontournable de l'architecture moderne.

Pour en revenir à notre Poste-Caisse d'Epargne, il a utilisé de nouvelles techniques comme ces plaques de parement boulonnées. Autant pour le prix de revient diminué que le look industriel et basique qui émergeait.
Tous les détails sont remarquables comme les bouches d'aération, luminaires, etc ...
Bien sûr, il ne faut pas faire comme nous, grands couillons devant l'éternel, et se pointer un Samedi, jour de fermeture !!!

Les photos intérieures sont donc puisées à gauche et un peu à droite aussi !
Postparkasse Postparkasse Postparkasse Postparkasse
 
Il faut toujours se remettre dans le contexte de l'époque et les bâtiments juste en face donnent une idée assez précise de l'architecture en 1900 ....

On voit ainsi l'avant-gardisme de la Postparkasse et le culot de Wagner !

Nous remontons vers la place Julius Raab ( cf plan en haut ) et son pont sur le Danube.

Déjà, le beau Danube n'est pas vraiment bleu !
Et puis, en face, on peut admirer cette tour qui prouve que Vienne n'est pas qu'une ville coincée au 19ème siècle !
Au niveau de ce pont se trouve un élégant bâtiment blanc, c'est l'Urania.
Construit en 1910 par Max Fabiani, c'était un observatoire pour le grand public. Bombardé en 1945, il sera reconstruit en 1956 et un nouveau télescope y est installé depuis 1980, retrouvant ainsi sa fonction originelle. On y trouve également un cinéma et un café.

Hundertwasser Haus ...

12h00 : A partir de ce pont, ce n'est pas très passionnant sur 1 bon km pour atteindre la Hundertwasser Haus.
Hundertwasser Haus Cet ensemble de HLM commandé par la municipalité a été dessiné par le peintre F.Hundertwasser en 1985.
Détonant et attachant !!!
Hundertwasser Haus

On se dit qu'on aimerait bien habité un endroit comme çà. Des arbres sur les terrasses, des couleurs partout, des courbes, de la céramique.
On peut pas visiter bien sûr mais il faut absolument venir se rendre compte de ce que peut être une architecture différente et humaine.
Pas facile à caser dans tous les quartiers mais une vraie bonne idée !

Juste à côté se trouve également le Hundertwasser Village.( site avec photos ). C'est une petite galerie commerciale où là aussi la créativité est débordante.

Hundertwasser Haus Remarque le petit filet d'eau qui parcoure le bar pour descendre ensuite au sous-sol sous forme d'une cascade... On y trouve les WC payants pour la visite !

Non, loin de là, le Palais des Beaux-Arts, joli immeuble ... beaucoup + classique !

Nous remontons, tels des saumons en rut, vers la Kunst Haus Wien.
Une autre création de Hundertwasser. C'est une maison des Arts en fait ( Kunst = Art en allemand ).
Si tu en as l'occasion, c'est ici qu'il faut venir manger, surtout en été.

Une magnifique terrasse ombragée et décorée. Un vrai jardin de calme et volupté ! Non vraiment sympa avec son sol carrelé irrégulier, comme tout l'immeuble d'ailleurs .... On a vraiment envie d'avoir la même maison !

Expositions temporaires ainsi que des oeuvres de l'artiste. Par contre, à 9,00€ l'entrée, ils charrient un peu ... donc on se contente de visiter l'intérieur !

 


Le Prater et sa grande Roue ...

14h30 : La météo ne s'était pas trompée et on flirte avec les 30°.
Aller de la Kunst Haus vers le Prater prend environ 20mn à pied. Rien de passionnant sur la rue qui longe le Danube.

Une fois passé le pont, on peut rater la fête foraine permanente du Volksprater, le prater du peuple quoi !
Joseph II ouvre sa réserve de chasse au public en 1766. Sympa le gars !
Hormis cette "teuf", on y trouve un hippodrome, un parc, un stade et une piscine.
Prater et sa grande Roue L'attraction principale reste bien sûr la fameuse grande roue. Construite en 1896 par un ingénieur anglais, il ne reste que 15 cabines sur 30, suite à son incendie en 1944.
L'entrée coûte 7,5€ et comprend une petite exposition sur l'histoire de Vienne. Des maquettes représentent la ville au fil des siècles.

Déjà, ici les cabines sont grandes comme des wagons de train ... c'est un autre monde. Vue imprenable sur Vienne. La vieille dame grince un peu donc avis aux cardiaques et autres troubles du vertige !

On peut même louer une cabine pour un dîner à 2 ou 14 .... Va sur le site pour te faire peur sur les tarifs !

Nous passons donc une partie de l'après-midi ici, à regarder les fous furieux qui testent les attractions les + vomitoires. Y'en a pour tous les âges et même plusieurs salles de casinos avec des machines à sous !
Faut que ça bouge dans les 3 sens maintenant ! Celui-là il est terrifiant. De simples chaises accrochées à des chaînes ... mais à 50m de haut !!!! Panorama de tout ce qui fait crier les filles. Une petite grande roue.

 



17h30 : Retour à pied vers le centre-ville. Pas facile de s'y retrouver avec ces immenses avenues du Ring, le boulevard qui fait le tour de la ville.
Pas vraiment prévu pour les piétons ... d'ailleurs les vélos ont + de droit et de place que toi à Vienne.
Tu vas tout de suite t'en apercevoir après une dizaine de coup de sonnette ... Il faut rester sur sa partie de trottoir réservée, y compris aux passages des feux où chacun à sa partie distincte !
-
MISSION IMPORTANTE ...
Je te demanderais de continuer notre oeuvre destinée à conforter les étrangers et les Autrichiens en particulier que les Français sont vraiment indécrottables et indisciplinés.
Au passage piéton, nous y allons au rouge ( lorsqu'il n'y a pas de voitures bien sûr ), nous avons même traversé en dehors des clous !
Nous avons marché sur les pistes cyclables. Bref, une mission d'utilité publique pour préserver nos traditions. Je compte sur toi, hein ????


C'est Samedi et comme en Allemagne, les commerces ferment beaucoup + tôt l'après-midi. Résultat, le Ring a des allures de guerre post-atomique ! Le grand désert ....
Avant de sombrer dans la dépression et au bord du suicide collectif, on bifurque vers la Roten Turm, la rue qui remonte du Danube vers la cathédrale.
Ouf ... du monde, des cafés bondés, de la bière qui coule à flot et des pâtisseries à volonté !

18h00 : On se refait la cathédrale Stephansdom ? Ben non, y'a une messe ... Dommage, car nous n'avions pas pu voir l'autel doré la dernière fois pour cause de messe également !

En continuant, nous retrouvons la Kärntner Strasse et tout en haut, vers l'Opéra, il y a une filiale du fameux hôtel Sacher. C'est une déclinaison + moderne avec tabourets et musique "lounge".
Beaucoup moins guindé donc et + jeune. Nous y achetons le fameux Sachertorte, dont je t'ai déjà parlé. Ce sera pour notre dessert ce soir, après un repas, comme d'hab, dans un des chinois du Naschmarkt, au pied de notre hôtel.

Mine de rien, aujourd'hui, on a empilé pas mal de bornes ... preuve qu'on peut se passer des transports publics. C'est pas par radinerie mais le métro ne va pas vraiment partout et on n'avait pas envie de décrypter le mode d'emploi en allemand du tramway !
En été, c'est plutôt sympa mais je pense qu'avec une bonne pluie ou des températures moins clémentes, on peut atteindre le Prater assez facilement par un de ces moyens puisqu'il y a la grande gare du Praterstern juste en face.

 

Sissi et le château de Schönbrunn ....

 

 
 
 

Carte pour la Postparkasse.
Carte pour la Postparkasse.

 


Ankeruhr


Amusante façade.

Griechengasse
La Griechengasse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Postparkasse
La Postparkasse

Postparkasse
Détail de la façade.

Postparkasse
Auvent en aluminium.

 

 

 

 

 

 

 

 

L'Urania
L'Urania

 

 

 

 

 

 

Hundertwasser Haus
Carte vers Hundertwasser Haus. ( 50 ko )

Hundertwasser Haus
Hundertwasser Haus.



Palais des Beaux-Arts.


Entrée de la Kunst Haus Wien.

 

 

 

 

Prater et sa grande Roue
Carte vers le Prater.

Prater et sa grande Roue
Cabines.


La Tour Eiffel ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Carte du centre-ville de Vienne.
( 122 ko )

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
     
         

Milan | Vérone | Venise | Salzbourg | Vienne | Prague