Retour vers Intro Hôtels à Bruges
Trouver qq chose ?
Plan
Ecrire ?
Ecrire
Qui suis-je ?
Qui
Juillet 2011  

Guide et visite de Bruges ...

  Arrivée Bruges hier
Guise - Palais social

 

Pratique - Liens
Météo
Guides et Liens
Hôtels
Photos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Réveil 7h30 car y'a du boulot si on veut visiter tout ce qu'on veut voir sur Bruges. Malheureusement il va pleuvoir toute la journée sans s'arrêter une seconde. On n'avait jamais eu un temps aussi pourri !
On va donc réorienter notre journée sur tout ce qui est abrité, églises et musées, alors qu'on aurait préféré se balader dans les rues.

Notre hôtel Fevery est assez simple mais bon ça passe. Le petit-déjeuner est inclus.


Alors Bruges dans la Hanse, ça donne quoi ?
- 897 : 1ère nomination du nom de Bruges et construction d'un château destiné à se protéger des Normands et Vikings.

- 1093 : Capitale d'un duché alors que la ville est déjà florissante avec la fabrication du drap.

- 1134 : Un raz de marée ouvre un passage vers la Mer du Nord et le commerce d'importation de la laine d'Angleterre démarre grâce à l'avant-port du Damme. Elle importe aussi les vins de Gascogne au Sud ou les harengs salés de Suède.

- 1200 : Elle obtient le droit d'organiser une foire annuelle au mois de Mai.

- 1253 : Avec quelques soucis de blocus de la part de la Ligue Hanséatique, Bruges devient le plus gros comptoir de la Hanse et dirige la Hanse de Londres d'où part la laine indispensable à la fabrication des draps.

- 1277 : Les 1ers marchands italiens arrivent de Gènes, Florence et Venise. Bruges devient la plateforme d'éclatement entre le commerce du Nord avec les minerais de Suède, les harengs, les fourrures ou le bois et les marchandises italiennes venus d'Orient comme les épices, la soie ou tissus byzantins.
Les italiens apportent aussi les techniques bancaires, souvent influencées par le commerce millénaire du Moyen Orient.

- 1281 : On voit ainsi apparaître les "tables de prêts" avec des taux d'intérêt de 43%. Les banquiers de Florence apportent leur expertise sur les lettres de change.

- 1301 : Annexion de Bruges et la Flandre par la France de Philippe Le Bel. La noblesse française découvre alors la richesse méconnue des marchands de cette partie de l'Europe.

- 1309 : Naissance informelle de la 1ère bourse. Tous les marchands étrangers résidaient dans des auberges, comme celle de la famille Van Der Beurse. On négociait sur la petite place devant la maison et on se donnait RdV à la "Beurse".
Par contre, le 1er immeuble dédié à 100% à la Bourse sera construit en 1531 à Anvers, quand elle reprendra le rôle de Bruges.

- 1429 : Fondation de l'Ordre de la Toison d'Or pendant les fiançailles de Philippe le Bon et Isabelle du Portugal. Les festivités sont somptueuses. Bruges est la ville la plus riche d'Europe et elle est aussi reliée par la route à Cologne qui accentue son rôle de centre européen du commerce.

- 1433 : La Compagnie des Médicis, banquiers puissants et incontournables dans toutes les cours d'Europe, s'implante à Bruges.
La ville est devenue le centre financier du Monde. Désormais, la fabrication des draps n'est plus prépondérante et ce sont Gand et Ypres qui assurent la majeure partie de la production.

- 1448 : Maximilien d'Autriche est prisonnier pendant des mois à Bruges. Quand il est libéré, et qu'il va se venger, il demandera aux brugeois d'entretenir des cygnes, symbole de ses armoiries. Ils sont toujours là, 500 ans plus tard ! Par contre, il va aussi transférer les droits de la ville sur Anvers pour le coup. Revanchard pépère !

- 1500 : L'ensablement de l'estuaire, les guerres avec la France ou les Pays-Bas, la concurrence de l'Angleterre sur le textile, la montée d'Amsterdam vont tuer la formidable expansion de Bruges. Anvers va récupérer le trafic maritime et Amsterdam, grâce à sa liberté religieuse, va attirer les riches familles protestantes ou juives.

Difficile d'imaginer cette puissance quand on arrive dans cette petite ville aux ruelles pavées et aux maisons de briques.


Place du Bourg, Burg, à Bruges

Nous démarrons par la Place du Bourg, le Burg. Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'on n'est pas dérangés !
Les rues sont désertes et rien n'est ouvert.
Objectif : Aller direct au Béguinage avant l'arrivée des bus de touristes venant de Bruxelles par exemple.
Beguinage de Bruges Le Béguinage de la Vigne est fondé en 1245 pour accueillir des veuves ou femmes célibataires. Ce sont désormais des Bénédictines qui occupent le lieu.
Béguinage Bruges A vrai dire, j'ai été déçu par l'ensemble, beaucoup moins sympa que celui d'Amsterdam. Les maisons sont assez banales et c'est trop grand avec un parc au centre.
L'extérieur est + typique en fait.

10h00 : Eglise Notre-Dame ( Onze-Lieve-Vrouw ) où se trouve la seule sculpture de Michel-Ange hors d'Italie de son vivant.
Madone Vierge Enfant Michel-Ange Bruges Entrée : 3€ pour soi-disant pour limiter les touristes !
La Vierge et l'Enfant de Michel-Ange, ou Madone de Bruges, date de 1504.
Elle avait été acheté par un riche famille de tissus.

Photos interdites sinon il y a le tombeau de Marie de Bourgogne. On y voit aussi une tribune en bois qui donne directement dans la Gruuthuse, permettant à la famille d'assister aux messes depuis son petit chez-soi. Ze classe, non ?
Notre meilleur ami est le parapluie avec lequel on zigzague au milieu des autres touristes. Ça permet aussi de sortir l'appareil photo sans le mouiller !


10h35 : Musée du Gruuthuse. Entrée = 5,00€.
Comme déjà raconté hier, t'as suivi ? .... c'était la maison d'une riche famille qui avait l'exclusivité de la taxe sur le Gruut, mélange d'herbes, servant à la fabrication de la bière.
Bref, ils ramassaient gros les gars !
Avant tout, on y va pour l'intérieur ( photos interdites )
Gruuthuse Bruges 23 salles avec 2.500 objets dont une guillotine, des instruments de musique, des statues, tapisseries flamandes, etc ...
Ne pas rater la petite chapelle donnant dans l'église Notre-Dame.


11h30 : Autre musée, le Hospitaal Museum ou Hôpital de Notre-Dame de la Poterie. Entrée = 6,00€.
Hospitaal Museum Bruges Superbe intérieur de l'ancienne salle des malades et de l'immense grenier.
On y trouve des chaises à porteur qui servaient à transporter les blessés ou malades. Des tableaux montrant l'hôpital au 13ème siècle et beaucoup de peintures religieuses. Plus inquiétant, des outils de médecine qui te font bénir le fait d'être né au 20ème siècle !
On se marre en regardant les pauvres groupes qui ont payé pour un tour en bateau et qui doivent se coltiner les canaux sous la flotte !

Où est-ce qu'on va déjeuner ? Compliqué entre les restos trop chers ou ceux qui abritent des bus de petits vieux grelottants.
Finalement, on en trouve un dans un petit passage. Y'a un menu à 13€ ( soupe + poulet-frites - dessert ).
Ah Ok c'est pas la folie c'est sûr mais on s'en fiche à vrai dire. C'est même un bon choix car on s'amuse à observer la mamy qui ne veut pas lâcher le bidule à son fils et qui se mêle de tout. Elle change des trucs de place, fait des remarques aux serveurs qui cavalent dans tous les sens.

Ce qui devait arriver ... arriva, elle se rabat sur nous puisque tout le monde l'ignore. Elle nous raconte alors sa vie, son oeuvre tout en nettoyant les couverts avec des gants. Une autre époque !


15h00 : Le musée Groeninge. Entrée = 6,00€.
J'ai une page spéciale quand même car il le vaut bien, comme on dit dans les shampooings !

Bon maintenant qu'on s'est fait 4 musées, on ne sait plus trop où aller car ça continue de pleuvoir un max dehors !

17h00 : Tiens un salon de thé ! On a envie d'un chocolat chaud d'un coup. C'est le "De Proeverie Tea Room" au n°6 Katelijnestraat.
Déjà, coup de bol car on chope une table libre, c'est gavé de naufragés de la pluie.
Le chocolat est super. On te donne du chocolat fondu que tu mélanges toi-même avec du lait chaud. Mmmmmmmm .....

On se prend aussi un petit assortiment de chocolat à croquer et 1 part de cake. D'un coup, la vie est belle ... surtout quand tu vois tous les autres se faire rejeter car c'est complet maintenant ! Nananère ....
Ils n'ont jamais eu autant de monde en plein mois de Juillet !

17h30 : Maintenant, ils ont carrément bloqué les portes car ils ferment le salon à 18h00. C'est quand même pas des violents du boulot ou des stressés du chiffre d'affaire, car là, y'avait de quoi faire la saison !

Allez zou, quelle misère, on ressort dans le froid et sous la pluie.
Où qu'on va ? Allez, on se refait le tour des canaux, tiens !
Dommage car il y a de mignons petits jardins donnant sur les canaux !
Complètement par hasard on arrive et on rentre dans cette petite église de St Jacob.
Une belle chaire mais surtout une répétition d'un choeur d'amateurs.
Tu vois qu'on n'est pas gênés par les autres. Peu de personnes sortent du centre-ville en fait !
Van der Beurse - Bourse Bruges Voici ce qui reste de l'ancienne auberge de Van der Beurse où venaient les marchands de toute l'Europe entre 1200 et 1400.
Le bâtiment a été largement remanié depuis !

C'est ici qu'ils se donnaient rendez-vous pour leurs affaires et qui a donné le nom à la future "Bourse".
On reste un petit moment car, dans la ruelle juste à côté, se tourne un film hollandais sur Hans et Gretel dans des décors reconstitués.
On discute avec un pépé qui râle sur tous ces films qui se tournent à Bruges et bloquent les rues. Il se plaint aussi de l'ambiance qui meurt en ville car de moins en moins de gens peuvent y habiter, à cause du prix de l'immobilier.
Résultat : que des touristes et le désert le soir. Ça, oui, on l'a constaté hier !

Bruges Grand Place vue du ciel

Nous revenons sur la Grand Place de Bruges pour prendre notre apéro quotidien ! Et ouais, on a nos habitudes !
Pour changer, nous allons dans un bar sur une petite place juste derrière. Tu peux constater que c'est ni la foule, ni le grand beau temps !

Retour sur la Grand Place pour dîner. On cherche les menus touristiques et partout le même à 16,00€ ... comme par hasard !
On se pointe dans le 1er, tant qu'à faire, et on demande la carte.
- Ah ben non, pauvre touriste bidon, le menu c'est que pour Midi.
Après tu bascules direct à 25€ mine de rien. On se casse !

Finalement le dernier resto, et après confirmation, propose bien un menu à 15€ pour le dîner. C'est La Civière d'Or sur la Grand Place.
Reste que tu es pestiféré et cantonné au bout de la terrasse et pas ailleurs ! Je regarde le serveur pour voir si c'est une blague, mais non il est sérieux le gars avec son gilet de pingouin.
Il pleut, il fait froid et on va pas chercher encore à perpét ... mais sinon, il pouvait se la garder sa table !

C'est donc le menu belge avec Waterzooï ou Carbonade. En entrée, des croquettes au fromage ou une soupe. Dessert : de la tarte.
Alors, les plats n'ont rien à voir avec ce qu'on a mangé hier soir.
Là, tout est basique et surgelé sans doute.

Encore heureux, nous avons quand même droit au chauffage car toutes les terrasses sont chauffées ici et là, ça crache à fond !

Retour à l'hôtel, toujours sous la pluie et toujours à 15°. On n'a jamais vécu une journée comme ça !
Même pas 5mn de répit, non, c'est tombé sans arrêt.
Le pire, tu sais quoi ? C'est que demain, il fera un super soleil ...

 

 

Retour et conclusion ...
 
 
 

Circuit Hanse
Carte Circuit Hanse

Idem Google Maps

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cygnes à Bruges
Cygnes à Bruges

 

 

 

 

 

Place du Bourg Bruges
Place du Bourg de Bruges

Burg à Bruges
Le Burg à Bruges

 

 

 

 

 

 

Begijnhof Bruges
Entrée du Begijnhof de Bruges

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bruges Gruuthuse
Salle du Gruuthuse de Bruges

 

Gruuthuse Portrait
Un des tableaux du Gruuthuse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rue de Bruges
Rues de Bruges

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bruges
Bel immeuble à Bruges

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Resto minuscule près de l'hôtel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
     
         

La Hanse | Allemagne | Hollande, Pays Bas | Belgique