Retour vers Intro  
Trouver qq chose ?
Plan
Ecrire ?
Ecrire
Qui suis-je ?
Qui
 
IRAN
 
 


Pour préparer un circuit en Iran ...


-

 

 

 


Mon visa

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Formalités Visa Iran


Bon, c'est avec le visa en Iran que commencent les fantasmes et les peurs !
Solution classique : Une demande à l'Ambassade d'Iran à Paris. Aller sur "Services consulaires".
Nous avons choisi l'option Visa à l'aéroport de Téhéran avec un visa de 15 jours.
Un petit pincement au coeur mais personne n'a été refoulé en condition normale. T'es touriste et basta, OK ?
2011 : Le Visa à l'arrivée est toujours valable malgré des bruits alarmistes et bien sur 15 jours. ( Site Diplomatie.fr )
Pour ceux qui veulent rester + longtemps, il faudra le faire prolonger sur place. Voir les détails dans ton guide ou avec une agence locale le moment venu.

En arrivant à Téhéran, il y a un bureau juste avant le passage de l'immigration.
On donne son passeport et on te remet un formulaire sommaire à compléter. Nom, adresse, hôtel et accompagné ou pas. On ne nous a pas réclamé les 2 photos que m'avait indiqué l'ambassade par téléphone, ni de justificatif d'hôtel ( J'avais le mail de confirmation au cas où )
On le donne ensuite au bureau à côté qui encaisse les 50€ par visa. ( Cela serait 60€ depuis 2012 ). C''est rapide et ouvert 24h/24 même si nous avons eu de l'attente car il y avait des groupes qui faisaient idem.

Passage à l'immigration quand tu récupères ton passeport et tu dois encore te faire scanner les empreintes dans la foulée.

Dans les hôtels, on te demandera à chaque fois ton passeport et on te la garde jusqu'à ton départ. Au moins, tu le perdras pas à la limite. Ne jamais oublier avant de partir et vérifier que c'est bien le sien !

 

Avion
  Pour un départ le 8 Mai 2009, j'ai réservé mon Paris - Téhéran le 16 Avril sur GoVoyage.
Le moins cher était Turkish Airlines à 380€ l'AR mais avec une étape à Istanbul.
La seule compagnie à opérer en vol direct est Iran Air à 480€. Cela fait arriver et partir à des horaires un peu moins bizarroïdes !

J'ai confirmé mon retour à un bureau Iran Air lorsque nous avons pris notre vol intérieur mais je ne sais même pas si c'était nécessaire.
 

Peu de sites permettent de réserver des lignes intérieures avec Iran Air.
Avec Opodo, j'ai eu le Téhéran - Shiraz à 34€ + 20€ de frais. Il faut savoir que même en passant par Iran Air à Paris, il est impossible de payer avec la CB.
Tu peux réserver mais il faut ensuite envoyer un chèque et une enveloppe avec AR pour le billet.
Sur Paris, c'est + simple sans doute.

On peut aussi, sur place, s'adresser à une agence qui fera la réservation mais il est conseillé de ne pas trop attendre car les avions sont souvent remplis.
Il y a d'autres compagnies iraniennes qui font ce type de vol. Aseman, Mahan par exemple.

 

Alors pour s'y retrouver dans le dédale des aéroports et des orthographes mélangeant le français, l'anglais ou le farsi ... c'est pas simple souvent selon chaque site internet.

Téhéran : On peut écrire Tehran à l'anglaise ou Téhéran.
Parfois + simple, les codes internationaux avec IKA pour l'aéroport international Imam Khomeini ou pour les vols intérieurs, le code THR qui correspond à l'aéroport de Mehrabad.

Maintenant pour les principales villes, testé sur Opodo :
Shiraz = SYZ
Ispahan = IFN soit Isfahan ou parfois aussi Esfahan.
Yazd = AZD
Kerman = KER . C'est ce vol depuis Téhéran que je n'ai pas pu avoir à mes dates et qui nous a fait changer notre programme initial.

Toutes les variantes sont possibles et hormis les vols vers Téhéran, on peut aussi faire un Shiraz-Ispahan par exemple. Voir le site Iran Air et la partie Time Table.

 

Bus


Des dizaines de compagnies, des bus récents et confortables, des liaisons fréquentes ... c'est vraiment la moyen le moins cher et le + utilisé en Iran.
On peut faire réserver par son hôtel mais on paye toujours sur place. C'est aussi le meilleur moyen d'avoir les horaires.
Mention spéciale pour la compagnie Hamsafar vers Yazd et un confort inégalé.

Nos tarifs pour 1 personne :
Shiraz - Yazd = 75.000 rials
Yazd - Ispahan = 37.000 rials
Ispahan - Kashan = 27.000 rials
Kashan - Téhéran = 33.000 rials

 

Train


Nous n'avons pas testé mais ça n'a pas l'air toujours simple à priori. Beaucoup moins de lignes déjà et des réservations pas toujours évidentes. Une agence sur place sera d'une aide précieuse dans ce cas.
Sinon, quelques liens :
Raja Train : La SNCF locale
Seat61 : Pour celui qui veut faire Londres - Téhéran en train. Et pourquoi pas ?
RAI : un site non officiel pour le train en Iran.

 

Taxi


Mes copains donc .... C'est sûr que ce sont eux qui sont les 1ers en contact avec les touristes et qui tentent le + souvent d'en profiter.
J'ai expliqué le système des taxis jaunes avec leur guérite qui te donne un prix "honnête".
Dans tous les cas, ne jamais monter dans un taxi sans savoir le prix puisqu'il n'y aura jamais de compteur.
Difficile d'estimer un tarif sans savoir le trajet exact, je sais !
En gros, à Téhéran, de l'aéroport IKA vers le centre, j'ai payé tout seul 230.000 rials ( 1h00 du matin et un Vendredi ) et 160.000 négociés par l'hôtel à 5h00 du matin.
2012 : L'inflation galopante en Iran a fait passer cette course à 350.000 Rials en 2012.

En province, un trajet de la gare routière vers le centre-ville doit tourner entre 15.000 et 30.000 maxi. En ville, jamais + de 20.000 sauf vers la banlieue.

Les taxis "privés" sont des voitures banalisés qui se déplacent sur appel. Ils sont en contact avec les hôtels et les agences pour des journées complètes ou des déplacements + longs.
Le prix est alors annoncé et négocié à l'avance.

Franchement, on n'a pas testé et on n'a pas cherché à comprendre le système des savaris, les taxis en commun. Ils font un trajet bien déterminé en ville, d'une place à une autre par exemple et fonctionnent comme un bus où chacun paye une partie de la course donc.
Le souci, c'est qu'il faut savoir, à chaque fois, quel taxi va où ... car ils sont des dizaines !
Et ensuite, prendre plusieurs taxis pour aller reconstituer son trajet. Pffffff ......

Au final, tous les taxis fonctionnent ainsi mais quand ils embarquent des touristes, ils ne prennent plus personne et vont bien à la destination finale.
Donc arrête tout ce qui bouge, négocie le prix et tout ira bien !

 

Metro


Celui d'Ispahan est en retard à cause de soucis de préservation des monuments historiques et de sous-sols fragiles.
Celui de Téhéran est facile, moderne et permet quelques déplacements en centre-ville et s'éviter de longues courses en taxi.

 

Hôtels
Incroyable, depuis Février 2016, il y a 2 hôtels de Téhéran accessibles depuis Booking ...
Ce n'est qu'un début sans aucun doute !


Le site de base c'est celui du Lonely Planet avec les dernières mises à jour, non listées dans le guide papier s'il date un peu comme la version française de 2005.
Tu vas vite t'apercevoir que certains sites internet n'existent plus ou parfois sont en panne.
Ensuite, certains ne répondent pas aux mails. Donc c'est pas toujours simple !

Nous avions réservé la 1ère nuit à Téhéran, puis les 3 nuits à Shiraz par l'intermédiaire de l'agence Pars Travel Agency. C'était moins cher qu'en direct finalement, même avec une commission de 10€. Il y a Mohamed qui parle français s'il est encore là, sinon la patronne parle aussi français.

Ce sont eux qui nous ont aussi réservé, une fois sur place, les nuits à Yazd , même si le Silk Road répond bien aux mails mais le site était en panne avant mon départ.

Et j'avais aussi une réservation par mail à Ispahan pour notre appartement au Hasht Behesht.

Pour Kashan, j'ai téléphoné la veille et pour le Firouzeh à Téhéran, il ne prend pas de résas si c'est trop tôt et n'a pas répondu à mes mails. J'ai du téléphoné le jour même pour confirmer.

Les détails sur les pages des villes concernées.

Notre choix s'est porté sur des hôtels en centre-ville afin de pouvoir faire le maximum à pied et être au plus près des monuments et des bazars. C'était aussi dans le cahier des charges et nous avons eu la chance d'avoir des hôtels calmes sans les bruits de la rue.
La situation de chacun était très bonne également et nous situait au coeur de la ville.
Pas de déception à ce niveau là !

 

Vêtements

Pour nous Messieurs, c'est simple : pantalon et T-shirt.
Pour ces dames, la liste est + longue : Tout d'abord le foulard obligatoire bien sûr.
Ce sera une écharpe la plupart du temps, n'est-ce pas ?
Sur les photos, tu verras que les mèches qui dépassent, ça ne pose pas de problèmes, même pour les iraniennes. Un peu de maquillage n'est pas interdit non plus.
L'autre contrainte, c'est la tunique destinée à cacher les fesses. Pas toujours évident à trouver en France, on pourra trouver ici dans le 1er bazar ou investir sur du + chic dans un magasin.
Ils sont aussi moins nombreux que ceux pour hommes, contrairement à l'Europe.
On rajoute les manches longues et vous voilà parées !
Petit doute sur les pieds ? Finalement les pieds nus sont acceptés et même les sandales. De là à y aller en tongues, c'est peut-être pas la peine de chercher les emm..... non plus !

Pour le fun : Un site marchand.
-
 
Argent


Ben oui, il va falloir emporter tout ton budget et une marge de sécurité !
Il y a bien sûr la solution de tout réserver par une agence qui se fera régler par virement, au moins pour les hôtels. Le reste sera du cash partout.

On peut changer dans les banques Melli, mais pas toutes les succursales. Il y a aussi des bureaux de change dans les + grandes villes qui sont + rapides et les hôtels qui peuvent aussi dépanner mais avec un taux moins avantageux. L'euro est reconnu sans problème !
Et si tu prends ton visa à l'aéroport, on te demandera d'ailleurs 50€ par personne et pas des rials.
En Mai 2009, le taux était de 1€ pour 13.500 rials en gros. Pour nos calculs, on faisait donc la conversion : 10.000 rials = 0,75€.

Rappel : Les iraniens ne parlent jamais en rials mais en Toman. Donc 1 toman = 10 rials.
Ce qui fait qu'on t'annonce toujours avec un 0 de moins. Au début, tu te dis que c'est vraiment pas cher l'Iran et tu passes pour une buse quand tu tends ton minable petit billet !
Ainsi un taxi qui t'annonce 2.000, faut pas rêver, il parle de 20.000 rials.
On met 2 ou 3 jours à percuter et rien n'interdit de valider à chaque fois, mais ensuite tu te doutes bien de quelle somme exacte il s'agit.

Même si à l'aéroport, on ne m'a donné que des liasses de billets de 10.000, il existe aussi des 20.000 et 50.000 rials. Le gouvernement étudie d'ailleurs la possibilité de faire, comme en Turquie par exemple, un "nouveau rial" avec quelques 0 de moins.
On a eu ça aussi en France, rappelons-nous !

Pour simplifier, nous avions fait un retrait au guichet de notre banque pour n'avoir que des coupures de 50 et 100€.
Au final, si je fais mes comptes sur place :
- 500€ changés à l'aéroport
- 350€ à l'agence PTA de Shiraz ( 310 + 40 de monnaie en rials )
- 250€ soit 156€ ( 4 x 39 ) pour l'appartement d'Ispahan + 94€ de change en plus.
- 37€ = 100€ de change à Kashan et j'ai récupéré 63€ à l'aéroport

Au total : 1.137€ sans se priver et dans des hôtels en chambre double .

 

Electricité


Idem qu'en France, aucun adaptateur pour les prises ou changement de voltage

 

Téléphone


Je pense qu'il faut simplement un téléphone bi-bande et encore ... ?
J'avais l'extension "Monde" et aucun problème de relais. La couverture est assez étonnante, même en plein désert ou au milieu de Persépolis.
On l'a vu pendant les manifestations de Juin 2009, les iraniens sont comme tout le monde accros au portable. C'est aussi un excellent moyen de faire des photos pour eux !