Retour vers Intro  
Trouver qq chose ?
Plan
Ecrire ?
Ecrire
Qui suis-je ?
Qui
IRAN

Samedi

16 Mai 2009

 

Visite Ispahan ...

 
Hier Demain

 

Pratique - Liens
Météo
Préparer
Liens Iran

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Donc nous restons 4 nuits et 3 jours complets à Ispahan. Hormis l'arrivée d'hier, le programme sera :
Aujourd'hui : Place de l'Imam, Mosquée Lotfollah, Chehel Sotun
Demain : Mosquée Jameh, les minarets, le bazar, palais Ali Qapu
Après-demain : Quartier arménien, re bazar, Hasht Behesht et les autres ponts d'Ispahan.


Bon, c'est pas le tout mais faut faire les courses pour le petit-déj maintenant. Pas de soucis, il y a une épicerie juste à côté.
Je prends : Jus orange, thé, feta, fromage, confiture de cerise ( 28.000 )
Là aussi, coup de bol ... il y a une boulangerie de l'autre côté de la rue. Là, je joue au client et je paye mon pain comme les autres. 500 rials !
Je rappelle que 13.000 rials = 1€ ...
8h30 : C'est parti et à peine sortis de l'hôtel, nous voyons le dôme de la mosquée de l'Imam. On se dit qu'il y a peut-être un raccourci ?
Naqsh-E Jahan ispahan Eh bien, c'est le gros lot ! Depuis cette ruelle, nous arrivons derrière la mosquée et au + près possible.
Comme elle est décalée depuis la place, c'est le meilleur et le seul endroit d'où on peut s'en approcher autant.
Et puis, j'en suis fier de cette photo !
Mauricette s'impatiente car je mitraille de tous les côtés et avec les 2 appareils photo. Je veux être sûr de ne rien rater et d'avoir tous les angles possibles ! Naqsh-E Jahan ispahan
Donc même si tu ne viens pas du même endroit, le plan ci-contre te montre l'endroit. Facile d'y arriver depuis la place entre autres.
Nous continuons par ces ruelles ( trajet en bleu ). Des ouvriers font de la restauration et nous voyons la fabrication artisanale de briques en terre.
On déboule enfin sur la place de l'Imam par l'entrée près de la mosquée Lotfollah.

Mosquée de l'Imam ...

Alors nous revoici donc sur la place de l'Imam ou son ancien nom : Naqsh-E Jahan. ( Traduction : modèle du monde )
C'est la 2ème + grande place du monde après Tien An Men à Pékin !
Les 2 "poteaux" que tu vois au 1er plan servaient de but pour les matchs de polo à l'époque de Shah Abbas qui fit d'Ispahan sa capitale en 1602.
Ispahan - Place de l'Imam
Panoramique de 1200 pixels de large - Affichez plein pot !

Nous commençons par la mosquée de l'Imam ( anciennement mosquée du Roi ou Masdjed-e Shah ).
Sa construction remonte à 1611 et il ne la verra pas encore finie à sa mort en 1628. Son impatience entraînera un changement de technique sur la faïence. Si auparavant, on travaillait en mosaïque comme vu à Yazd, désormais on utilise des carrelages complets déjà peints.

Entrée : 5.000 rials.

Le portail d'entrée fait 30m de haut.
mosquée de l'Imam Naqsh-E Jahan ispahan Naqsh-E Jahan ispahan mosquée de l'Imam

Bon, la 1ère chose en arrivant, c'est de s'asseoir au centre ... et de ne rien dire pendant 10mn !
C'est splendide ...
On retrouve le plan typique des mosquées iraniennes avec une place centrale entourée de 4 auvents ou iwans.
mosquée de l'Imam Naqsh-E Jahan ispahan Naqsh-E Jahan ispahan Naqsh-E Jahan ispahan
Naqsh-E Jahan ispahan mosquée de l'Imam

Une fois que tu as fait le tour et remplis une carte mémoire complète, il est temps de passer à l'intérieur.
mosquée de l'Imam Naqsh-E Jahan ispahan Naqsh-E Jahan ispahan
mosquée de l'Imam

De chaque côté de la cour intérieur, il ne faut pas manquer non plus les 2 anciennes madraseh.
Naqsh-E Jahan ispahan Naqsh-E Jahan ispahan Naqsh-E Jahan ispahan

Et puis, tu refais un tour pour s'arrêter sur tous les détails et tu remplis une nouvelle carte mémoire !
mosquée de l'Imam Naqsh-E Jahan ispahan
Naqsh-E Jahan ispahan
Naqsh-E Jahan ispahan Naqsh-E Jahan ispahan


Bon, tu ressors de là, t'as l'appareil photo brûlant et les yeux qui pétillent ! Et ce n'est que la 1ère de la place.
A la sortie, on se fait harponné par "Zizou le nomade" ... rien que ça !
Impossible d'y échapper dans cette zone. On le verra au moins 3 ou 4 fois. Il tient la boutique "Flying Carpet" et organise aussi des séjours dans le désert. Sympa mais collant !
Par contre, il est imbattable sur tous les détails de la mosquée et on en apprend 10 fois que dans tous les guides réunis. Donc faut pas le jeter immédiatement. Au moins, il se présente hônnetement et reste attachant, dans les 2 sens du terme !

Donc, c'est pas le tout mais à 400m à peine, se trouve une autre splendeur ...

 


Mosquée Lotfollah ...

Même époque entre 1602 et 1619 pour le beau-père de Shah Abbas 1er.
Entrée idem : 5.000 rials.
Mosquée Lotfollah Mosquée Lotfollah Mosquée Lotfollah

Et ce n'est que le portail extérieur ! Sa coupole est unique dans les tons pâles, mélange de beige, rose et bleu ciel. Tu repars pour une carte mémoire de plus !
Ce qui est unique également, c'est qu'il n'y a pas de cour mais un couloir sombre qui mène à l'intérieur de la coupole ... Attention les yeux !
Mosquée Lotfollah Mosquée Lotfollah Mosquée Lotfollah Mosquée Lotfollah
Mosquée Lotfollah Bon ben j'ai plus de cartes mémoire maintenant !
C'est presque trop de faire les 2 à la suite. Rien que les portails méritent d'y passer 1h00.
On se promet de revenir pour mieux en profiter encore une fois ! Le prix le permet en plus ...

Le bazar d'Ispahan ...

Allez, 3ème côté de la place, l'entrée du bazar d'Ispahan.

C'est un grand bazar mais beaucoup de vaisselles, tissus, etc ... pas aussi typique qu'on aurait voulu.
Mauricette achète de l'eau de rose, des roses séchées et de petites coupelles pour notre fille. Nous prenons également du gaz, les nougats aux pistaches, grande spécialité d'Ispahan.
La moitié des magasins autour de la place de l'Imam en vendent !

Nous revenons vers la place pour déjeuner et encore un rabatteur. En plus, c'est le frère du jeune rencontré hier soir. Lui, son truc, ce sont les nappes ... Mauricette est appâtée !

D'ailleurs la petite place à côté de la mosquée Lotfollah est sympa.
Là aussi, on a le droit à la démonstration avec un homme qui frappe sur des tampons encrés afin de dessiner tous les motifs.
On peut voir sur la photo la protection qu'il porte au poignet. Il y a aussi la collection de tous les tampons dans le magasin.
Le prix dépend donc du nombre de tampons utilisés et du nombre de couleurs. Ca va de 9€ à 28€ pour une nappe de 120 x 200cm.

Là aussi : On reviendra, promis !

C'est l'occasion de découvrir un restaurant, le Naghshe Jahan, sur cette place au 1er étage.
Naghshe Jahan Naghshe Jahan Naghshe Jahan
Naghshe Jahan Il y a une terrasse avec une belle vue sur la coupole de Lotfollah. Par contre, il fait trop chaud et on préfère profiter du bel intérieur.
Par contre, pas le choix ici ... pas de tables et que ces "divans" recouverts d'un tapis et de coussins pour s'adosser. On enlève ses chaussures et le serveur installe une petite nappe de plastique pour protéger un minimum.

C'est pratiquement complet et aucun groupe, c'est bon signe !
Le service est rapide, efficace et aimable. Ça change d'hier ... La carte est en anglais, ça aide bien.
Un dizi, des boulettes parfumées "façon Ispahan", du pain + yaourt, des olives, 2 boissons, 2 thés et un dessert bizarre à base de viande ?
Total : 205.000 rials.
Joli décor, situation idéale, service rapide ... Que du bonheur !

14h30 : Nous repartons à l'hôtel pour une pause pendant que tout est fermé.

 


Le palais Chehel Sotun ...

17h30 : Nous ne sommes pas loin de l'hôtel, c'est juste derrière dans un parc. Entrée : 5.000 rials
palais Chehel Sotun palais Chehel Sotun palais Chehel Sotun palais Chehel Sotun

Le Chehel Sotun ou Sotoun, c'est selon, était un pavillon de réception des ambassadeurs étrangers vers 1647 sous Shah Abbas 2, le fiston .
Il y a 20 énormes colonnes et son surnom de "Palais aux 40 colonnes" vient du fait qu'elles se reflètent dans le bassin devant. Remboursé !
palais Chehel Sotun palais Chehel Sotun palais Chehel Sotun

A l'intérieur se trouvent de grandes fresques dont l'influence asiatique est réelle. On perçoit les relations qu'il y avait à l'époque avec l'Asie Mineure ou l'Inde.
palais Chehel Sotun Encore des détails des plafonds et des scènes de nature ou de chasse.
Attention la caisse ferme à 18h30 même si le site reste ouvert jusqu'à 19h00.

On revient sur la place de l'Imam. Quand je te disais qu'on y revient sans arrêt !
Le palais Ali Qapu ferme aussi à 19h00 donc nous reviendrons.
Mauricette a gardé l'emballage du gaz que nous avions hier soir au dîner. C'est vrai qu'il était meilleur que ceux que nous avons acheté cet APM. Nous faisons donc plusieurs boutiques avec notre minuscule papier mais on ne trouve pas cette marque.
Il ne faut pas passer trop vite devant toutes les boutiques car on peut y constater que c'est encore un vrai artisanat et du fait-main !
A cette heure, les iraniens commencent à arriver sur les pelouses pour le pique-nique mais aussi et surtout pour manger des glaces.
Nous somme ici pour plusieurs jours, aucune tourista à l'horizon pour l'instant donc on craque ... On va s'en prendre !
On va donc tester la glace à la rose avec les vermicelles, le faloudeh.
La recette a été inventée 400 ans avant JC mine de rien.

Je comprends pas tout dans le magasin, ça va vite et il y a plusieurs formules et parfums. Heureusement, un client me demande ce qu'on veut et passe la commande pour moi ( 2 x 10.000 )
Nous nous installons sur le bord de la place. Pas trop de monde mais ça s'est rafraîchit et il y a un peu de vent.

19h30 : Alors qu'on déguste tranquillement assis devant ce spectacle grandiose de cette place de l'Imam, on se dit :
- Si on nous avait dit, il y a un mois, qu'on serait à Ispahan à manger de la glace !
Nous en sommes à 1 semaine en Iran. Tout se passe bien, les gens sont adorables, on se débrouille comme des chefs, on comprend à peu près comment ça fonctionne et c'est plutôt simple et facile.
Bref, tout baigne !

Nous repartons à la "Recherche du Gaz Perdu" et faut avouer qu'on trouve pas celui qu'on veut.
Alors que nous sommes dans un magasin, un homme rentre et traduit au marchand ce qu'on recherche. Il nous explique également la différence entre toutes les marques et les prix. Ça tient au % de pistaches qui varie de 24 à 48% en fait. A vérifier avant d'acheter donc.
Nous finissons par prendre une boîte à 48% à 50.000 rials.

Il nous propose de venir prendre un thé chez Azadegan, une maison de thé citée par le Lonely Planet d'ailleurs.
Ben on aurait cherché un moment car c'est bien planqué !
C'est bien dans le coin en haut à droite de la place et faut trouver la ruelle puis l'entrée comme la 1ère photo.
Ensuite, suivre un couloir sur une place intérieure et c'est encore derrière un rideau. Ça se mérite !
C'est un bric-à-brac incroyable accroché aux murs et au plafond. Il y a une salle mixte puis une autre réservée aux hommes uniquement.


Nous discutons de l'Iran en général comme souvent, des conditions pas terribles pour les jeunes ... c'est plutôt sympa ... et boum !
On apprend qu'il vend aussi des tapis et des nappes. Et M..... ça commence à me prendre la tête, toutes ces ventouses !
On paye : 40.000 rials les 3 thés avec des biscuits. Sympa à voir mais cher le thé quand même ...

Il nous traîne à sa boutique avec son"oncle" qui est le sosie de Louis de Funés ! Tout est fermé et la petite place à l'entrée du bazar est glauque à cette heure. Le pauvre papy est remonté chez lui et il veut le faire descendre. Un autre arrive de nulle part, ouvre la boutique et on a encore le droit aux nappes "Garantie par le Gouvernement".
Allez on se casse, ras le bol de se faire entuber à chaque fois.
Je préviens gentiment Mauricette que désormais, ça va être expéditif et qu'il n'est plus question de marcher dans ces combines moisies.
On se croirait à Marrakech ( même si on n'y a jamais mis les pieds )

Nous allons à l'autre bout de la place pour tester une autre adresse du LP, le Bastani.
Comme hier, c'est la guerre nucléaire. Cette fois, y'a une seule table d'occupée et le restaurant est immense. Les restaus en Iran, c'est pas du soir, définitivement.
On se refait le même sketch. Serveur malpoli qui lève les yeux quand on commande juste un plat sans entrées.
1 Biryami d'agneau - 1 Kebab - 2 boissons : 100.000 rials.

Là par contre, même le décor ne sauve pas la mise ! A voir à midi peut-être ... mais si on peut éviter même si le choix n'est pas énorme malheureusement !

Alors une petite conclusion : Surtout ne jamais commencer son séjour par Ispahan, sous peine d'être bien déçus par l'accueil iranien.
Entre les rabatteurs, marchands de tapis et restaurants à touriste mal embouchés, ça peut être violent !

 

 

Ispahan - Mosquée Jameh - Bazar ...
 
 
 


Carte de l'Iran et de notre circuit

 

 

Autre carte Ispahan.

 

 


Trajet pour passer derrière la mosquée de l'Imam.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Naqsh-E Jahan ispahan
Comme la couverture du Lonely Planet en français !

 

 

mosquée de l'Imam
Léve la tête !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mosquée Lotfollah
Mosquée Lotfollah

 

 

Mosquée Lotfollah
Iwan du portail

 

Mosquée Lotfollah
Détail de faïence

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Naghshe Jahan
C'est ce que tu dois chercher en étant sur la place.

 

La cuisine
iranienne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

palais Chehel Sotun

 

palais Chehel Sotun
Shah Abbas reçoit le roi du Turkestan

palais Chehel Sotun
Détail du plafond

 

 

 

 

 

 

 

 


Bon faut aimer le clinquant !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Le Bastani

 

 

 

 

 

 

Album en +

 

 

 

 

 

 

 

 

 
     
         

Introduction | Téhéran | Shiraz | Persépolis | Yazd | Ispahan | Kashan