Retour vers Intro
Trouver qq chose ?
Plan
Ecrire ?
Ecrire
Qui suis-je ?
Qui
IRAN

Mardi

19 Mai 2009

 

Trajet Ispahan - Kashan ...

 
Ispahan Abyaneh - Kashan
Hier Demain

 

Pratique - Liens
Météo
Préparer
Photos Kashan
Liens Iran

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Assurland.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

Je règle ma note en Euros soit 4 x 39€ soit 156€ . Je donne 250€ pour faire un peu moins de 100€ de change. Eh oui, même avec mes liasses de millionnaire, ça défile !
Le change est moins avantageux qu'à la banque mais sans aucune formalité . On a un taux de 1€ pour 11.500 au lieu de 13.000 rials en gros.
Taxi pour la gare routière d'Ispahan : 20.000 rials.
Nous prenons nos 2 tickets pour Kashan à la compagnie Levan Nour ( 2 x 27.000 rials )

10h15 : Départ et cette fois, nous avons même droit à un film américain. Le bus est complet.
Nous passons par Natanz, mondialement connu puisque c'est ici que sont situées une partie des installations nucléaires iraniennes. Nous y faisons d'ailleurs une étape avec des jeunes qui en descendent et d'autres qui montent. Sans doute des étudiants.

A chaque fois, l'assistant du chauffeur doit organiser les banquettes pour que les femmes seules soient bien assises avec une autre femme.
Pas de ségrégation comme les bus urbains où les femmes sont toutes derrière. Dans les bus inter-villes, tout le monde se met où il veut.
Les couples ne posent pas de souci mais une femme et un homme seul ne peuvent pas être sur la même banquette.
Donc, c'est le jeu des chaises musicales et on peut séparer un couple pour qu'une femme seule soit avec une autre exclusivement.

12h45 : 2h30 de trajet. Impeccable. Le taxi demande 40.000 et il accepte à 30.000 en sachant que ça valait 15.000 après coup.

Ici, j'ai réservé hier par téléphone à la Eshan Guesthouse.( Seule la version iranienne permet de visualiser qq photos ).
Le téléphone est +98-361-4446833 ou 0361 - 4446833, je ne sais plus quelle version fonctionne, désolé. Tu peux demander à ton hôtel car il connait mieux, ces histoires d'indicatifs entre provinces.
Lien Lonely Planet.

Il fait bien 40° et ça nous tombe sur les épaules. On n'est pas habitués et y'a bien 10° de + qu'à Ispahan.
On ne veut plus ressortir de la chambre et nous déjeunons avec nos fruits et le reste de dattes. Petite sieste.
La chambre n'est pas très grande et aucun placard. Le prix est de 500.000 rials la double avec WC privatifs et 400.000 sans.
Ça fait environ 37€ et comparé au Silk Road similaire à Yazd à 27€, ça ne les vaut pas.
Il faut aussi savoir que c'est un centre culturel qui se finance ainsi. Donc on fait une bonne oeuvre en plus.
Pas trop le choix non plus si on veut être en centre ville. L'hôtel est bien signalé et se trouve en face de la mosquée Agha Bozorg, de l'autre côté de la rue si ton taxi ne connaît pas.

16h30 : Nous allons à pied vers la rue Alavi qui regroupe les 4 maisons historiques de Kashan. Ça c'est bien pratique.

 


Visite Maisons de Kashan ...

Il n'y a que des iraniens. Ils sont tous en groupe venus en bus.
Welcome - Hello - You are from ? - Iran is good ?

Ameriha House : 3.000 rials.
Ancienne maison d'un gouverneur avec 2 superbes hammams.
Ameriha House Ameriha House kashan Ameriha House Ameriha House kashan
Ameriha House Ameriha House kashan Ameriha House kashan Ameriha House kashan

Quand on dit qu'on visite une maison, tu te retrouves avec 4 ou 5 parties différentes avec chacune leur patio, terrasses et bassins. C'est énorme et on a parfois du mal à savoir où il faut aller et si on n'a pas raté une partie ... C'est sûr qu'on a du passer à côté de quelque chose.
Le hammam est superbement restauré et nous avons même droit à la version antique des WC à la turque.
Ameriha House kashan Ameriha House kashan Ameriha House Ameriha House

Bouroujerdi House Kashan Bouroujerdi House : 5.000 rials
Ancienne résidence privée de marchands. Un pavillon d'été et un autre d'hiver.
Bouroujerdi House Bouroujerdi House Kashan Bouroujerdi House Bouroujerdi House Kashan
 

Abbasin House Abbasin House : 3.000 rials.
6 bâtiments répartis sur plusieurs niveaux.
Abbasin House Abbasin House Abbasin House
 

Tabatabei House Tabatabei House : 5.000 rials.
Maison d'un riche marchand de tapis de 1834.
4.700 m², 200 portes et 40 pièces ... et y'avait pas d'aspirateurs à l'époque !
Tabatabei House Tabatabei House Tabatabei House Tabatabei House

Inutile de chercher la maison de thé ou le restaurant dont parle les guides, tout est fermé. Ce sont maintenant des librairies ou magasins de souvenirs. Encore une occasion de moins de trouver à manger !
Le jeune responsable nous demande si on a été au village d'Abyaneh ?
Encore un ! En fait tout le monde veut nous fourguer cette excursion à 80 kms de Kashan. Déjà le taxi qui nous a amené, un chauffeur privé qui nous a laissé sa carte alors qu'on était dans la rue.

Ben moi, même si c'est à l'Unesco et que tout le monde en fait une tartine, ça ne me dit rien. Les photos que j'ai pu voir ne donnent pas envie et c'est encore un truc à négocier et faire 2h00 de route AR.
Bref, on verra bien mais plus on me le propose, moins ça me donne envie. C'est bête mais c'est comma çà !

En plus, le gars me propose de monter sur les toits ... pour 30.000 rials.
Ben tiens ! T'es mal tombé mon grand, sans compter que du 1er étage, on a déjà une belle vue et que je suis content de ma photo, nanère !

20h00 : Ça reste ouvert jusqu'à cette heure au minimum en tout cas.

Le guide parle d'une glacière à 500m. Let's go.
On peut parler de ruines même ! C'est en sale état et l'intérieur sert de poubelle ...
En continuant à longer les murailles, nous arrivons sur ce terrain de jeux pour enfants. C'est un peu surréaliste !
Bon ben voilà ! Nous sommes à un grand rond-point. Plus personne ni rien à l'horizon. Ça va encore être la croix pour dîner, je le sens !
Un des gardiens nous a conseillé d'aller manger près des jardins Fin, le long d'une source et tout et tout.
Le Lonely en cite aussi un, donc !

On se met sur le bord de la route et un joli taxi jaune arrive.
Le chauffeur ne dégomme pas un mot d'anglais. Alors je sors "Fin", "Bagh" = jardin, "Kebab", le nom cité par le guide "Javed restaurant" ... Je mélange l'ordre, je fais des signes de la main, je répète et a priori "Kebab Fin" allume une lueur intéressante dans ses beaux yeux de braise.
Bref, on grimpe et j'oublie pas de demander le prix : 15.000 rials.
Ça a l'air honnête car c'est à 5 ou 6 kms.

Effectivement, c'est à perpét. On traverse de la banlieue résidentielle et on se demande si on va bien où on veut là ?
Ah, quelques restaurants apparaissent le long de la route mais, comme tous les soirs ... tout m'a l'air bien triste et désolé.
Le taxi nous arrête à 300 ou 400m du portail des jardins. Nous choisissons le + grand et surtout là où il y a au moins une table occupée.

Alors la fameuse source est bien là, c'est l'eau qui coule dans le caniveau donc ça fait glou-glou mais on n'est pas dans le bucolique !
Là non plus, l'anglais est en option donc en regardant ce qu'il y a, nous commandons 2 kebabs ... pour changer. Mauricette teste aussi une soupe et moi, je me contenterais d'un Coca.
Ça, c'est le gars qui fait la vaisselle directement dans l'eau de la source. Tourista quand tu nous tiens ?

Nous avons fini quand 3 hommes viennent s'installer à côté de nous. Ils viennent juste pour une glace et l'un deux, qui a vécu aux USA pour vendre des voitures d'occasion chez son oncle, entame la discussion.
On embraye assez vite sur la politique et la vie compliquée en Iran.
Nasser est pro-Moussavi tandis que son frère, ancien combattant gazé pendant la guerre en Irak, est pour Ahmadinejad, l'actuel président qui se représente.
La discussion est sympa et on s'amuse plutôt car la discussion reste bon enfant.
Bon, c'est pas le tout mais comment qu'on rentre ? Because, les taxis ici, ça n'a pas l'air de passer souvent. En fait, la route qui arrive aux jardins Fin est une impasse. Nous avons bien vu repartir des minibus mais c'était il y a 1h00. Là, il se fait tard et on doute un peu quand même !

Nasser nous propose des glaces mais on ne veut pas trop s'éterniser. Je vais payer et le proprio m'annonce 170.000 rials !
Bon, je parle pas farsi mais il comprend vite que je ne suis pas d'accord.
C'est le prix pour un vrai restaurant avec du riz, entrées, etc ....
Impossible de s'expliquer de toutes façons. Il descend à 150.000 mais ça reste une arnaque à mon avis !

Nos 3 compères me demandent ce qui se passe, discute avec le gars mais impossible de savoir le vrai du faux en fin de compte. Eux aussi sont persuadés que ce n'est pas le bon prix et sont désolés de ce qui nous arrive. Nasser nous dira même qu'ils ont honte !
Alors ils nous proposent de nous reconduire à l'hôtel ... gratuitement, précisera Nasser avec un clin d'oeil.
On s'entasse à 6 dans une Peugeot 206. Mine de rien, je me demande encore comment on serait rentrés d'ailleurs ?

On leur dit qu'il faut viser la mosquée Agha Bozorg car ils ne connaissent pas le Eshan. Une fois arrivés, on ne reconnait pas trop le coin de nuit et on cherche la pancarte.
Personne ne connait non plus dans les passants que nous interrogeons et c'est finalement un mollah de la mosquée qui nous indique le chemin.
Nasser nous fait un gros clin d'oeil avec "Mollah is good". A mon avis, ça fait longtemps qu'il n'est pas rentré dans une mosquée.

Ils veulent aussi visiter l'hôtel. Ils sont vraiment étonnés de découvrir cette jolie maison restaurée au fond d'une allée déserte.
On prend la photo souvenir que j'enverrais à mon retour par mail.

Au final, une histoire qui se finit bien et encore une preuve de la gentillesse des iraniens. Ils devront retourner vers Fin, là où ils habitent.
Nasser nous invitera à résider chez sa mère, si jamais nous revenions à Kashan. Qui sait ?

 

 

Kashan et Abyaneh ... Abyaneh
 
 
 


Carte de l'Iran et de notre circuit

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Eshan Guesthouse
Eshan Guesthouse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Détail de stucs

 

 

 

 

 

 

 

Abbasin House

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Magnifique cette salle !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


I'm a poor lonesome Mauricette !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Nasser et sa bande

 

 

 

 

 


Ehsan Guesthouse de nuit.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
     
         

Introduction | Téhéran | Shiraz | Persépolis | Yazd | Ispahan | Kashan