Retour vers Intro   468*60 campagne ville
Trouver qq chose ?
Plan
Ecrire ?
Ecrire
Qui suis-je ?
Qui
IRAN

Mercredi

13 Mai 2009

 

Visite Yazd ...

 
Yazd Chak Chak
Hier Demain

 

Pratique - Liens
Météo
Préparer
Liens Iran

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Rappel : Nous passons 3 jours à Yazd. Hier en arrivant de Shiraz.
Aujourd'hui : Visite de Yazd et demain : Excursion vers Kharanaq, Meybod et Chak Chak.

7h00 : Réveil. Le temps de prendre quelques photos pendant que Mauricette se prépare.
Yazd mosquée Jameh yazd La vue depuis la terrasse de l'Orient est géniale.
Faut pas traîner car ça commence déjà à taper fort !
J'attends, j'attends ... Qu'est-ce-quelle fiche Môman ?
Et M...., j'ai fermé la porte de l'extérieur et elle attend tranquillement sur son lit !

Le petit-déjeuner inclus sera le meilleur de tout le circuit. Encore un buffet mais avec des dattes, fromage, pain frais ... Un vrai plus !
mosquée Jameh yazd Nous revisitons la mosquée Jameh pendant qu'il n'y a personne. Je t'ai mis la photo en grand format car ça en vaut vraiment la peine !
Et je rappelle que c'est gratuit et à 50m de l'hôtel.
C'est vraiment la bonne heure ...

Comme on n'est pas du genre à se laisser impressionner ... on retourne dans la vieille ville, non mais !
Cette fois, nous suivons les panneaux indiquant la Prison d'Alexandre pour être sûr de pas s'égarer.
Yazd
Dommage que je n'ai pas dégainé assez vite pour mieux prendre ce tchador fantômatique dans ces ruelles désertes !
Ce n'est pas spécifique à Yazd mais on en trouve beaucoup dans ce quartier, ce sont ces anciennes portes avec un heurtoir pour homme et pour femme.
Le bruit est différent et cela permettait de savoir qui arrivait et à la femme de se voiler si c'était un homme.
Yazd
Alors qu'hier cela faisait un peu la zone, dans la journée ça devient charmant même si l'absence de vie reste bizarre !
Seyed Roknaddin Nous sommes déjà passés devant hier, c'est le mausolée de Seyed Roknaddin. C'est fermé mais il parait qu'en tapant, le gardien arrive. Bof, on zappe !
Nous suivons toujours les panneaux et nous voyons sortir un groupe d'iraniens d'une maison. Elle n'est pas dans le guide mais bon, on a le temps.
C'est donc la Mahmodi House et l'entrée est à 5.000 rials.
Mahmodi House Mahmodi House

C'est une énorme maison mais c'est un mélange de chantier, ruine et restauré. On sait pas trop par où aller !
Alors qu'on va pour ressortir au bout de 20mn, le gardien nous fait signe de le suivre. Il nous avait bien baragouiné quelque chose en arrivant mais j'avais hoché la tête poliment sans rien piger.
En fait, l'attraction principale c'est le toit avec une vue imprenable sur la ville et ses dizaines de tours des vents ( Badgir )
Y'a même le tabouret "spécial observatoire pour nain" indispensable !

Faut pas hésiter à demander car franchement, on passe par un dédale de pièces en ruine sans savoir quel escalier exact faut prendre.
Des panneaux ne seraient pas superflus.

On peut aussi voir un badgir de l'intérieur en sentant bien la circulation de l'air. Bref, une jolie visite.
prison d'Alexandre tombeau des 12 imams Sur la même place se trouvent l'office du tourisme, la prison d'Alexandre et le tombeau des 12 imams.
On zappe les 2 car j'ai lu que c'était pas terrible. Par contre, je tente ma chance à l'office du tourisme, réputé le + dynamique d'Iran !
Je cherche toujours pour ma journée de demain sur Chak Chak etc .... la jeune fille bien aimable me dit que c'est possible pour 70$ avec voiture et guide. Par contre, elle n'arrive à joindre personne au téléphone et nous demande repasser + tard pour confirmer.
Euh ... on va pas se refaire le chemin sans savoir et faut qu'on valide ça rapidement avant d'être coincé sans rien. On annule donc !

Pas très loin, nous visitons la maison du Gouverneur ( 4.000 rials )
Bon c'est pas très intéressant sauf cette alcôve avec des tableaux de femmes, peu orthodoxes de nos jours.
Vu le prix, pas la peine de s'en passer.
Grosse modo, y'a plus grand chose à voir dans le coin. Alors on y va au pif pour rejoindre le grand boulevard Navab-e Safavi.
maison du Gouverneur

Nous tombons alors sur les murailles de l'ancienne ville. Par contre, c'est de + en + en ruine dans ce quartier. Y'a du boulot !
Grosse erreur, nous sommes partis sans rien à boire et il n'y a aucune boutique depuis notre départ.
Nous commençons à traîner la patte car il fait + de 35° déjà ... et pas un poil d'ombre sur ce boulevard plutôt triste. Y'a rien ...
Et puis miracle, une épicerie ... et climatisée. On se prend 1,5L d'eau ( 3.000 rials )
Nous demandons la route pour aller au jardin Dowlat Abad.
Il nous conseille de suite d'arrêter nos c..... et de prendre un taxi car c'est encore loin et qu'il n'y a rien à voir en route.
Ouais, on avait cru comprendre !

On se met au bord de la route et il faut attendre 5 bonnes minutes pour qu'une épave de Paykan s'arrête. Le chauffeur comprend où on veut aller, c'est déjà ça ( 10.000 rials )
Sympa, il nous amène juste devant la porte car c'est en retrait de la route et pas évident à trouver quand on ne connait pas.

Comme toujours, les jardins coûtent 10x le prix du reste ( 30.000 )
Dowlat Abad Dowlat Abad Dowlat Abad

C'est l'ancienne résidence du gouverneur en 1750 et c'est surtout le badgir le + haut de Yazd avec 33m !

Nous discutons avec des femmes originaires d'Ispahan qui nous promettent des merveilles comparées à ici. Chauvines va !
Un homme nous aborde en français avec un accent alsacien ... C'est un iranien qui vit à Strasbourg depuis 34 ans et qui revient visiter le pays avec son frère resté ici.
Et ben oui, faut compter large avec toutes ses rencontres, discussions qui peuvent s'éterniser ... mais c'est un vrai plaisir et leur envie de parler avec des étrangers qui ont du temps à leur accorder ne doit pas être déçue !

Nous reprenons un taxi pour retourner en centre-ville et visiter le bazar.
Le chauffeur travaille avec l'hôtel Laleh et il nous propose justement de faire la journée des villages. Ah, on n'y pensait plus !

Bon, l'anglais est limite et il nous tend un petit book décrivant toutes les attractions de la région. C'est un peu compliqué pour se mettre d'accord et il finit pas téléphoner à la réceptionniste de l'hôtel pour continuer la négociation.
Lui en est à 500.000 rials avec 500 kms ... bon, je lui fais comprendre qu'il va pas falloir me prendre pour une buse quand même. Alors j'ai le Lonely Planet, le téléphone sur l'épaule avec l'hôtel, le chauffeur qui me tient le book ... bref, faut rester concentré comme le lait chez Nestlé.

Alors la nana m'annonce 400.000, c'est déjà mieux en tombant d'accord sur Kharanaq, Chak Chak et Meybod avec 350 kms environ.
Heureusement que j'avais déjà prévu à peu près le circuit car sinon j'aurais pataugé. Donc, c'est OK pour demain à 8h00 devant l'hôtel.

11h30 : Le bazar comprend surtout des bijoux et des tissus mais assez peu typique ou intéressant.
Joli dôme de couleur verte assez rare.
Nous traversons la route pour aller de l'autre côté mais c'est encore plus désert, décidément ...
Les 3/4 des boutiques sont définitivement fermées. Le Lonely conseille le Malek-O Tojar, un hôtel qui fait aussi restaurant.
C'est bien planqué au fond d'une ruelle dans le bazar mais c'est indiqué.
Le patron qui parle un peu français nous fait une jolie surprise avec le ketchup !

Nous sommes dans une petite salle couverte de miroirs. A l'ombre et une superbe vue sur le patio. Mauricette commande du dough et se retrouve avec une carafe d'1 litre et moi, j'ai 1,5L de Pepsi.
Ça tombe bien, on a vraiment soif. Total : 130.000 rials

Ils nous posent des questions sur le Silk Road, les prix etc ... car c'est évident qu'il est incontournable sur Yazd et le repère de tous les routards depuis des années.
Ici la double est à 45$ contre 27€ à l'autre. Ici, c'est quand même isolé et on n'a pas de patio ombragé pour se reposer l'APM. Ça serait intenable. Et le Silk Road est une mine de renseignements et l'occasion de rencontrer d'autres touristes en solo.

Nous déjeunons avec un jeune couple iranien qui nous confirme que pour les épices, faut aller dans un centre commercial de la ville nouvelle à Sarrayeh ... mais c'est à perpét !

 


Après-midi à Yazd ...

Les rares boutiques survivantes sont maintenant toutes fermées. Heureusement il y a ce croisement avec un superbe dôme et des balles de coton.


14h00 : Nous sommes à l'hôtel mais dans la chambre ça sent mauvais.
L'évacuation qui refoule ? Coup de bol, je tombe sur le responsable ... qui revient avec une bombe de Brise !
Bon, il est gentil Machin mais ça va pas réparer le bidule ... Vu ma tête, il nous propose une autre chambre quand même.
Nous passons donc au RdC à la n° 12 qui donne direct sur le patio.
C'est déjà mieux que la nôtre. Elle est + grande, on peut enfin ranger les valises sans devoir les enjamber et la clim est moderne et silencieuse.

Allez on va se planquer 2h00 !

16h30 : Nous allons au Silk Road en face dont la cour est + sympa.
Silk Road Le thé est gratuit à toutes heures et je prends aussi un Coca. Toujours cette soif qui ne nous lâche pas !
Tiens voilà le patron qui nous demande ce qu'on fait demain car il nous propose l'excursion à la journée comme nous l'avons négocié.
C'est en groupe avec les clients de l'hôtel mais Routard ou pas, on a envie d'être tous seuls. On ne se refait pas !
Même dans la rue menant à l'hôtel, y'a aussi de quoi faire avec des immeubles en ruine. Silk Road
mosquée Hazireh Bien que cela y ressemble ce n'est pas la mosquée Jameh mais la mosquée Hazireh sur la route qui mène au centre-ville.

Nous allons donc à la Maison de la Force ratée hier soir.
On prend donc la 1ère séance de 18h00.
Entrée : 2 x 10.000 rials
On y accède par une ruelle derrière.
Zurkhaneh Le Zurkhaneh est dans une magnifique salle en briques avec un dôme impressionnant.
C'est donc un gymnase où on pratique de Varseh-e Pahlavani, mélange de culturisme, lutte et gymnastique.
Le souci c'est que tous les groupes passent immanquablement par ici et il y en a au moins 4 ou 5 d'une vingtaine de personnes à chaque fois.
Tous nos petits vieux ont donc squatté les chaises. Nous nous asseyons sur les tapis devant.
Alors ça commence par un échauffement et une série d'abdos ... et encore ... et encore ... Pfff c'est long !
Et on continue l'échauffement, ça saute un peu, ça tourne ... Bon, je dois avouer que j'ai décroché au bout de 10mn car c'est long et sans grand intérêt. Les gars ne sont pas tous jeunes et ça y va un peu à l'économie, mine de rien.
Tout ça n'est pas grave car depuis le début, je suis branché sur les 2 musiciens.
Zurkhaneh yazd Alors là, par contre, ça arrache !
Les 2 tambours rythment les mouvements. Les chants sont prenants et on rentrerait presque en transe.
Je ne regarde même plus les papys qui transpirent tellement je suis absorbé par le duo.
Eux aussi transpirent, je te garantis, et ils se relayent pour tenir la cadence. C'est grandiose et rien que pour çà, il faut venir !

Il y a des jeunes iraniens et tout le monde connait le processus, les paroles à répéter. C'est resté populaire à priori et date d'avant l'invasion arabe.
A la fin, ne pas oublier de descendre dans le sous-sol, sous la cabine des tambours. Il y a une immense et ancienne citerne dont les 5 badgirs sont une exclusivité sur Yazd d'ailleurs.

19h00 : Un peu tard pour avoir une belle lumière sur l'ensemble Amir Chaghmagh. En fait c'est juste une façade ! Un énorme mur décoratif.
Amir Chaghmagh Pour monter, le prix est 4.000 rials. Le bâtiment sert aux commémorations du martyre de l'imam Hossein.
Amir Chaghmagh Arrière du bâtiment Amir Chaghmagh Le toit du bazar attenant

Tiens, enfin, un groupe de jeunes filles qui colonisent le toit du petit bazar attenant à l'ensemble Amir. Un peu de couleur et de vie, ça change des tchadors omniprésents ici.
C'est un point de vue idéale sur toute la ville car on peut voir des 2 côtés. C'est un panorama de tours des vents et de minarets.
Grandiose !
Amir Chaghmagh Amir Chaghmagh

Nous revenons sur la place et c'est super agréable à cette heure. Il fait moins lourd et les gens viennent prendre le frais dehors.
2 petites filles de 4-5 ans sont excitées comme des puces et n'arrêtent pas de nous lancer des "Hello". Les parents sont ravis !

Avant d'aller dîner, nous faisons le tour de la place car il y a pas mal de commerçants. Nous discutons facilement avec les vendeurs de riz et cigarettes, regroupés ici. Il faut voir ces étalages de sacs venant d'Inde ou du Pakistan. Je regrette encore de n'avoir rien pris en photo à cet endroit !
Amir Chaghmagh On ne l'avait pas vu hier mais il y a une pizzeria dont la terrasse ferait rêver n'importe quel restaurateur dans une ville touristique.
Il n'y aura personne à part nous !
Nous constatons que peu d'iraniens sortent le soir. Soit c'est pique-nique soit beaucoup viennent chercher leurs pizzas et la ramener chez eux.
Quant aux autres touristes, même les routards, beaucoup restent dîner à l'hôtel finalement. Faut avouer qu'il n'y a pas grand chose le soir de toutes façons.
En tout cas, nous on profite, c'est pas mauvais en plus et la vue est sublime. ( 91.000 rials )
Nous retournons vers l'hôtel Orient et tiens, si on retournait à la Mosquée Jameh de nuit ?
Il est 21h20 et ça ferme à 21h00 ... A demain alors !

 

 

Kharanaq - Chak Chak - Meybod et Yazd ... Chak Chak
 
 
 


Carte de l'Iran et de notre circuit

 

 

 


Quel plaisir d'être les seuls !

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Pour Monsieur


Pour Madame

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Il va faire beau !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

maison du Gouverneur
Plafond le la Maison du Gouverneur.

 


Etonnant, à croire que tout s'est écroulé autour !

 

 

 

 

 

 

 

 

Dowlat Abad
Des jeunes rencontrés à Dowlat Abad.

 

 

 

Dowlat Abad
Gaudi est-il venu en Iran ?

Dowlat Abad
Un de ses intérieurs à Barcelone.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Le patio du Malek-O Tojjar


Notre salle de restaurant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Le fils du propriètaire du magasin de jouets.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


C'est la quille !

 

 

 

 

 

 

 

 


Extérieur de la Maison de la Force.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Bizarre comme enseigne !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Album en +

 

 

 

 

 

 

 

 
     
         

Introduction | Téhéran | Shiraz | Persépolis | Yazd | Ispahan | Kashan