Retour vers Intro
Trouver qq chose ?
Plan
Ecrire ?
Ecrire
Qui suis-je ?
Qui
Retour aux 2 séjours Intro
Dimanche
13 Mars 2011
 
Harem - Kadiköy ...
   
Arrivée
Arrivée
 
Istanbul vers Edirne
Edirne
 
Mihrimah - Fethiye - Fatih - Sehzade - Suleymaniye - Mosquée Bleue - Orient Express
Fethiye - Mosquée Bleue
 
Ste Sophie - Valide Han - Grand Bazar - Bazar égyptien - Rustem Pasa -
Ste Sophie - Les caravansérails
 
Harem - Mosquée Sakirin - Kadikoy - Ortakoy
Harem - Kadiköy
- Ortaköy
 
 

 

Pratique - Liens
Météo
Séjours
Liens Istanbul
Photos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon, dans notre série : Quelle mosquée nous manque ? , j'ai découvert la dernière en date, Sakirin Camii au sud d'Usküdar dans le quartier Harem.
Autre particularité, elle a été dessinée par une femme,

Ca c'est ce que tu vas lire partout mais c'est en partie faux !
En effet, Mme Zeynep Fadillioglu a bien dessiné l'intérieur mais le bâtiment a été confié à un architecte réputé pour d'autres mosquées, Mr Hüsrev Tayla.
Bon, c'était juste pour rectifier un raccourci un peu trop facile !

Comme tu peux le voir sur la carte, le + simple est de prendre le ferry qui part de Sirkeci pour Harem. On pouvait aller à Üsküdar ou Kadiköy et rejoindre Harem en bus, dolmus ou taxi. ( plan des ferries )

Le ferry qui part de Sirkeci est à l'extrême droite quand on regarde le Bosphore.

Il est facilement reconnaissable puisqu'il transporte aussi des voitures, contrairement aux autres ferries.
Nous sommes à bord pendant que les véhicules s'installent ... et les mouettes qui vont se payer une traversée gratuite !

10h30 : Départ sous un superbe soleil !
C'est le moment de sortir ton appareil-photo pour les vues sur Galata, Topkapi, Ste Sophie et les pétroliers qui empruntent le Bosphore.

Alors que sur le plan, nous pensions aller à pied vers la mosquée, à l'arrivée on se rend bien compte que ça ne va être coton.
En effet, tu arrives dans une énorme gare routière d'où partent des dizaines de bus vers l'intérieur du pays.
Mais surtout, devant nous se dresse une colline qu'on ne voit pas sur une carte ! Et là, ça sent mauvais pour se la tartiner ...

Aucun dolmus n'assure la liaison et comme on demande à gauche et à droite "Sakirin Camii" ( prononcer Djami ) même les taxis ne connaissent pas.
Heureusement, un + dégourdi que les autres nous fait des signes. On demande une estimation et il nous sort 10 TL. Ça colle !
Et bien quand tu roules, je peux t'assurer qu'on était pas arrivés et que ça grimpe tout le temps. Même pas la peine d'essayer.

En fait la mosquée Sakirin est dans le + grand cimetière d'Istanbul et même du monde arabe, Karaca Ahmet.
sakirin istanbul Malheureusement, la 1ère chose qui choque c'est que ça commence déjà à mal vieillir ! La fontaine a disparu et le béton est cassé ...

L'intérieur est effectivement très lumineux et original. Les gouttelettes servant de lumières doivent être superbes le soir !
mosquée sakirin

Par contre, on sent bien que les matériaux résisteront beaucoup moins bien que de la céramique, du marbre ou du granit.
Les vitres ne pas sérigraphiées dans la masse et les motifs collés vont se décolorer ou s'affadir.
La cour aux colonnes en béton brut donne déjà une idée de ce que cela sera dans X années !

Ça reste quand même une belle réalisation mais comme tout monument, les matériaux sont partie prenante dans l'oeuvre et la pérennité semble fragile, si l'entretien tend à baisser.

 


Kadiköy ...


11h30 : Nous sortons en cherchant un bus ou quelque chose ?
Juste à ce moment, un dolmus dépose des gens venant au cimetière.
Kadiköy ? Le chauffeur opine, on grimpe ... Trop facile !
2 x 1,5TL pour le trajet et on descend à l'embarcadère des ferries.

Dimanche, c'est le week-end aussi en Turquie et beaucoup d'habitants d'Istanbul font la traversée pour venir manger et se promener ici.
D'ailleurs, nous allons direct vers l'eau d'abord.
kadikoy kadikoy


Nous sommes juste en face de Topkapi. Il y a une belle terrasse et on chope une table libre pour 2 thés à 3TL.
Ça bronze dis donc et y'a foule !

Nous étions déjà venu un Mardi, jour de marché, en 2006. Nous avions adoré les 3 ou 4 rues où se concentrent les restaurants mais surtout des poissonneries et épiceries de grande qualité.
Ça n'a pas changé !

poisson Kadiköy

Nous venons aussi testé un restaurant qui s'est spécialisé dans les recettes oubliées de Turquie. C'est le Ciya Sofrasi et voir carte.
Voir la rue indiquée sur la carte. Attention, en face du restaurant, il y a aussi le même en version kebab uniquement.
Ciya Sofrasi Ciya Sofrasi Buffet entrées

Pour résumer, nous n'avons strictement rien compris au concept.
On s'installe et le serveur nous invite au buffet d'entrées. Pour l'instant, nous avons commandé les boissons mais toujours pas vu une carte ou un menu.
Nous nous servons un peu au hasard forcément. Ce sont comme les mezzés en fait. Ensuite, le serveur pèse notre assiette avant de repartir à notre table. Ah ok c'est pas un forfait !
Beaucoup de choses à base d'herbes, c'est bon et parfois surprenant.

On nous refait le coup avec les plats principaux. Tu te retrouves donc devant la cuisine avec une dizaine de plats dans des marmites.
Le serveur nous explique un peu en anglais. Pratiquement aucune viande par contre.
Nous choisissons 3 plats chacun. Je te signale qu'on ne sait toujours pas combien ça coûte !
Et ensuite, on nous amène tout cela à table. C'est bon et ça change en tout cas.

Bon maintenant la douloureuse ? On nous amène un petit cocktail gratuit à base d'herbes bien agréable .... et avec nos 2 boissons = 60 TL.
Ouf, c'est correct. Donc faut compter chaque portion de plat entre 4 et 6 TL en fait.

Nous repartons dans les 3 autres rues parallèles avec toujours autant de monde partout !

La rue la + haute des 4, qui part de la minuscule mosquée, est le royaume de la basket et du jean de contrefaçon.
Y'a du Ralph Lauren et du Abercrombie au km !

Nous entrons dans une superbe pâtisserie, Sekerci Cafer Erol.
Le piège ultime !


Alors que nous repartons vers l'embarcadère, des jeunes dansent sur de la House Music avec la statue d'Atatürk.

Le Dimanche, c'est aussi notre habitude. Aller au marché d'Ortaköy.
Là aussi, beaucoup de gens viennent y manger des glaces, se balader et aller au restaurant.
D'ici, nous prenons donc le ferry qui va à Besiktas.

 


Marché d'Ortaköy ...
C'est déjà l'occasion d'avoir une superbe arrivée avec le pont et la mosquée d'Ortaköy en point de vue !
En 2008, ça avait été le cirque à cause des embouteillages et aujourd'hui quand on débarque, c'est encore pire ... plus personne ne bouge !
Les bus, les voitures, tout est bloqué ...

Bon, ben on prend ses petits pieds et on fait comme tout le monde : on y va en marchant ! J'ai chronométré = 23mn !
Sur notre trottoir, c'est une file ininterrompue de gens qui va à Ortaköy tandis que sur le trottoir d'en face, les mêmes en reviennent ...
Entre les maisons en bois, les cafés, les terrasses et la sublime vue de la Mosquée sur le pont, ça se mérite !
Bien sûr, c'est gavé de monde. Tout le monde mange le fameux Kumpir, cette pomme de terre farcie de tout ce qu'on veut !
Mauricette achète 2 ou 3 bricoles, on se balade, on prend le soleil puis nous allons à notre adresse habituelle, le House Café. ( Site )
Bar-Restaurant branché avec grandes tables, béton brut et déco chic. On aime bien et pas + cher qu'ailleurs même avec la vue sur le Bosphore juste pour un verre.

18h00 : Comme la dernière fois, c'est bien sûr la guerre pour monter dans un bus qui repart vers le centre. La circulation est toujours aussi ralentie mais ça bloque vraiment plus pour ceux qui viennent d'Istanbul.

Nous avons réussi à monter dans le 2ème qui est passé et nous sommes les derniers à être montés. Ouf !
Ça roule mal sur la 1ère partie du trajet puis ça se débloque et nous arrivons à Kabatas pour prendre le funiculaire vers Taksim.

A l'hôtel, nous commençons à ranger les valises et je paye la note puisque nous prenons le bus vers l'aéroport à 4h30. Le gars était même prêt à nous préparer du café et des bricoles à 4h00 ...

19h00 : Pour changer, en route vers la rue Istiklal.
Comme cela fait plusieurs fois que nous sommes passés devant, on va tester le Konak Kebap près du lycée Galatasaray.
L'intérieur nous intrigue avec cette décoration dorée et "too much".
Pas mal de monde et sur 2 étages.

Beaucoup de monde et que des turcs au final. Sur Istiklal et Taksim en général, le gros avantage, c'est çà, c'est qu'on ne mange pas avec 5 tables de touristes autour de soi.
Comme toujours, il y a une dizaine de serveurs, entre les "chefs" qui prennent la commande et les grouillots qui courent pour apporter les plats et desservir.

Je prends un kebab et Mauricette prend le plat qu'elle a vu à la table voisine en demandant à la jeune fille à côté. Ça aussi c'est pratique !
Basique mais pas mauvais et pour 30TL avec les 2 boissons, c'est un bon rapport Qualité/Prix.

En remontant sur Taksim, ne pas hésiter à rentrer dans les "passages" parfois peu engageants vu de l'extérieur mais avec des surprises au fond, comme cette petite place avec un café et une terrasse bondée !
Un autre, le passage Aznavour, donne sur un patio avec un café à l'étage et de belles boutiques. Nous avons failli craquer pour une superbe lampe mais on a eu peur de la place pour la ramener.
De beaux foulards et colliers par rapport à ce qu'on a vu ailleurs.

 

 


Départ Lundi ...


Comme prévu, nous prenons la navette Havas de 4h30 pour l'aéroport Atatürk ( la 1ère est à 4h00 puis toutes les 30mn ).
NB : Havas fermé en 2012 c'est maintenant Havatas qui opére.
Bien pratique puisque nous avons juste à traverser la rue. A cette heure-là, ça aide bien !!!
Nous mettons 40mn pour arriver et notre avion est à 5h55. Le comptoir est vide puisque tous les passagers sont déjà enregistrés.
Ben oui, inutile que tout le monde se pointe 2h00 avant, non ?

Nous avons même le temps de fourguer nos dernières livres pour un café et un gâteau.

Décollage pour Amsterdam avec KLM. 1h30 de correspondance et nous sommes à Bordeaux pour 12h00.

 

 

Retour au début .....
 
 
 


Metro et tramway à Istanbul

 

 


Gare d'Ortaköy

 

 


Tour de Léandre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mosquée sakirin
Mosquée Sakirin

 

 

Sakirin Camii
Sakirin Camii

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

kadikoy
Epicerie à Kadiköy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Boutique de miel

 


Danse !!!!

 

 

 

 

 


Embarcadère de Besiktas.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Librairie avec les livres collés au plafond !

 

 


Superbe rénovation sur Istiklal Cadessi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
     
         

Istanbul | Edirne | Fethiye - Mosquée Bleue | Ste Sophie - Caravansérails et hans | Harem - Kadiköy - Ortaköy