Retour vers Intro  
Trouver qq chose ?
Plan
Ecrire ?
Ecrire
Qui suis-je ?
Qui


Juillet 2014
 

Journée à Bursa ...

 

 

Pratique - Liens
Météo
Séjours
Guide Istanbul
Photos 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Comme nous l'avions fait lors d'un précèdent séjour à Istanbul en allant à Edirne, on s'accorde une journée pour sortir prendre le grand large vers Bursa.        
Ancienne capitale de l'empire ottoman, Bursa connaitra la richesse grâce à la route de la soie qui arrivait ici avant Istanbul. Plus tard, elle élèvera et tissera elle-même la soie, connue sous le terme de "velours de Brousse".
Aujourd'hui c'est le siège d'une énorme usine Renault.
       
Même si on peut y arriver en bus, le plus court est bien sûr le ferry qui part du sud d'Istanbul.        
Le grand embarcadère d'où partent les liaisons maritimes vers le mer de Marmara se trouve à Yenikapi et est géré par la compagnie IDO.
Pas trop de questions à se poser, il y a un ferry le matin et 1 le soir en semaine.
Départ 7h30 et retour à 18h00 avec 1h30 de trajet.
       
Pour notre part, on prend la ligne de métro qui arrive à la station Yenikapi puis 10mn de marche jusqu'au quai. Sinon, des dizaines de lignes de bus arrivent ici également, c'est une grosse gare.

Nous achetons les billets au guichet sans avoir réservé.
60 TL l'AR soit un peu plus de 20€ par personne. Comme on est parti sans manger, on a le temps de prendre un petit-déj rapide sur place, il y a une grande caféteria moderne.
       
ferry ido bursa Là, on n'est plus sur le petit vapür qui se dandine tranquillement ... mais le gros ferry catamaran qui embarque aussi des voitures.
       
T'es comme dans un avion avec places numérotées et des rangées qui feraient pleurer un A380 !
    ferry bursa ido
Même une Business Class
 
Si tu avais des envies de te la jouer "Titanic", c'est raté. Personne ne peut aller dehors pendant la traversée.
C'est confortable et on se pique même un petit roupillon tant qu'à faire.

9h00 : Arrivée à Mudanya, un petit port balnéaire.
C'est là que ça se complique !
       
Tu vas voir un guichet pour acheter ton billet de bus plus le tramway.
Eh oui, t'es pas arrivé car il y a d'abord 30mn de bus vers la station de métro puis encore 30mn pour arriver au centre de Bursa.
Et en plus, vu le monde, on fera tout debout ... Sympa !
       
Si on se résume, il te faut pour l'aller 1 billet de bus ( 3 TL ) et 1 billet de métro ( 3 TL ). Ce sera 1 seul et même ticket mais faut préciser.        
bursa tramway map carte plan Tu pars de la station Emek et il faudra descendre à la station Sehreküstü, comme ça s'éternue !
C'est au milieu du tracé vert, en plein centre-ville ( voir Google Maps )
       
10h00 : On arrive enfin et il faut viser la place avec une grande statue équestre.
De là, en la laissant derrière soi, on monte tout droit vers le bazar et la mosquée Ulu.

bazar de bursa

Tout d'abord, déception car le bazar est des plus modernes en fait.
Si on retrouve encore un peu de briques, tout est à ciel ouvert mais couvert, si tu vois ce que je veux dire.

ulu camii mosquée Bursa

Nous voici donc devant le Grande Mosquée de Bursa ou Ulu Camii.
Elle date de 1399 et un de ses 2 minarets restera le seul encore debout dans la ville après le tremblement de terre de 1855.
-
   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

bazar de Bursa
Bazar de Bursa

 
   
Aspirateur pour feignasse !
 

Cette mosquée est bien différente du style Istanbul. Par exemple, on retrouve les grandes calligraphies sur les murs, comme à Edirne.
Et puis surtout, cette splendide fontaine d'ablutions en plein milieu.
C'est la 1ère fois que je vois ça !

Pendant la période du Ramadan, l'ambiance est aussi particulière avec des hommes qui passent leur journée ici, à lire ou méditer.
   
Fontaine Mosquée Ulu
 
Comme pour toutes les mosquées, mais ici c'est encore plus flagrant, on retrouve les anciennes dépendances comme le bazar ou le caravansérail.
     
Ici, le bazar est vraiment rentré dans le 21ème siècle.        
Toujours intéressant de visualiser avant sur Google Maps les endroits qu'on repère rarement, une fois perdus dans les ruelles.
Ainsi, on va au Koza Han, le plus connu des caravansérails de Bursa.
       
Il y a plusieurs hans ou anciens caravansérails mais le Koza Han, le caravansérail du cocon est le plus grand.

Koza Han Bursa

Toutes les boutiques du 1er étage sont des magasins vendant de la soie alors que tout le rez-de-chaussée est occupé par des terrasses et des cafés.
Fondé en 1490 pour le commerce des cocons de soie, il a gardé la même fonction.
   

 

 

Koza Han Bursa
Koza Han

 


 

 
2 fois par an, les gens venaient vendre leur production pour tous les ateliers de la ville. ( photos de 1890 )

Tu remarqueras que pratiquement aucune ouvrière ne porte de foulard ... comme quoi quand on parle d'un retour aux sources !
       
On se balade dans d'autres hans moins grands mais tous bien entretenus et en activité avec des café-restaurants partout.
Nous déjeunons dans la rue principale sur une adresse conseillée par le Routard, le Ciçek Izgara qui n'est vraiment pas extraordinaire.
Des grillades pas vraiment meilleures qu'ailleurs et une grande salle de gare pas chaleureuse.
En plus, on suit vraiment plus le Ramadan qu'à Istanbul.
     
On demande notre chemin pour aller vers la Mosquée Verte, la Yesil Camii qui fait partie du Complexe Impérial de Mehmet 1er.
Bien sûr, c'est 100m avant d'arriver qu'on te met un grand panneau. Bravo les mecs !
       

       
Mosquée Verte de Bursa ...        
mosquée verte de bursa

En arrivant, c'est sûr qu'on n'est pas du tout dans le style ottoman.
Tout en marbre blanc, on écoute discrètement un guide avec un couple qui parle d'un architecte venu spécialement d'Ouzbékistan en 1413.
   

 

yesil camii bursa
Yesil Camii de Bursa

 
On est effectivement plus du côté de Samarcande ou l'Iran que du côté d'Istanbul, pourtant si proche.
Ici aussi une fontaine intérieure.
Les céramiques viennent aussi d'Iznik.
   

 
Petite originalité, les salles sur les côtés sont surélevées, un peu comme des chapelles.
   

 


De la dentelle de marbre.

 
Comme c'est un complexe, il y a bien sûr d'autres trucs comme le Mausolée Vert ( eh oui, il restait 2 camions de carrelages )        
mausolée vert Bursa Le Yesil Türbe renferme le tombeau de Mehmet et de ses enfants.
    Yesil Türbe de Bursa
Yesil Türbe de Bursa
 
mausolée vert de bursa Bon, on parle de chef d'oeuvre mais les sarcophages recouverts de simples carreaux unis me font penser à ma salle de bains ... sans plus.
       
Un arbre a réussi à casser une tombe en marbre !
Quelques jolies maisons traditionnelles en bois dans le quartier.
       
Un petit ensemble très coloré juste à côté. Ce sont des magasins de souvenirs.
       
Comme les guides sont succincts sur Bursa et sans plan, on ne s'aventure pas beaucoup plus loin. Les autres mosquées ne nous disent trop rien.
Il y a aussi un téléphérique qui monte à la station de Ulu Dag.
       
Nous revenons donc vers le centre-ville sans trop chercher un truc précis.
On se balade quoi.
       
Près du bazar, on tombe sur la marché qui ne semblait pas encore ouvert quand on est arrivé ce matin.
     
Elle est mignonne celle-là !
       
On traînaille mais c'est pas le tout, faudrait pas rater notre bateau à 18h00.
On préfère encore attendre au port, avec vue sur la mer non ?

On reprend nos tickets de métro puis il ne faut pas se tromper car si tu regardes le plan, la ligne se divise en 2 vers le milieu donc il faut bien prendre la rame qui va à Emek et non pas à Université.
Fais gaffe, OK ?
       
Pas de souci avec le bus, tu seras pas tout seul mais faut prendre celui qui va à Mudanya.
On s'en reprend donc pour 1h00 au total.
       
On s'installe près de l'embarcadère. Il y a un café-restaurant avec des pâtisseries, des glaces, etc ... On se la joue : touristes tranquilles au soleil.
-
       

       
Retour Sultanahmet ...        
Une fois débarqué du ferry, tu te retrouves devant 30 bus et bien sûr, aucune idée de celui qu'il faut prendre.
On veut aller à Sultanahmet et en demandant on nous conseille le 30D qui s'arrête à Eminönü.
Pas vraiment la bonne direction mais avec le tramway dans la foulée, ça baigne.

mosquée bleue istanbul

Bon déjà, on voulait quand même voir la Mosquée Bleue mais on ne rentrera même pas à l'intérieur. On vient aussi pour voir le grand barnum de l'appel de la prière pour la fin du jeûne où beaucoup de gens viennent pique-niquer ici.
-
   

 

 

 

 

 

mosquée bleue istanbul
Mosquée Bleue

 

 

 
     
         
Istanbul Mosquée Bleue

20h40 : C'est l'heure et tous les muezzins mettent la gomme.
Ici, ils sont au moins 4 à se tirer la bourre entre la mosquée bleue, Nurosmaniye et les 2 petites près du bazar.
C'est émouvant de les entendre se répondre !

Pendant ce temps-là, tout le monde a ouvert les bouteilles, les Tupperware ... et les paquets de clope.

Ben nous aussi, on va aller casser une graine. Ce soir, dans la série "terrasse avec vue", j'ai repéré l'hôtel Rast qui donne sur la Mosquée Bleue et Sainte Sophie.
Sauf qu'on ne le trouve pas dans les ruelles. J'ai pas un plan assez précis donc à force de tourner, je vois un autre hôtel qui a l'air d'être dans le même genre, le Deluxe Golden Horn. ( Google Maps )
       
On monte au 6ème étage et il reste 1 table dis donc !
       
mosquée bleue de nuit

C'est splendide avec la vue sur les 2 plus monuments d'Istanbul.
En plus, c'est vraiment pas cher pour un 4* mais la carte est basique et on a l'impression que c'est juste pour amortir la place.
-
   

 

 

 
Sainte Sophie Istanbul    
Mosquée Bleue et Sainte Sophie
 


En gros faut compter 30 TL pour du poisson et 15 TL pour des boulettes.
Par contre, pas d'alcool possible.

 

       
Les palais du Bosphore ...
       
         

Guide Istanbul | Ferry Istanbul | Activités Istanbul | Hôtels Istanbul | Métro - Tramway