Retour vers Intro
Trouver qq chose ?
Plan
Ecrire ?
Ecrire
Qui suis-je ?
Qui


Juillet 2014
 

Marché de Kadiköy ...

 

 

Pratique - Liens
Météo
Séjours
Guide Istanbul
Photos 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Depuis notre passage en 2006, il a déménagé un peu plus loin, hors du centre-ville. ( voir plan )
On va aussi en profiter pour aller à la gare de Haydarpasa qu'on se promet de visiter à chaque fois ... sans jamais le faire !
Alors pourquoi cette gare ?
Déjà, elle est bizarre, plantée au bord de l'eau et puis tu as sans doute vu cette publicité Chanel.
   
Ferry Kadiköy
 
Depuis l'ouverture des nouvelles gares du Marmaray, Haydarpasa ne voit plus passer que 1 ou 2 trains par jour, tout est dévié avant.
1ère conséquence, les ferries ne s'y arrêtent plus et vont direct à Kadiköy.
   
Ferry Kadiköy
 
Sauf que cela, on ne le sait pas encore !        
Toujours un petit air de vacances quand on prend le ferry.
     
Haydarpasa Istanbul Je me rappelle qu'au début, on se demandait ce qu'était cette immense bâtisse au bord de l'eau.
       
9h30 : Nous allons donc vers la gare en longeant les quais et plus on avance, plus on se dit que c'est .... un plan moisi !
Nous marchons dans un désert. Plus aucune voiture, personne dans la rue. Reste plus qu'à mettre des vautours et l'ambiance sera parfaite.





On croise juste une femme de ménage, c'est flippant comme atmosphère.
-
   

 

 

Haydarpasa
Haydarpasa Istanbul

 

haydarpasa gare

 

 

 

 

 

 
       

Nous revenons maintenant vers l'embarcadère pour trouver le bus n°8 qui est sensé allé au Sali Pazeri, le marché de Kadiköy.
-
       
ATTENTION : C'est uniquement le Mardi.
       

En chemin, nous passons par la zone des dolmus et nous en voyons un qui va à Sali Pazeri. Allez hop, faut pas rater l'occasion !
Le trajet coûte 1,5 TL par personne.
       
sali pazeri Tu descends le long d'une autoroute au niveau d'un pont.
En gros, tu suis les gens, c'est à 500m.
     
Ici se dresse d'ailleurs aussi un grand centre commercial et une station de métro. Donc ça raméne du monde !
C'est plus grand maintenant avec toujours la même répartition :
1/3 nourriture, 1/3 fringues et 1/3 textile et bazar en tout genre.

Pas vraiment la peine d'arriver à l'aube car il est 10h15 et certains déballent encore !



S'il y a des contrefaçons, c'est assez limité. C'est surtout du vêtement basique.
   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Sali Pazeri

 

 

 

 
   

 

 
Et toujours cet effort de présentation qu'on ne retrouve pas chez nous.
   
Une galette ?
 
Le centre commercial de l'autre côté attend son heure pour détruire ce petit bout anachronique !
     
Fruits martiens ?
       
Nous repartons de la même façon en retraversant l'autoroute par le pont en photo ci-dessus et on saute dans le 1er truc marqué Kadiköy et c'est encore un dolmus.        
Kadikoy plan map kadiköy tramway map carte plan J'ai entendu parlé d'un quartier à la mode dans Kadiköy, il s'agit de Moda qui se situe tout au sud avec une jetée et donne sur la mer et non pas le Bosphore.
Nous prenons donc le tramway qui fait un simple carré dans Kadiköy, pas plus loin.
     
Il faut descendre au niveau de la Moda Cadessi et la suivre sur la gauche pendant un bon km.
C'est résidentiel et avec pas mal de restaurants ou cafés.
       
Bon, pas vraiment de quoi fouetter un chat ! Des immeubles et une jetée avec un restaurant au bout.
       
Pour tout dire, ça nous dit franchement rien. Y'a bien un peu de monde mais on le sent pas. C'est trop calme à la limite.        
moda kadikoy Nous voyons une immense terrasse avec des parasols blancs et pas mal de gens à côté ... et là, on se dit que ça pourrait le faire par contre.
       
Pas vraiment d'entrée, les gens arrivent en voiture avec un voiturier.
Ouh là, ça sent mauvais !
On rentre d'un pas léger et l'esprit serein sauf qu'on se doute bien que c'est pas normal.
En fait, c'est un club privé mais on nous précise qu'on pourrait quand même y entrer en payant. Dans la mesure où on n'a pas amené nos maillots et que je sens que la douloureuse va faire mal à notre budget.

Nous continuons à marcher en faisant le tour de la péninsule de Moda et nous arrivons alors vers un grand parc avec des centaines de chaises.
Très peu de monde. D'un côté, on ne peut pas y manger, ce sont de simples cafés et de l'autre, c'est un quartier résidentiel donc les gens travaillent ou font le ramadan.
   

 

 

 

 

 

 

 
Par contre, le soir, ça doit être sympa et gavé de monde avec la vue sur la mer de Marmara.
13h00 : On prend juste 2 boissons et nous repartons car il faudrait quand même manger, hein ?
       
Quand tu descends la rue en venant du tramway, il faut prendre à droite à ces panneaux pour aller direct à ce petit parc sans devoir descendre jusqu'à la jetée si on n'y tient pas.
       
Pas mal de restaus branchés ici, c'est chic et bon genre. Les loyers doivent être costauds !
On se met à la terrasse d'un truc genre pizza-salade-kebab. Gros indice, rien de traduit en anglais, le touriste n'arrive pas jusqu'ici a priori et c'est vrai que l'intérêt est limité voire nul.
       
Nous revenons en tramway vers le centre de Kadiköy et nous sommes asphyxiés par la foule, c'est incroyable pour un Mardi. Beaucoup de nouvelles constructions aussi comme ce Starbucks où nous plongeons pour prendre notre dessert avec un cheesecake et du café frappé.
       
Ce qui frappe aussi c'est les 2 ou 3 rues assez tranquilles auparavant sont entièrement envahies de terrasses de restaurants. Il n'y a plus que ça maintenant.
Les quelques épiceries sont perdues au milieu de ce quartier, devenu encore plus branché ... et ça va continuer !
En effet, la Turquie est un peu divisée entre les conservateurs et les réformateurs et c'est aussi le cas dans Istanbul.
Certaines municipalités bloquent des concerts ou des associations comme à Beyoglu alors que le maire de Kadiköy encourage plutôt toutes les initiatives.
Les jeunes se retrouvent donc plus volontiers ici et on y voit que très peu de jeunes filles en foulard, c'est un signe.
-
       
     

Nous essayons de nous éloigner un peu de ce centre un peu aseptisé désormais. Quelques rénovations d'anciennes maisons montrent un signe de repopulation, genre BoBo sans doute.
-
       
   

 

Kadiköy
Kadiköy

 
Retour vers Istanbul avec vue sur Topkapi, la mosquée bleue ... et les pétroliers.
       
16h30 : Nous prenons le tramway vers la station Tophane.
Nous voulions retourner à la superbe vue que nous avions découverte la dernière fois ( voir 2008 )
       
Bon c'est raté ... c'est devenu un parking et on ne peut plus avoir la même vue maintenant. Le pauvre vendeur de thé en est réduit à être sur un trottoir un peu plus loin. Tant pis !
       

Avec Kadiköy qui devient Disneyland et ce petit coin sympa, c'est évident qu'Istanbul grandit vite ... très vite !
Direction la rue Istiklal en se paumant largement. A force de croire qu'on connait bien, sur cette zone, on ne sait plus où on est au final.

Une fois sur Istiklal Cadessi, on s'en prend aussi plein la tête.
On ne compte pas moins de 3 ou 4 Burger King, des McDo, des Starbucks Café tous les 500m.
Alors d'un côté, c'est sans doute la seule façon de rénover des dizaines d'immeubles en sale état mais ça fait un petit choc, mine de rien.
Heureusement les kebabs résistent mais le décalage avec Sultanahmet est encore plus flagrant.

Descente vers notre hôtel, l'APM est moins chargée que prévu car on voulait glandouiller sur notre vue sur le Bosphore.
On a pas mal marché en fait et il fait chaud, une douche fera du bien.
En plus, ce soir, j'ai prévu de faire péter la CB avec un restau gastronomique et on va mettre un slip propre pour l'occasion.

 

       

       
Restaurant Mikla ...        
Le restaurant Mikla se trouve en haut de l'hôtel Marmara de Pera, un des quartiers chics d'Istanbul où se trouvent plusieurs hôtels 5*.        
Marmara Pera On s'habille un peu classe, Mauricette se maquille et je laisse le sac à dos à l'hôtel.
Comme on se croit plus malin que tout le monde, on n'a pas réservé bien sûr.
Résultat, toutes les tables le long des vitres sont prises et nous serons au milieu.
Beaucoup sont des clients de l'hôtel en fait.
       
mikla istanbul

On voit toute la rive opposée d'Istanbul avec la mosquée de Soliman, etc ...
Il y a aussi un bar et même une piscine.
   

 


Mikla Restaurant

 
Nous prenons le menu à 3 plats à 160 TL et il y a aussi un menu Dégustation avec 6 plats de mémoire à 260 TL.
       
Le serveur parle anglais et nous explique un peu le menu avec des noms de poisson qu'on ne comprend pas.
Au final, ce sera d'un niveau gastronomique français avec le service équivalent. C'est agréable et ça change des kébab pour un soir.
       
         
         
Mosquée Shezade et Soliman...
       
         

Guide Istanbul | Ferry Istanbul | Activités Istanbul | Hôtels Istanbul | Métro - Tramway