Retour vers Intro  
Trouver qq chose ?
Plan
Ecrire ?
Ecrire
Qui suis-je ?
Qui
Louxor
Samedi
4 Sept 2010
 

Journée Glandouille ...

   

 

Pratique - Liens
Météo
Guides & Liens
Voyagistes
Photos
Conseils
Traduction
Histoire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Notre avion décolle à 1h00 du matin, le Dimanche 5 donc.
J'avais téléphoné chez Thomas Cook à ce sujet car ils mettaient qu'on partait le 4 Sept à 01h00.
Sauf que j'avais aussi remarqué que la compagnie Transavia n'avait pas de vol le Samedi. Petit bug puisque le T.O considérait le départ le dernier jour du séjour, soit le Samedi donc.

Le souci, c'est que ceux qui n'avaient pas percuté, difficile à voir j'en conviens, avaient prévenu leur famille qu'ils revenaient aujourd'hui ou avaient pris un train ou avion ce jour pour revenir chez eux.

La bonne nouvelle c'est que le séjour n'est pas amputé, comme trop souvent, d'une journée. Pour nous, ça n'aurait pas posé de problème vu qu'on serait bien repartis ce matin.
Nous sommes arrivés au point de saturation et nous n'avons plus envie de voir une tombe de + ... et surtout marre de devoir batailler pour tout et n'importe quoi.

Matin : Piscine

12h00 : Nous allons au centre-ville pour acheter 2 ou 3 bricoles au Fair Trade Center.
Snacktime Nous déjeunons au Snacktime avec 2 pizzas et une table sur le balcon du 1er étage.

APM : Encore la piscine. 6 ou 7 couples d'anglais qui passent leurs journées ici depuis le début. Ils ont un stock inépuisable de bières achetées à la boutique du Savoy Market.

Le T.O a négocié que l'on puisse garder les chambres jusqu'à 20h00. Bien pratique pour se changer et se doucher avant de partir.

Départ en bus à 22h00 et arrivée à l'aéroport 20mn + tard.
Personne à cette heure donc nous passons les contrôles et nous nous enregistrons en 10mn chrono.

Nous dépensons nos dernières L.E au bar.

Lors de l'embarquement, tu connais le cirque habituel avec les 300 passagers qui s'agglutinent dès que quelqu'un bouge au comptoir.
Nous assistons à la formation éclair d'une file de 200m. La routine quoi.

Nous embarquons dans les derniers avec une maman et sa mère (à elle) qui sont chargées comme des mulets avec 1 bébé dans une poussette et un garçon de 2 ou 3 ans.
L'hôtesse demande à un policier de les aider et montrer l'accès à l'ascenseur pour descendre sur la piste, au lieu de l'escalier.
Nous avons juste le temps d'apercevoir le policier, une fois arrivés à la porte, lui tendre la main pour un pourboire.

Tu sais quoi ? Il est vraiment temps qu'on s'en aille !

Décollage à 01h05 et arrivée après un petit-déjeuner à 6h20.

 


Conclusion ...


Bon, tu auras compris que ce n'est pas le séjour que nous imaginions.

Pas de regrets sur le voyage avec un prix imbattable de 299€ / personne, visa inclus.

Fin Août est la basse basse basse saison. Pas grand monde, donc c'est un peu tristounet dans les restos qui tournent au ralenti.
Pour les visites, faut pas tabler sur des journées complètes avec + de 40° dès 10h00 et un joli 45° dans l'APM.

T'es tranquille au niveau foule c'est sûr, mais faut adapter son timing et on en fait beaucoup moins, bien évidemment.
La tombe de Thoutmosis III était particulièrement pénible avec une chaleur étouffante dans la partie la + profonde. Par contre, je ne sais pas si, en hiver, c'est + confortable.
Une chose est sûre, nous n'avons même pas essayé de faire la balade à pied dans la montagne, entre la Vallée des Rois et celle des Nobles.

Par contre, on ne voit que toi donc tu es la cible incontournable de tous les taxis, guides, calèches ... et tout ce qui bouge en général.

Malheureusement, ce dernier point est commun à toutes les périodes. Alors, on choisit un voyage individuel pour être tranquilles et tu te fais pourrir les visites par les gardiens, même ... et surtout ... dans les endroits moins fréquentés.
Tu penses, tu seras peut-être le seul "visage pâle" de la journée !

Louxor, c'est un peu le St-Tropez de l'Egypte en terme de fréquentation et depuis + d'un siècle donc on ne peut s'étonner des dérives à tous les niveaux.
Les touristes sont aussi coupables en donnant pour tout et n'importe quoi, en achetant des cochonneries, en payant des prix ahurissants sans s'offusquer ou essayer de comprendre où on se trouve.
On ne peut que déplorer également les tenues féminines qui ne font même plus le moindre effort pour prendre en compte le pays visité.
Mini-shorts, débardeurs à fine bretelle et décolleté plongeant à tous les étages.

Le souci c'est qu'hormis le personnel + ou - habitué aux européens ... et encore ... les habitants de Louxor en "profitent" également avec les individuels qui se baladent en ville, sans même tiquer.
Pourtant, nous avons bien constaté les regards appuyés de la plupart des égyptiens. Donc, ces femmes ne peuvent pas ignorer l'effet produit sur la population !

Alors, bien sûr, on ne peut pas faire l'impasse sur un lieu comme Louxor mais autant ne pas se faire d'illusions.
Il ne faut pas être dupe, ne pas se faire "balader" comme un neuneu et se faire respecter sans agressivité.

 

 

 

 
 
 


Carte Egypte