Retour vers Intro
Trouver qq chose ?
Plan
Ecrire ?
Ecrire
Qui suis-je ?
Qui
Intro  
Jour 10 :
Mercredi 9 Juillet
 

Riga et l'Art Nouveau ...

  Jour 1
Jour 2
Jour 3

 

Pratique - Liens
Météo
Guides et Liens
Photos Riga

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Nous passerons donc 3 nuits à Riga et 2 jours 1/2 de visites.
Aujourd'hui et demain, ce sera la ville en elle-même et le jour 3, nous irons le matin au Musée ethnographique en plein air avant de partir en début d'APM pour la ville balnéaire de Jurmala.

Le petit-déj buffet de l'Albert Hôtel est très bon et complet. C'est un grand hôtel et on y voit aussi bien des groupes de retraités, des individuels ou des cadres en voyage d'affaires.

10h00 : Nous commençons par la rue Alberta à 50m à peine de l'hôtel.
Même si 1/3 des immeubles sont en cours de rénovation, le principal a été fait et toute la rue regorge de chef-d'oeuvres.
Faut pas venir ici avec un torticolis car t'es sans arrêt la tête en l'air !
-
Riga et l'Art Nouveau Riga et l'Art Nouveau
Riga et l'Art Nouveau

Une paire de jumelles ou un zoom permettent de détailler les moindres frises ou corniches, souvent étonnantes.

La star incontestée de la rue reste l'annexe de la fac de droit ( n° 13 Alberta Iela ). Tout est remarquable et avec un style unique en Europe.
Construit par Mikhail Eisenstein qui est responsable de la moitié des immeubles de la rue en fait.
Pour les vieux comme moi ... je signale que son fils Sergei sera le fameux réalisateur du film russe Potemkine.
-
Mikhail Eisenstein Mikhail Eisenstein

Le matin, c'est un défilé incessant de groupes qui démarrent leur circuit ici.
C'est pas gênant dans la mesure où tu photographies vers le haut, mais de temps en temps, faut pousser des petits vieux à camescope incorporé pour qu'ils bougent un peu !
Nous continuons par la rue Strelnieku perpendiculaire.
Peksen

Le 1er bâtiment ci-dessus est l'oeuvre de Konstantins Peksens, autre figure emblématique du mouvement Art Nouveau des années 1900.
Suite logique, tu embrayes ensuite sur la rue Elizabetes. C'est une grande avenue et les styles sont nombreux.

Bien sûr, nous repassons devant l'immeuble du n°10 avec ses briques bleues et ses décorations ahurissantes. Encore le petit Eisenstein aux manettes !
Nous revenons par la rue Antonijas vers la rue Alberta.
Cette maison aux dragons est due à Peksens. Elle fait le coin avec la rue Elizabetes.

En fait, nous revenons sur Alberta pour visiter l'appartement-musée de Janis Rozentals et Rudolph Blaumanis. C'est au n°12 qui fait le coin avec la rue Strelnieku.
Les visites ne commencent qu'à 11h00 et coûtent 1 LVL ( 1,4 € ).
Cet appartement a donc abrité ces 2 personnes, écrivain et peintre. C'est au 5ème étage sans ascenseur et une mamie doit shooter dans la porte pour t'ouvrir car ça coince un peu.
Malheureusement, l'intérieur est vieillot et sans grand intérêt. Mais bon, vu le prix et la proximité, autant le faire. Et puis, certains y trouveront peut-être du charme !
-

Riga - La vieille ville ...
Sondage express : 2 lettones sur 3 sont blondes !
La rue Kalku est la rue commerçante du centre-ville. Piétonne, on y passe souvent pour y arriver ou en partir, donnant sur la place de la Liberté.
Nous allons direct sur la place de l'hôtel de ville. Le temps se couvre et je sens qu'on va s'en prendre une !
On commence d'abord par l'office du tourisme pour des cartes, etc ...
Je demande s'il existe un circuit à pied sur l'Art Nouveau et le gars revient avec une brochure ... en français ! T'as bien compris que j'ai causé en anglais et je le félicite sur sa connaissance affûtée des accents.
J'ai un peu la honte, mais j'ai l'habitude !

L'ancienne Grande Guilde construite en 1334, devenue la Maison des Têtes Noires en 1477, t'explose à la figure avec toute sa débauche.

Cette confrérie regroupait les marchands célibataires et a prit comme Saint Patron, Maurice représenté sous la forme d'un Maure, d'où la présence étonnante d'un noir dans cette région !
Bref, on y faisait la "teuf" et leur carnaval était réputé.
La visite est libre ( 2 LVL ). On passe d'abord par le sous-sol avec des caves où sont exposées des instruments d'époque, des barriques, etc ...
Les salons montre de l'argenterie, des meubles et un magnifique poêle en faïence.


12h30 : Gagné ! Ça crachine quand on sort et on se met à l'abri dans un café proche afin de planifier le reste de la journée.
Le ciel est noir et on craint pour le reste de la journée. 15mn + tard, un soleil timide nous redonne espoir.
Nous remontons la rue Kalku à la recherche d'un restau vu dans le guide "In Your Pocket" sur Riga.
Il s'agit de Pelmeni XL, une sorte de fast-food russe puisque le Pelmeni est le Pierogi polonais.
Bref, du ravioli !
Tu prends ton plateau et un grand bol que tu remplis parmi 5 ou 6 sortes de recettes. Où ça se gâte, c'est quelle sauce on met ? Combien ça coûte ? On y va au pif et selon des couleurs qui inspirent confiance ...
Ton bol est pesé à la caisse et on paye donc au poids. Desserts et boissons également. Au final, 5,8 LVL ( 8€ ) pour 2.
Difficile de faire moins cher !

14h00 : Musée des Arts Décoratifs et Design.
Entrée à 3 LVL. C'est l'ancienne église St-Georges et c'est nul.
Ah oui, c'est assez sec mais bon autant tout se dire. On n'a pas du tout aimé, c'est soit fade, soit lourdingue, soit sans intérêt.
On a le droit à des patins comme à Rundale pour pas user le plancher d'époque. Le seul truc qui sort de l'ordinaire, c'est la charpente impressionnante avec des poutres énormes.
Juste à côté, l'église St-Pierre avec son clocher à 123m.
On y monte en ascenseur ( 1,5 LVL ), rassure-toi feignasse !
Vue à 360° sur Riga et où on constate que les nuages ont décidé de rester et que ça va pas s'arranger.
L'église St-Jean, toute en brique et réputée pour son acoustique. J'adore ce genre de plafond !
La Mafia russe
Depuis ce matin, on a déjà croisé une vingtaine de Porsche Cayenne, 5 Bentley coupé, cette Rolls et un nombre affolant de Mercedes et autres BMW, toutes en V12 minimum !
Bref, c'est connu mais la présence de la mafia est trop voyante pour qu'on ne puisse pas y échapper.
Où c'est "amusant" c'est lorsque tu vois la tronche des conducteurs. Crânes rasés, Tshirt, gros bras tatoués et jeans. On peut raisonnablement douter que ce soient des avocats internationaux ou des chirurgiens !
Je ne parle même pas des bimbos regonflées à l'hélium dans leur décapotable rose fuchsia.

D'ailleurs dans toutes les villes, même petites, tu trouveras un casino !
Tu vas passer de l'Art Nouveau au médiéval très souvent.
Y'en a pour tous !

On se perd volontiers dans toutes les rues afin de ne pas suivre uniquement celles conseillées dans les guides. Il y a toujours des surprises et c'est une bonne façon de ne pas se limiter au "Best Of".
Nous arrivons ainsi à la Place des Lives ( Livu Laukums ). C'est ici que se trouvent la Petite et Grande Guilde.
La Petite Guilde était réservé aux artisans et aux petits marchands, la Grande Guilde c'était pour les gros négociants. Cette dernière promulguait les lois et autres règlements du commerce. On venait pas juste y fumer un gros cigare pour narguer ceux d'en face. Quoique ?
Maza Gilde La Petite Guilde ( Maza Gilde ) de Riga est la seule qui se visite. Cette version du bâtiment date de 1866 même si l'institution date depuis le 14ème siècle.

On visite tous seuls et ... on est tous seuls ! On va se plaindre et on peut profiter de ce décor de club anglais. On imagine assez bien l'ambiance.
C'est chaud, chaleureux et pas trop "m'as-tu-vu".
Le charme discret de la bourgeoisie.
Maison aux Chats Pas très loin se trouve la fameuse Maison aux Chats.
Dans la rue Meistaru, un négociant qui s'était vu refuser l'inscription à la Grande Guilde, construit cet immeuble avec ces 2 chats qui montrent leur postérieur dans leur direction.
Après un procès, on l'oblige à tourner les chats dans l'autre sens ! Désormais, ils sont bien revenus comme à l'origine.
17h00 : On se paye une petite pause au pied de la tour poudrière, rue Torna.
On supporte un slip mais on profite de la terrasse avec 2 parts de tarte !
Il y a aussi les anciennes casernes de Jekab.
La porte Suédoise, vestige des 25 portes de l'ancienne citadelle. Porte suédoise Riga
Porte suédoise de l'autre côté
Nous arrivons sur la place de cathédrale ( Doma Laukums )

Nous somme en plein festival folklorique. Les spectacles se succèdent sur la place. Orchestre, chorales, danses.

On s'attarde pas car c'est un peu le genre bavarois ... poum poum poum qui peut amuser, mais uniquement sous la menace !

Visite de la cathédrale St-Jacques, rue Jekaba.
Entrée : 3 LVL mais on peut largement s'en passer !
Passée du catholique au luthérien, des émeutiers ont détruit toute la déco en 1582. C'est revenu dans le giron catho mais on n'a pas refait la tapisserie donc c'est tristounet.
Dans la rue Pils se trouvent les 3 Frères. Ces 3 maisons de marchands de 3 époques différentes illustrent bien l'évolution de ces entrepôt-habitation des négociants .
18h30 : Nous revenons vers la place où se tient le festival.

Souvenir des rites païens, ces couronnes de fleurs fraîches et ces vêtements "druidiques". C'est mignon et frais !
Mine de rien, les nuages se rapprochent et on parie pour une grosse averse dans pas longtemps. Comme on a prévu de dîner près de l'hôtel, on se rapatrie vers notre base.

A peine partis, badaboum, THE orage !
Juste le temps de s'abriter dans un magasin de souvenirs où on voit dévaler l'eau sur les pavés de la rue. Mauricette admire les bimbos, sans parapluie bien sûr, qui marchent imperturbables sur leurs talons aiguilles.
Les pavés sous la pluie avec ce genre de chaussures, c'est du grand art et nous admirons ...
On pense qu'il y a quelque part une école qui leur apprend cette technique incroyable.

Au bout de 30mn, on a fait 10 fois le tour du magasin et ça crachine encore un peu. Allez on se lance, on va pas coucher là !
Le temps de se changer et nous allons dîner dans un restau russe, rue Antonijas, le Traktirs.
C'est en 1/2 sous-sol et les 2 serveurs discutent dehors dans leur costume traditionnel. On entre, juste une table occupée. La misère !
J'ai horreur de ça mais Mauricette veut manger de vrais blinis. Inutile de lutter.
On se prend un snack-beer en apéro avec toast-fromage-viande fumée.
Du porc tsar ( sauce champignons ) - Borsch - truc à la hussard = 25 LVL.
Ben oui, tu te dis, y sont où les blinis ? Ben, en fait, on n'a rien vu sur la carte sauf des crêpes. Finalement, pour l'avoir encore testé en Estonie, les blinis n'existent pas et on se retrouve avec de simples crêpes à chaque fois. Bref, on comprend pas trop le truc.
C'est un peu comme ceux qui cherchent des nems quand ils vont en Chine, je suppose !

Il ne pleut plus et on se refait la rue Alberta et la rue parallèle avant de revenir à l'hôtel. Un peu comme à Vilnius, mais moins flagrant, quand tu sors un peu du circuit rénové, il reste pas mal d'immeubles en ruine et des rues pas flamboyantes. C'est tout de même moins pauvre que la Lituanie dans tous les cas.

 

Pour le fun, ce restau, l'Hospitalis, vient d'ouvrir donc pas testé mais j'aurais bien aimé !! Regarde la partie Gallery pour les photos !

 

 

Jour 11 - Riga : Marché et suite Art Nouveau ... Riga - Jour 2
 
 
 


Trajet Google Maps

Riga et l'Art Nouveau
Détail rue Alberta.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Rue Strelnieku

 

 

 

 


Rue Elizabetes.


Ces frontons sont splendides !


Elizabetes Iela

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Monument de la Liberté.

Rue Kalku
Rue Kalku

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Eglise St-Pierre

 

 

 


Eglise St-Jean

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Rue Jana

 

 

 

 

 

 

 

 


Coin de la Grande Guilde.

Petite Guilde Riga
Entrée Petite Guilde.


Entrée d'un salon

 

Maison des Chats Riga
Entrée de la Maison des Chats de Riga.


Les casernes.

 

 


Rue Smilsu.

Konstantins Peksens.
Le paon que l'on rterouve sur beaucoup d'immeubles.

 

 

 

 

 


Smilsu Iela

Doma Laukums
Doma Laukums

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Restaurant à raclette

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
     
         

Introduction | Pologne | Lituanie | Lettonie | Estonie