Retour vers Intro  
Trouver qq chose ?
Plan
Ecrire ?
Ecrire
Qui suis-je ?
Qui
Intro  
Jour 9 :
Mardi 8 Juillet
 

Colline des Croix ...

   

 

Pratique - Liens
Météo
Guides et Liens
Photos Lettonie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors, pas de panique, nous sommes toujours en Lituanie et nous allons remonter le pays vers la Colline des Croix avant de traverser la frontière avec la Lettonie pour enchaîner la visite du Château de Rundale et dormir ce soir à Riga.

Joli programme et 400 kms au compteur sur cette journée.

Bon, il pleut et à peine 15° ce matin. En fait, nous avons eu de la chance pour visiter Vilnius hier.
Nous sortons de la ville à la boussole car aucun panneau pour indiquer des directions. Nous passons par de grandes zones commerciales et industrielles et c'est ici que tu te rends compte que nous sommes bien dans une capitale.
Colline des Croix

La météo nous fait abandonner la visite de Kernavé. Bon, il faut dire que c'était déjà pas une priorité car visiter un site préhistorique avec un musée encore en construction nous emballe pas + que ça.
Et puis, des embouts de flèches en bronze et des colliers en coquillages, on a les mêmes à la maison ...

Ensuite, la route est simple jusqu'à Siauliai puis il faut prendre vers le Nord et bifurquer à 12 kms à droite après la sortie de la ville.
Arrivée à la Colline des Croix, on se prend un orage diluvien. Tout est noir et tout le monde reste planqué dans sa bagnole pendant 15 mn !

Un peu d'histoire ...
Les Lituaniens élevaient déjà des croix ici avant même d'être chrétiens. A partir de 1830, cela devient un symbole de résistance face aux russes tsaristes. Plus tard, les soviétiques la raseront plusieurs fois mais les croix reviennent toujours.
A l'Indépendance, il y en a + de 40.000. Désormais, ce sont 100.000 croix plantées par des pèlerins, touristes ou Jean-Paul II qui passait par là en 1993.
De toutes les formes, de toutes les tailles, artisanales ou en plastique, cela reste un lieu extraordinaire, classé par l'Unesco.

L'entrée est gratuite et voici enfin un timide rayon de soleil entre les nuages menaçants. J'ai l'impression qu'il va pas falloir traîner !
Beaucoup de monde et les inévitables bus qui passent tous par ici bien évidemment.
Colline des Croix Colline des Croix Colline des Croix Colline des Croix

Les petites croix en chapelets sont accrochées aux plus grandes dans des grappes monstrueuses. C'est incroyable !
Colline des Croix Colline des Croix Colline des Croix

Il faut prendre le temps de tout observer au milieu de cette débauche indescriptible. Certaines croix artisanales sont splendides et cette tradition est toujours ancrée en Lituanie. Tu pourras en voir de très grandes aussi le long des routes.
Nous faisons le tour de la colline pour ne pas rester coincés avec les groupes qui s'accumulent sur le sentier central qui conduit au sommet.
C'est un bon moyen de pouvoir observer tranquillement les styles, les croix usées par le temps, les petits détails étonnants.

30 ou 40mn et nouvelle averse ! On aura pu en profiter quand même.
Nous déjeunons 15 mn + loin, avant la frontière, car au moins on est sûr d'avoir de la monnaie. Ça a l'air d'être un peu la zone vers la frontière.

12h30 : C'est un restaurant de chasse avec des têtes de gibier et cornes aux murs. Ouf, la carte est en anglais par contre la serveuse n'a pas cette option. Elle est pourtant jeune mais comprend 3 ou 4 mots max.
Avec le doigt et un grand sens de l'expression corporel, nous commandons 2 plats de poisson et boissons = 35 LTL ( 11 € )

 


Lettonie - Château de Rundale ...

On a eu raison car c'est vraiment la zone autour de la frontière ( Info Lettonie ).
Nous arrivons au château de Rundale ou Pilsrundale, c'est selon.
Château de Rundale Entrée = 2,5 LVL/pers. ( + 1 LVL pour les photos ).
On peut heureusement payer en Visa car j'ai pas pu prendre de l'argent avant.
Vu le temps, on ne prend pas l'option "Visite du Jardin" car ça caille et la pluie menace.
La visite est libre et c'est tant mieux !
Il y a bien sûr les inévitables groupes et ainsi on peut les éviter. Tu vas aussi découvrir ces magnifiques chaussons qui vont bien avec tes yeux !
C'est donc l'architecte du palais d'hiver de St-Petersbourg qui débute les travaux en 1735. Ce n'était à l'époque qu'un simple palais d'été pour le duc Biron. Une sorte de bungalow pour les week-ends quoi !
Il a été entièrement rénové car les communistes, dont l"humour est bien connu, en avait fait un grenier à blé et un gymnase !
Château de Rundale Tout pour la lumière Château de Rundale
Nid avec de vrais branches !

On en a visité des châteaux mais celui-là est vraiment intéressant et original. D'habitude, t'as le droit aux mêmes meubles, jamais de la même époque d'ailleurs ... aux mêmes décors pompeux mais vus 100 fois.
Ici, il y a vraiment une unité à tous les niveaux. C'est mignon, coloré et des stucs magnifiques !
Château de Rundale

C'est à taille humaine et on sent bien que c'était fait pour un petit nid douillet . La fraîcheur des décors changent des trucs parfois lourdingues pour en mettre plein la vue aux visiteurs de l'époque.
Moi qui fait une fixette sur les angelots, je suis servi ! Dans la salle blanche étonnante, ils sont partout et pas avec des tronches ratées.
Tout ce relief est bien réussi, jusqu'au nid de cigogne fait avec de vrais branches. On a vraiment bien aimé et apprécié cette visite !
Finalement, les jardins on les voit très bien depuis les fenêtres du château !

Riga ...

Nous remontons donc vers Riga où nous attend l'hôtel réservé hier par Internet
< Pour une recherche et avec une promo souvent intéressante.
Nous serons donc au Albert Hôtel, en référence à Einstein avec une belle déco scandinave assez classe et des citations de ce cher Albert.
Donc 3 nuits et la chambre pour 2 avec petit-déj et parking à 80€.
En Juillet, c'est pas mal !
Il est à 10mn du centre-ville en sachant qu'il y a 2 zones à Riga. Le centre-ville historique on va dire, près du port et le quartier des rues "Art Nouveau" où se situe notre hôtel. Donc, t'es toujours un peu décalé quoiqu'il arrive sur 1 des 2 zones.
Voilà à peu près les zones à visiter sur Riga. Le quartier Art Nouveau se trouve aux alentours des 2 rues les + connues pour leurs immeubles, Alberta et Elizabetes.
En letton, rue se dit : Iela.
L'hôtel est moderne avec + de 150 chambres. C'est du Novotel en + classe pour te situer.

20h00 : On retire quand même de l'argent liquide et le distributeur se trouve en face de ça, rue Elizabetes !
rue Elizabetes rue Elizabetes rue Elizabetes

Nous sommes devant un des + bels immeubles Art Nouveau au n° 10.
Dessiné par Eisenstein en 1903, tu restes baba devant tant de détails somptueux !

Le jour décline mais je photographie en zoomant partout, de peur qu'il ne soit plus là demain ! Bien sûr, on reviendra.
Un peu + loin, encore un choc !
rue Elizabetes


Amoureux de l'Art Nouveau, après Prague, Vienne, Nancy, Barcelone ... nous découvrons la ville qui en comporte le + en Europe !
Vivement demain ...

Bon, c'est pas le tout mais on est dans le coin pour manger tout bêtement. Notre cible, c'est la caféteria Lido, une institution à Riga.
Il y en a plusieurs et nous les ferons toutes pratiquement. Ce soir ce sera celle au 65 rue Elizabetes.
Comme dans un Flunch, tu prends ton plateau et tu choisis aux différents stands. Gros avantage, tu sais ce que tu vas manger !
Entrées, chou farci, brochettes, salades de fruits, boissons = 10,4 LVL.
A 15€ pour 2, c'est pas cher.

Interdit de prendre des photos car je suppose qu'il y a eu des abus. C'est décoré dans le genre champêtre avec poutres, outils anciens, balles de foin et meubles campagnards en bois. C'est bien foutu !

 

Jour 10 : Riga suite ... Jour suivant ...
 
 
 


Trajet Google Maps

 

 

 

 

 

 

Colline des Croix
Colline des Croix


Les mamies à l'assaut !

 

 

Colline des Croix

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Salon des Porcelaines.

 

 


Superbes stucs

 


Bon OK les radiateurs sont pas discrets !


Guirlandes de fleur en relief

 


T'as de beaux yeux, tu sais ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


L'immeuble attenant dessiné par le même Eisenstein.

 

 

rue Elizabetes
Rue Elizabetes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
     
         

Introduction | Pologne | Lituanie | Lettonie | Estonie