Retour vers Intro   FR_generic_468x60
Trouver qq chose ?
Plan
Ecrire ?
Ecrire
Qui suis-je ?
Qui
Intro  
Jour 13 :
Samedi 12 Juillet
 

Jurmala, suite ...

   

 

Pratique - Liens
Météo
Guides et Liens
Photos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

7h30 : Réveil pour profiter des installations thalasso et amortir notre prix d'arnaque !
Petit-déj juste dans la moyenne mais belle vue sur la mer.
Donc, on te dit que le Spa est gratuit de 8 à 11h00 ... tu vois déjà le cadeau ! Et quand on se pointe à l'entrée, tu découvres sans rire que la seule chose gratuite à laquelle tu as droit c'est ... la piscine !
Moi, j'ai une autre définition des "installations" Spa, tu vois.
Alors qu'on pense avoir toucher le fond du foutage de gueule, on trempe un pied dans l'eau de la piscine couverte, je précise, pour constater qu'on doit atteindre un 19°, à peine + chaud que la plage de Cherbourg quoi.
J'abandonne carrément et je cherche vainement ce que je pourrais casser ou voler pour me venger !
Bref, le Baltic Beach, c'est vraiment un plan foireux sur Jurmala.

 


Kudilga ...

Bon, je vais essayer d'expliquer notre programme. J'ai prévu de passer par Ventspils pour rejoindre en ferry l'île de Saaremaa en Estonie donc.

Cela permet de passer par Kudilga, notée 2* par le Michelin.
Kudilga Nous traversons un village avec ces mannequins de chiffons mais j'ai pas compris le concept !
12h00 : 140 kms depuis Jurmala et nous voici à l'entrée du Kudilga.
kudilga Le pont sur la Venta est fermé aux voitures pour cause de travaux.
Kudilga L'attraction "mondiale" ce sont les chutes les + larges d'Europe ... soit 250m, sauf qu'on culmine à 1m de haut ce qui t'en bouche pas un coin, on va dire !

Une fois absorbé le choc face à cette "merveille" de la nature et encore impressionnés par cette puissance contenue, on va voir le centre-ville.
Alors je ne résiste pas au plaisir de mettre le commentaire du guide :

- Avec ses ruelles bordées de demeures en bois, le caractère romantique de Kudilga ne manquera pas de séduire les visiteurs ...

Et voilà, ce qu'on découvre !

Kudilga

Déjà, hormis le fait qu'il y a 3 ou 4 pelés dans les rues, je dirais simplement que c'est une petite ville paumée dans la campagne qui aurait besoin d'un bon ravalement !
J'en ai marre qu'on me tartine avec du charme désuet dès qu'on se retrouve avec des vieilles maisons pourries. Déjà, je pense pas que les habitants en soient + fiers que ça et qu'ils préféreraient de loin avoir du neuf ou des rénovations modernes. Bref, vivre dans de meilleures conditions.

Pour un Samedi, c'est vraiment triste !
Nous allons à l'office du tourisme pour trouver une carte de la ville et le gars nous annonce, sans rire, qu'il y en a une mais c'est payant !
Hallucinant, non ? On se casse et grosso-modo, t'as 1 rue et 50m autour.
Kudilga Voici donc LA rue piétonne de Kudilga. Comme partout en Lettonie, tu as bien sûr un casino.
Aucune maison ou commerce abandonné par contre, soyons honnêtes.
Au niveau de ce bâtiment, tu peux entrer dans un parc où se trouve l'église orthodoxe avec ses bulbes de couleurs.
Ici, pas de surprises, on se chauffe au bois et tu vois ces énormes "tas" bien rangés de bûches dans la plupart des cours intérieures.
Nous déjeunons au Jana Nams. Un hôtel sur la rue piétonne avec une terrasse dans une cour intérieure. On devient de - en - frileux ici car il fait gris et à peine 18° mais s'il pleut pas, faut être dehors !
14h00 : On redescend vers le pont. Toujours aussi désert et on a toujours du mal à trouver le 'charme" dans ces maisons et cette ville en léthargie.
Globalement, il y a quand même pas mal de monde qui vient voir les chutes mais très peu continuent en ville en fait.
Kudilga Cette isba, devenue le musée régional, vient de l'exposition universelle de Paris en 1900. Elle abritait le pavillon russe qu'un industriel a voulu offrir à sa fiancé.

Bref, ça peut faire une halte comme pour nous mais y rester 1 nuit ou faire un grand détour semble inutile.

 


Ventspils ...

1h00 pour arriver à Ventspils, un grand port industriel développé par les russes pour le pétrole et la chimie.

Nous allons direct au port pour acheté nos billets de demain mais c'est fermé. Il y a un office du tourisme juste à côté car on doit aussi trouver une chambre. ( Hôtels Ventspils ici )
Juste à ce moment, une femme arrive pour laisser des brochures de son hôtel, le Raibie Logi. Il lui reste 1 chambre familiale pour 4 à 46 LVL (63€). Franchement, ça crachine et il est bien noté dans les guides donc on plonge.
On nous annonce aussi que c'est le "Festival of the Sea" et à les écouter, ça vient juste après les Oscars d'Hollywood en terme de fréquentation !

Arrivés sur place, on n'est pas déçus. C'est moderne, sympa et propre. Ça nous change d'hier !
Sur le PC de l'hôtel, j'essaye de réserver le ferry avec l'aide de la charmante jeune fille ( elles sont toujours jeunes et charmantes depuis le début ). Y'en a bien 1 demain mais impossible de réserver ou valider ?

Nous repartons sur les quais de Ventspils. On sort les Kway car ça pleuviote et ça s'est rafraîchit.
Les rues conseillées dans les guides sont sans intérêt ... par contre, nous découvrons les allées perpendiculaires qui nous attirent beaucoup plus. Elles sont pavées, bordées d'arbres et même si les maisons sont à rénover, tu sens tout de suite le potentiel énorme contrairement à Kudilga.
Avec un peu de boulot, dans quelques années, ça vaudra très cher. C'est calme, charmant et ne pas hésiter à sortir du circuit prévu.
Cette photo a été prise + tard car pour l'instant il pleut des gouttes ... puis des grosses gouttes ... puis des seaux !
Le concert remballe, tout le monde se planque sous les bâches des buvettes et on attend que ça se calme ... sauf que ça veut pas !
Au bout de 20mn, tout le monde se barre et rentre à la maison. Nous, on n'a pas de maison et on se retrouve tous seuls dans une ville désertée.
17h30 : Allez, on rentre à l'hôtel. Ça caille et on est trempés.
Je classe mes photos sur le PC en attendant que ça se calme.

19h30 : C'est reparti car l'averse est finie.
Juris Poga Ventspils La bibliothèque dessinée par Juris Poga est soi-disant considérée comme une fierté de l'architecture contemporaine lettone ... On s'amuse d'un rien !

Il fait frais mais sec et lumineux pour cette heure. Nous dînons dans un restau, genre médiéval, le Melnais Sivens. Toujours sur les quais.
Ouf, il y a 3 tables occupées c'est Byzance !
Bon repas, service rapide et aimable pour 23 LVL. A conseiller.

Nous rentrons par le centre-ville pas encore abordé depuis. C'est assez vide et on voit juste qq jeunes attroupés devant les supermarchés en train de boire les bières et vodka à peine achetées.
Certains vont sur les bancs du parc pour faire + de bruit et après ?
Où vont-ils ? Que font-ils ?
Les filles d'un côté et les mecs de l'autre en train de s'allumer tranquillement. Assez bizarre comme ambiance.

En résumé, les gens sortent peu ou pas le week-end et les villes moyennes sont assez tristes le Samedi.
Heureusement qu'on sera pas là Dimanche !!!!

 

 

Demain, nous passons en Estonie ( voir page Estonie )

Jour 14 : Ferry pour l'île de Saaremaa ..... Saaremaa ...
 
 
 


Trajet Google Maps

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Trajet du jour

 


Bizarre !

 

Kudilga
Niagara n'a qu'à bien se tenir !

 

 

 

Kudilga
Presque un saloon, non ?


Une mamie dans sa réserve à bois.

 


Château d'eau


Jolis clochers

 

 

 

Kudilga

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Chambre à la scandinave

 

 

 

 

 

 

Ventspils
Sur les quais de Ventspils.

 

Ventspils

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
     
         

Introduction | Pologne | Lituanie | Lettonie | Estonie