Retour vers Intro  
Trouver qq chose ?
Plan
Ecrire ?
Ecrire
Qui suis-je ?
Qui
Intro  
Jour 8 :
Lundi 7 Juillet
 

Université de Vilnius ...

  Arrivée Vilnius

 

Pratique - Liens
Météo
Guides et Liens
Photos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 
Encore et toujours impossible de visiter les 2 églises de Ste-Thérése et l'orthodoxe St-Esprit. C'est encore la messe !
On les aura ... un peu de patience !

Le matin, c'est intéressant de venir tout de même afin de voir arriver les gens qui pénètrent dans le centre-ville par la Porte de l'Aube.
Tu en vois beaucoup faire une simple génuflexion ou un signe de croix devant la fenêtre de la Vierge. C'est impressionnant cette ferveur !

Université : Fondée en 1579 par les Jésuites, nous venons ici surtout pour la la salle de la bibliothèque Pranciskus Smuglevicius.
Pranciskus Smuglevicius Université de Vilnius Université de Vilnius

Seule la porte est de moi car, une fois payée notre entrée à 5 LTL, lorsque je demande où ça se trouve, la gentille madame m'annonce que c'est fermé pendant l'été ! Ouais, super ... j'ai juste envie de lui faire manger mon billet !
Donc, en gros, rien à visiter car les petites places intérieures ne sont pas extraordinaires et l'observatoire est en travaux.
St Jean Il y a quand même l'église St-Jean avec 10 des 22 autels d'origine.
Kmieliauskas Une bonne surprise avec la salle Littera décorée par Kmieliauskas en 1978.
Des fresques colorées étonnantes.
Nous nous dirigeons vers l'Est pour rejoindre l'église St-Anne. C'est pas vraiment la grosse foule ce matin non plus. C'est toujours férié !
Ils font pas semblant à Vilnius dis donc ... les vacances c'est sacré.

Nous arrivons donc à St-Michel, le seul ensemble Renaissance de la ville.
Même pas notée par Michelin et peu décrite ailleurs, c'est pourtant un superbe décor de marbre et d'albâtre.
Saint Michel Eglise St Michel

Alors, dans la série " Vilnius, tu m'en veux ", l'église Ste-Anne est en travaux. Coup de bol, elle n'est pas sous bâche !
Cette façade de briques est fantastique et Napoléon songeait à ramener cette église de poche "au creux de sa main".
Elle repose sur des piliers de bois.
St Anne Eglise Ste-Anne


Dans le même jardin se trouve l'église St-François. Ce qui est touchant, comme souvent en Lituanie, ce sont ces églises abandonnées, en attente de rénovation mais toujours avec des fidèles et une gentille mamie qui fait la permanence pour récolter des fonds.
J'aime bien cette ambiance qui change de la débauche gothique ou des décors dorés. Les 2 alternées sont vraiment étonnants.

Idem, les quartiers deviennent assez vite assez destroy dès qu'on s'écarte du circuit touristique. Y'a du boulot là aussi.

12h00 : Nous déjeunons dans la rue Pilies afin de voir un peu de monde et puis le Forto Dvaras, conseillé par les guides, est très pratique avec une terrasse et une carte illustrée bien pratique. Pour 2 = 35 LTL ( 12 € )

 


Porte de l'Aube ...

14h00 : On tente l'église orthodoxe du St-Esprit et bingo, c'est l'heure du ménage. C'est du grand spectacle baroque avec du vert pastel, des colonnes roses et des voûtes abricot !
Ça valait le coup d'insister. La crypte abrite les corps de 3 saints et on les révèle nus le 26 Juin. Ça doit être super sexy !
St-Esprit St-Esprit Les 3 saints morts !

On s'amuse de voir un jeune pope draguer ostensiblement une des jeunes femmes du ménage.
Bon pour Ste-Thérése c'est encore râpé, c'est la messe continue ou quoi ?
Porte de l'Aube Également une messe à la Porte de l'Aube. Hormis les 10 qui peuvent tenir dans la minuscule chapelle, les gens sont à genoux dans la rue. C'est incroyable !

Nous faisons maintenant le circuit extérieur du centre-ville. On passe donc sous la porte de l'Aube puis le marché Hales, fermé qui abrite un simple supermarché désormais.
Les immeubles sont quand même pas mal délabrés même s'ils ont eu de la grandeur passée. Faut pas rater la petite place avec cet oeuf géant qui symbolise ... on n'en sait rien en fait !

Tous les Saints

L'église de Tous-Les-Saints toute rose est aussi une bonne surprise bien que peu notée ou décrite.
Je surveille toujours les angelots moi ( on s'amuse comme on peut ). C'est souvent amusant quand c'est raté ou bizarre. On devait les refiler aux stagiaires !
Rue Traku Nous continuons ensuite par la rue Traku. Il y a l'église St-Nicolas avec sa façade luthérienne, mais ne pas rater celle des Franciscains ou de l'Assomption.
Franciscains Vilnius On y trouve une chapelle rénovée qui fait presque tâche dans cet ensemble tombant en ruine.
Comme ce matin à St-François, il y a un vrai charme dans ces églises qui renaissent doucement.
On y voit ce curé qui maintient un culte et la permanente à sa table pour recueillir des fonds sous les échafaudages. J'adore !

Nous remontons par la rue Vilniaus pour rejoindre la grande rue commerçante de Gedimino.
Rue Vilniaus Quelques grands immeubles mais franchement rien de traumatisant ... et puis c'est franchement mortel !
Pas de circulation, personne dans les rues, la zone !
Donc voilà les "Champs-Elysées" de Vilnius un jour férié ...
Moi, ça me fout la trouille !
Gegimino
KGB C'est l'ancien immeuble du KGB devenu musée ... du KGB.
C'est pas vraiment ce dont on a envie en ce moment, sauf à penser que tout Vilnius a été déporté hier au vu de l'ambiance débridée depuis hier !
Dans tous les cas, les immeubles sont assez massifs et peu intéressants. Il y a surtout pas mal de bureaux et sièges sociaux donc pas vraiment une rue 100% commerçante.
Le McDo est bien ouvert et qq personnes vers le début de la rue en revenant vers la Cathédrale mais avec ce temps gris, on déprime un peu quand même.

Allez dernière chance, on redescend plein pot vers notre hôtel pour Ste-Thérése près de la porte de l'Aube.
En passant, on fait un petit crochet par l'église Ste-Catherine, superbe exemple baroque. Le seul souci c'est qu'elle n'ouvre que pour des concerts. Ouais, c'est super !

18h00 : Globalement, on en a un peu marre de errer sous ce ciel gris et dans cette ville déserte. On a vu le principal et on va pas chercher la dernière église cachée à 2kms de là, hein !
Quand ça veut pas, faut pas insister. On passe devant une cour d'un ancien palais transformé en café-terrasse. Allez, noyons-nous dans l'alcool et on se fait un petit apéro avec un snack-beer.
C'est fréquent dans les pays baltes. C'est une assiette avec du pain grillé à l'ail et du fromage. C'est bien bon et le moral revient !

Pause à l'hôtel car il flotte un peu et j'en profite pour me connecter et réserver notre hôtel à Riga pour demain soir.
Je trouve une super promo dans un bel hôtel bien situé. Happy le gars !
Ste-Thérése 19h00 : Ste-Thérése. Bon, enfin la messe vient juste de finir et on peut visiter. C'est très rococo et italien.
Ça valait la peine !

Fallait pas traîner d'ailleurs car le curé ferme toutes les lumières en partant donc faut tomber juste au bon moment.

 


République d'Uzupis ...
Mauricette y tient vraiment donc on va faire un tour au quartier d'Uzupis, autoproclamé République indépendante depuis 2000.
République d'Uzupis Jumelée avec Montmartre, ce seront d'abord des artistes qui squatteront des immeubles abandonnés et comme d'hab l'endroit devient branché.
Ne pas se tromper, les cours sont délabrées et tu te pointes pas là-dedans comme on visite un parc d'attraction !
République d'Uzupis Le truc sympa, c'est le pont avec les cadenas gravés qu'accrochent les mariés avant de jeter les clés dans le fleuve.
Une fois que t'as lu la constitution en 3 langues dont le français, le quartier est loin d'être charmant, on va se le dire gentiment, hein !
On est loin de Montmartre et je suis pas venu visiter des squats. Une pizzeria et un kebab, donc on va vous laisser ...

Pour le coup, on retourne rue Pilies et on dîne au même restau qu'à Midi.
Rue Pilies Les pavés après la pluie. Ça a son charme !
22h30 : En revenant vers l'hôtel, encore moins de monde qu'hier ... ce qui est un exploit !
La porte de la Ste-Trinité en face de notre hôtel.
Le café à côté était plein hier et ce soir, c'est désert. Au cas où, c'est une petite cour intérieure fréquentée par des étudiants et agréable .... à + de 15° !


Bon, il faut avouer que Vilnius est partie avec des handicaps.
2 jours fériés qui ont vidé la ville et pour une capitale, ça fait bizarre quand même. La plupart des magasins fermés et aujourd'hui, un temps gris et frais.
Alors des quartiers un peu délabrés sans âme qui vive, ça devient assez vite glauque et ennuyeux. Si on rajoute la fermeture de l'université, ça faisait beaucoup.
Il reste un charme indéfinissable de ville à l'architecture italienne, à la ferveur religieuse impressionnante.

Je ne regrette pas ces 2 jours mais j'espère que t'auras un peu + de soleil et une ambiance + vivante.

 


Liens utiles ...
In Your Pocket : une brochure à télécharger.
Vilnius Life : Aussi une brochure dispo en anglais.
2009 : Ce sera la capitale européenne de la Culture. Gaffe !
Office Tourisme : version anglaise avec brochures également.

 

 

Jour 9 : Colline des Croix - Rundale - Riga .... Rundale et Riga ...
 
 
 


Trajet Google Maps

 

Université de Vilnius
Entrée de l'Université.


Palais présidentiel à côté.

Université de Vilnius
Observatoire en travaux.

 


Patio à l'italienne près de l'université.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Église St-Michel.


Il était fâché ce jour là le sculpteur !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Porte de l'aube
Porte de l'Aube

 


Hôtel Conti et son oeuf.

 


Église de Tous Les Saints

Tous Les Saints

 

St-Nicolas
Église St-Nicolas


Porte des Franciscains.

Vilniaus
Rue Vilniaus

 

 


Rue Gedimino

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ste-Catherine
Ste-Catherine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Le café est complet ici !


L'ange de la Liberté sur sa colonne.


Squat le long de la rivière Vilnia.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

République d'Uzupis
J'aime bien cette ambiance !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
     
         

Introduction | Pologne | Lituanie | Lettonie | Estonie