Retour vers Intro
Trouver qq chose ?
Plan
Ecrire ?
Ecrire
Qui suis-je ?
Qui
Introduction  
Jeudi
15 Juillet
 

Université de Coimbra ...

   

 

Pratique - Liens
Météo
Séjours
Liens Portugal
Photos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous passons par l'office du tourisme près du Largo da Portagem, déjà vu hier avec ses 2 pâtisseries. Pas mal de monde encore.
Faudra vraiment qu'on y revienne !

On récupère donc des plans et nous montons vers l'Université de Coimbra.

Paço das Escolas En gros, tu montes jusqu'à ce que tu arrives sur cette place, Paço das Escolas.
Université de Coimbra Faut que tu repères près de cette porte d'entrée, le bâtiment de la bibliothèque moderne où sont vendus les tickets.
C'est 7€ pour l'ensemble et on te donne l'heure de visite de l'ancienne bibliothèque Joanina, car l'accès est limité.
9h45 : Notre visite de la Joanina est prévue à 10h20 donc nous commençons par la Chapelle St-Michel.
Un beau retable et un orgue baroque qui brille de partout.
Également des azulejos du 17è.
Photos intérieures interdites.
Après la chapelle, nous traînons un peu dans les couloirs avec encore des étudiants en état de marche. Ça bosse tard au Portugal !
On est quand même le 15 Juillet.

10h20 : Bon, c'est l'heure et nous nous rapprochons de la bibliothèque Joanina. Il y a une visite virtuelle sur le site.
bibliothèque Joanina bibliothèque Joanina Tu tapes à la porte et la dadame te fait rentrer à l'heure prévue.
Ils limitent ainsi le nombre maximum de personnes en même temps.
Construite en 1720 avec des murs de 2m d'épaisseur pour maintenir une température constante. ( Vue 360° )
Il y a aussi une colonie de chauve-souris qui chassent les insectes la nuit ... et on recouvre alors les tables avec des housses pour nettoyer les crottes le matin.
Bon, la clim c'est pas mal non plus finalement !

En tout cas, c'est magnifique et une des + belles que nous ayons visité.

Nous retournons dans l'Université pour la Salle des Actes.
Salle des Actes C'est la + grande salle de l'Université. Elle est utilisé pour des cérémonies, dont les soutenances de thèses.
Avant d'être sous cette forme, elle servait de salle du trône de la 1ère dynastie portugaise à partir de 1143.
Salle de l'Examen Privé La Salle de l'Examen Privé servait de chambre au roi qui y passait la nuit. Aujourd'hui s'y passe la cérémonie d'ouverture officielle vers le 13 Octobre.

Cet examen était un acte nocturne où, sans public, le candidat passait sa licence. On y voit les portraits des recteurs depuis la création.

La Tour était en rénovation donc impossible de la visiter.
Contrairement à l'Université d'Evora, on n'a pas réussi à visiter des salles de cours libres et voir si elles étaient décorées ou non.

Une petite visite à la prison académique, souvenir de l'ancien Palais Royal. C'est devenu interdit depuis 1832. C'était pour permettre aux étudiants et aux professeurs condamnés de ne pas être en contact avec les vilains méchants criminels de droit commun dans la prison "normale".
Un privilège donc ... et un accord pour une prison "privée" en fait.

 



Nous rejoignons à pied l'ancienne cathédrale ( Sé Velha ) déjà visitée hier ... mais si t'as pas une mémoire de poisson rouge ... il était trop tard et le cloître était déjà fermé.

L'église est gratuite mais le cloître est à 2€. Le style penche entre le roman et le gothique. C'est plutôt mignon et fleuri.
Surtout, ça nous permet de se remettre une couche avec les carrés de céramique dans l'église.

12h00 : Nous revoilou au centre et on va prendre un pot à la pâtisserie, toujours la même vue ce matin.
Il y a des meringues géantes, grosses comme des ballons ... et on résiste un max pour ne pas craquer et pouvoir déjeuner.

La Praça do Comercio en contrebas de la rue piétonne est assez jolie et on y voit plusieurs terrasses. Pas mal pour déjeuner donc.
Eglise Sao Tiago

Le 1er restaurant propose un menu à 9,5€ avec soupe - plat - boisson - pain - dessert ... et le café. Nickel non ?
En plus, la serveuse est sympa et parle ... français.
Une bonne adresse donc. Tu trouveras sans souci mon grand !

Nous faisons un petit tour par les ruelles aux alentours comme la Largo da Freira ou Lardo da Fornalhinha.

C'est assez typique avec quelques bonnes surprises. Surtout, contrairement au soir, il y a du monde, les petits restos sont ouverts et les magasins n'ont pas encore fermé !
Bref, les portugais ne sont pas du soir, faut le savoir.
En face de l'église Santa Cruz, c'est la Place du 8 Mai.
Une ou 2 façades un peu originales et pas encore en ruines.

Aveiro ...

Mine de rien, on a fait le tour de Coimbra et on dort ici ce soir ... donc faut s'adapter !
Prévue demain, Aveiro est à 60 kms donc on va y aller.

15h30 : C'est de l'autoroute et on arrive en ville en cherchant le centre.
On se gare dans le parking souterrain d'un centre commercial au niveau du rond-point avant la traversée du pont.
Aveiro C'est ici qu'on peut voir ces bateaux décorés, moliceiros, qui servent maintenant pour des balades touristiques.
Bonne surprise, Aveiro est dynamique, entretenue et fleurie ... ça change. L'office du tourisme est le long du canal au niveau des barques et on récupère un plan pour faire le tour.

La 1ère chose qui frappe ( pas fort va ... ) ce sont les pavages avec de très beaux motifs et différents dans chaque rue.
Encore beaucoup + fort qu'à Lisbonne ou ailleurs. Les + beaux sont ici !
Aveiro Aveiro

J'ai beaucoup aimé celui de la Place de la République avec ses anneaux.

Avant que ça ferme, nous allons au Musée d'Aveiro avec l'ancien couvent de Jésus.
Eglise de Vera Cruz.
Ça pique un peu les yeux au niveau de l'autel !
Église da Misericordia avec ses azulejos.
Bon, je ne sais pas si c'est toujours ainsi mais c'est gratuit. En fait, ce sont 2 musées en 1.
Il y a les expos d'oeuvres d'art et la visite du couvent de Jésus.
On nous conseille de démarrer par le couvent car tout ferme à 17h30 et c'est le + intéressant à voir effectivement.
tombeau de Ste Jeanne Le tombeau de Ste Jeanne est une pure merveille d'artisanat avec une marqueterie de marbre polychrome.
Si on observe en détail, on reste abasourdi par la précision et la qualité du travail.
L'ancien couvent de Jésus est l'endroit où Jeanne, la fille du roi, se retire en 1472 pendant 18 ans avant de devenir sainte.

Bon, OK c'est chargé mais ici ça passe ! C'est doré de partout et quelques azulejos allègent un peu le machin.
Le cloître n'est pas terrible mais il y a un joli réfectoire tapissé d'azulejos.
En conclusion, c'est un bel ensemble et largement mieux que certaines choses déjà visitées avec le plein d'étoiles chez Michelin.

Nous basculons ensuite sur la partie Musée proprement dit.
C'est quand même le 2ème musée d'art sacré du Portugal, mon p'tit père.
Aussi des peintures sur bois primitives comme ce portrait de la princesse Jeanne, encore elle, du 15è s.
Beaucoup d'art baroque avec des statues en bois ou des chapelles du même métal.

Même si on a fait le tour assez rapidement car tout fermait derrière nous à cause de l'heure, c'est un joli musée moderne avec de belles pièces.

Nous retournons au centre-ville vers la lagune et le marché aux poissons.
Aveiro compte quelques immeubles Art Nouveau assez bizarrement.
Également des façades d'azulejos !
Je ne sais plus trop où était cet immeuble ... Ohhh, t'as qu'à te débrouiller, hein !
En bas de la place de la République ?
Bref, une collection de portraits en azulejos.

Nous continuons au hasard, et ça fait souvent bien les choses !
Le long du canal, vers le marché aux poissons, se trouvent un lot de maisons colorées.
On y trouve cette passerelle futuriste superbement dessinée.
Originale en faisant un cercle complet, un bel ouvrage !
Bon, finalement c'était court mais agréablement surpris par cette ville à tout point de vue. Rien ne la distingue sur les guides mais c'est un bol d'air frais avec moins de ruines qu'ailleurs, des bâtiments civils et pas seulement des églises.
Le musée et le couvent tiennent leur rang aussi.
Si on rajoute une balade sur la lagune, etc ... Largement de quoi y passer une journée sympa.

Je récupère la voiture au parking et retour sur Coimbra.
Tout d'un coup, un de mes 2 neurones frappe à la porte :
- Eh grand couillon ( on est très proches ... ) t'aurais pas oublié un truc ?
Je regarde à côté. Non, j'ai bien Mauricette, mon appareil photo.
- Et la gare, ça te dit rien ?
Ben, j'ai une voiture, je m'en fous !

Ah ouais, car j'ai les 2 neurones en même temps d'un coup !
C'est vrai que c'est un peu loin du centre pour y aller à pied donc j'attendais de revenir à la tuture.
Dommage de la rater car elle en jette au soleil.

Pendant qu'on y est, nous longeons une dizaines de pâtisseries qui affichent toutes "Ovos Moles" ( Oeufs mous )
Pareil, on va pas partir sans goûter. Donc c'est mou et alors que je croque dedans, une pâte dégouline sauvagement ... et je m'en fous plein le pantalon.
Comme j'étais assis dans la voiture, j'ai une superbe tache blanche sur le siège maintenant.
Sinon, ça casse pas grand chose. C'est hyper sucré, mou, sans texture.
Je repars et ... je m'arrête. La maison est assez jolie et j'ai vu un azulejo.
C'est un truc public ? En fait c'est le siège du Parti Communiste.
Bon, ils vont pas en faire plat, les collègues travailleurs ... et je shoote cette allégorie du travail et patati, patata ....

19h30 : Arrivée à Coimbra en pleins bouchons.

Cette fois, je laisse la voiture à l'extérieur de l'hôtel.
Nous repartons au centre pour dîner. Notre cible, vu la catastrophe d'hier soir avec tout fermé, c'est le resto où étaient les étudiants.
On a un peu la honte car c'est le panneau qu'on évite depuis le début !
Mais bon, on va pas être + royalistes que les d'jeuns ?
C'est donc le Porta Romana, juste à côté du café Santa Cruz où avait lieu le concert de fado.
Une dizaine de petites tables et on trouve une des dernières. Ben forcément, quand y'a rien d'autre ouvert, beaucoup échouent ici ... et ça finira complet.
Je prends de la morue mais c'est pas ce que j'ai mangé de mieux franchement. Bref, les plats sont simples et pas chers ( 6€ en gros ).

21h30 : Coup de bol, ce soir il y a un autre concert de Fado mais sur la place carrément.
Ce sont les étudiants, vieille tradition de la ville, qui s'y collent ... en sachant que les mêmes ont gâché celui d'hier ... bon passons !

Le Fado de Coimbra est spécifique et + orienté "Sérénade" ou de rue, contrairement à celui de Lisbonne, cantonné aux tavernes et maisons spécialisées.
On a vraiment de la chance car c'est le 1er de la saison avec 9 concerts prévus jusqu'au 9 Septembre.
Quand tu y es, demande les "Serenatas de Coimbra" à l'office du tourisme. Et c'est gratuit bien sûr.

Le seul souci, c'est qu'ici ils sont équipés de micro et haut-parleurs et que c'est réglé "Sourdingue" à mon avis. Ca gueule un peu trop et on recule au maximum de la place.

Trajet du jour : 120 kms

 

 
Trajet et séjour sur Porto .... Coq Barcelos
 
 
 


Carte du circuit vers le Portugal depuis Bordeaux

 

Université de Coimbra
Université de Droit

 

 

 

 

 

 

 

 

 

bibliothèque Joanina
Entrée de la bibliothèque de Joanina.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Miam Miam

 

 

 

 

 

 

 

 


Eglise Santa Cruz

 


Quelques travaux à prévoir à priori !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Eglise da Misericordia.

 


Détail de
Vera Cruz

 

 

 

 

 

 

 

 


Eglise du couvent de Jésus.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


J'adore ces pavages !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Les voitures marchent au fromage ici ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Détail d'un azulejo de la place

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
     
         

Salamanque | Monsanto | Evora | Tavira | Portimao | Lisbonne | Obidos | Coimbra | Porto | Bom Jesus | Bilbao