Retour vers Intro
Trouver qq chose ?
Plan
Ecrire ?
Ecrire
Qui suis-je ?
Qui
Introduction  
Lundi
5 Juillet
 

Evora ...

   

 

Pratique - Liens
Météo
Séjours
Liens Portugal
Photos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Photoservice.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

8h00 : Petit-déjeuner vraiment moyen. Jus d'orange en poudre et jambon qui n'a jamais vu un cochon de sa vie à priori.
Le Dom Fernando est classé hôtel 3*. C'est vrai pour la taille des chambres et la grande piscine mais ce breakfast n'est vraiment pas au niveau.

plan evora Au niveau de la situation, c'est pas mal car juste au niveau des murailles en bas du centre-ville historique.
Et puis, le parking souterrain et fermé est gratuit.
En à peine 500m à pied, on est dans le centre d'Evora.

Nous récupérons un plan à l'hôtel même si nous suivons l'itinéraire proposé par le Michelin.
La 1ère église que nous croisons est Sâo Francisco.
Capella dos Ossos Sans grand intérêt sauf qu'elle abrite l'attraction principale d'Evora : La Chapelle des Os ( Capella dos Ossos )
Entrée = 2€ et photos interdites !

5.000 squelettes ont été utilisés pour cette maçonnerie lugubre.
Elle date du 16è s. et le but était d'inciter à la méditation. Mouais !!
La devise à l'entrée inspire vachement confiance : "Nous, os qui sommes ici, attendons les vôtres".
Dans un sens, c'est aussi un bon moyen de recyclage je trouve. C'est très écolo, non ? Reste à savoir si c'est bien isolant quoi !
Nous passons ensuite par la Praça do Giraldo, le centre animé d'Evora comme dit le Michelin ... Ah bon ????
Nous remontons vers le Temple Romain. A côté se trouve la Pousada, ces bâtiments historiques transformées en hôtel de luxe sur le modèle des Parador espagnols.
Le couvent dos Loios est donc devenu un hôtel mais l'église peut se visiter ... sauf le Lundi ! Donc on continue.

10h00 : Il fait déjà 40° et on rase les murs !
Arrivée à la cathédrale dans le style gothique. On préfère.
Le musée et la tour sont aussi fermées le Lundi mais on ne comptait faire que le cloître en payant ( 2,5€ ).
Le reste est gratuit bien sûr.
Construit vers 1330, ce cloître gothique reste massif mais assez élégant.
On peut monter depuis un des angles au niveau supérieur.
Evora Cela donne une vue sur les toits d'Evora ... et sur la voisine !

11H00 : A 300m se trouve l'Université, anciennement jésuite.
En fait, on y rentre comme dans un moulin et on va où on veut.
Encore pas mal d'étudiants d'ailleurs.
Pour voir des azulejos illustrant les différentes disciplines enseignées ici, il faut rentrer dans les salles de cours.
Elles sont tout autour du patio, l'ancien cloître.
Bref, faut jouer au Sioux pour deviner s'il y a du monde dedans ou pas, avant d'ouvrir la porte comme un ahuri.
Comme nous sommes les seuls, on a quand même l'impression d'être un peu couillon et hors sujet en tant que touriste.
Mais c'est comme tout, la honte ça passe !

12h00 : Nous sommes cloués au sol en sortant.
On a les mains moites et les pieds poites ! C'est étouffant ...
Evora Evora Nous revenons sur le centre et la Praça do Giraldo, centre névralgique ... en coma léger mine de rien !
Ça change vraiment de l'Espagne en terme d'ambiance.
Pas un chat en terrasse. Bon, OK il fait chaud mais même dans les rues ou sous les arcades, c'est tristounet.
On tournicote, des fois qu'on ait raté THE endroit de la ville. Ben, non.

Je rappelle qu'on est sur la "capitale" de l'Alentejo et une ville universitaire de 8.000 étudiants !

Déjà, faut qu'on mange en intérieur et au bout d'un moment, marre de chercher, une grande pâtisserie, le Café Arcada, nous tend les bras au coin de la place ... et c'est climatisé !
Une 1ère partie, salon de thé et au fond, une cafétéria où on est servi à table. Y'a du choix et on tente de reprendre une couleur présentable.

Pâté de Poulet à la bière - Salade - 3 petits gâteaux - boissons et cafés pour 28€ à 2.
Avertissement

Au Portugal, dans tous les restaurants, il faut payer pour tous les suppléments et même le pain ( pâo ) en fait partie.
On va toujours t'amener une corbeille et le + souvent un truc à grignoter, genre fromage, charcuterie ou amuse-gueule.
Pour s'éviter bien des surprises, il faut refuser de suite ce qu'on ne mangera pas, car il n'est pas rare qu'on te le facture même si tu n'y touche pas.
C'est toujours pénible de revenir là-dessus une fois que l'addition arrive ou que tu ne le vois pas.
2 pains feront entre 1 et 1,5€ par exemple. Si quelque chose te fait envie, ne surtout pas hésiter à en demander le prix car tu peux tomber de haut parfois. On s'est vu payer 5€ pour du saucisson qu'on avait accepté mais à 1€ la tranche, tu demandes à voir les papiers du cochon.

Dans l'ensemble, les restaurants et les plats ne sont pas chers donc ces petites gâteries sont souvent disproportionnées.
Bien vérifier la note et l'avoir toujours à l'esprit.
-


Retour sans traîner à l'hôtel et sieste jusqu'à 16h00.
Nous irons ensuite faire un petit plouf à la piscine mais uniquement parce qu'il y a de l'ombre, sinon tu fonds sur place !
On tape dans les 44° à cette heure.

Mine de rien, nous avons fait le tour d'Evora en 1/2 journée et j'en veux quand même au guide Michelin.
On t'annonce 3* pour une ville classée à l'Unesco.
Sauf que dans le détail, t'as pas un seul monument classé à + d'1* ... donc faudra m'expliquer comment ils font leur calcul les gars ?
Même le classement Unesco me semble un peu light !
Y'a vraiment rien d'incontournable ou extraordinaire en fait. Ce n'est pas une étape désagréable mais on est loin du Top qu'on est en droit d'attendre d'une telle notation.

 


Reguengos de Monsaraz ...


Je ne sais plus où on a lu ça mais Reguengos serait réputé pour ses tapis donc on va y faire une halte. C'est à 40kms d'Evora.
19h00 : Nous sommes toujours au-dessus de 40° et sur la "grande" place centrale, encore personne.
On fait le tour en voiture et les magasins sont fermés.
Déjà, c'est difficile de voir du monde dans la journée mais en plus, les horaires ne sont pas du tout adaptés au climat. Au Portugal, on reste sur la base standard, sauf que personne ne met le nez dehors dans l'APM ... et on comprend fort bien !!!
L'Espagne fait de même, sauf que les commerces restent ouvert au moins jusqu'à 20h00 minimum.

En gros, y'a personne quand il fait chaud et ensuite ... personne car tout est fermé. Pas mal comme principe, non ?
Bref, on n'est même pas descendus de voiture.

Encore 15kms et nous arrivons au village de Monsaraz.

 


Monsaraz ...
Monsaraz Encore un village fortifié qui faisait face à l'Espagne.
Dans mon dos, il y a le lac du barrage d'Alqueva, le + grand d'Europe depuis 2002.
19h30 et 2 voitures sur le parking. Ah, faut pas se plaindre, on n'est pas bousculés par les touristes !
Nous nous promenons dans les ruelles, c'est plutôt mignon même si ça ressemble aux autres vus les jours précédents.
-
Monsaraz

3 ou 4 boutiques mais tout le reste semble fermé et même si on voit des enseignes de restaurants ou de chambre d'hôtes, les portes closes n'encouragent pas à pousser plus avant.
Ça devient démoralisant de se balader dans ces villes désertes et sans vie. Et le château est vide bien évidemment !
-
Monsaraz

On croise un autre couple. Waouh ... Nous ne sommes pas les seuls survivants d'une guerre nucléaire !
Bon, tu fais le tour en 30mn en gros. Par contre la lumière devient belle et le soleil fait du rase-motte.
-
Monsaraz

20h00 : A l'opposé du château, où se trouve la porte d'accès près du parking, il y a ce petit bar-restau. La vue est splendide et ils diffusent de la musique "Lounge". Tu sais le genre CoooOOOOoooLLL qui te fait penser à rien.
C'est franchement anachronique dans ce décor mais ce sont des jeunes qui tiennent ça et on s'installe pour prendre 2 bières à l'ombre.

Arrive un couple de retraités. Ils sont australiens et passent 6 mois par an en Europe dans leur camping-car. On papote alors qu'ils se font servir à dîner.
Le paysage et la lumière font le reste ... Tout baigne !

Finalement, on va dîner ici plutôt que de repartir maintenant.
Nous commandons 2 plats de morue et 2 verres de vin local très bon au demeurant ( 26,60€ en tout avec l'apéro du début )
Quelques personnes arrivent vers 20h30 mais c'est déjà trop tard pour le coucher du soleil
Ce sera notre + belle soirée du séjour, tu vois !
C'était mal barré et puis la magie a opéré. Faut donc venir ici rien que pour ce moment en fait.


Retour sur Evora de nuit. Il fait encore 40° !

Trajet du jour = 109 kms.

 

 
Estremoz - Arraiolos - Evora .... Coq Barcelos
 
 
 

Carte du circuit vers le Portugal depuis Bordeaux


Entrée dans Evora

Evora
Eglise Sâo Francisco.

 

 

 

 

 

 

 

 

Evora
La jolie bibliothèque.

 

 

 

 

 

 


La seule façade intéressante en fait.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Monsaraz
Trajet du jour

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Vue sur le lac

 

 

 

 

 

Monsaraz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
     
         

Salamanque | Monsanto | Evora | Tavira | Portimao | Lisbonne | Obidos | Coimbra | Porto | Bom Jesus | Bilbao