Retour vers Intro
Trouver qq chose ?
Plan
Ecrire ?
Ecrire
Qui suis-je ?
Qui
Introduction  
Jeudi
8 Juillet
 

Praia Marinha ...

   

 

Pratique - Liens
Météo
Séjours
Liens Portugal
Photos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7h30 : Je paye l'hôtel mais le petit-dé n'était pas inclus et c'est trop cher ici. Nous allons en voiture sur la place centrale à la pâtisserie d'hier midi, la Tavira Romana.
La serveuse est sympa, parle français et nous permet de commander directement au comptoir afin de choisir les gâteaux que l'on veut.
Délicieux jus d'oranges frais, cafés et 4 pâtisseries = 9€.

Dommage, c'est gris et brumeux ce matin ... et forcément le jour où on veut faire les plages !!!!
140 kms par autoroute pour arriver à Porches et suivre les panneaux de la Praia Marinha, c'est bien indiqué.
D'un côté il ne fait pas trop chaud mais la lumière est mauvaise et c'est dommage car le décor de cette partie de la côte est splendide !
-

Praia Marinha
Praia Marinha Après le parking, il faut suivre le sentier côtier sur 1km pour parvenir à la partie la + belle avec ce promontoire troué.
Nous avions éventuellement prévu de faire une étape dans le coin pour se faire 1/2 journée plage mais le temps ne s'y prête pas vraiment.
Comme tu peux aussi le constater, c'est pas simple pour descendre. C'est tout juste s'il ne faut pas y aller en rappel ! Et surtout faudra remonter ...
Bonne nouvelle également, cette partie de la côte n'est pas bétonnée et les maisons ne sont jamais à moins de 300m de la falaise.
-

Praia Carvalho ...
Un peu + compliqué à trouver car il faut se garer près d'un hôtel, donc suivre Club Atlantico.
On peut y arriver par l'autre côté mais on a dû rater une indication !
Nous allons ensuite vers un phare mais c'est fermé et entouré de grillages, sans aucun intérêt donc, y compris la côte à cet endroit.
-

Praia da Rocha ...

Alors là c'est la grosse arnaque ! Tous les guides t'en parlent avec des étoiles de partout et la promesse d'une plage paradisiaque !
Bref, comme un couillon, t'y vas ...
Praia da Rocha Déjà, ce qu'on te dit pas, c'est que c'est la plage de Portimâo, une catastrophe de béton où s'empilent les hôtels et appartements sans aucun complexe.
Donc, en arrivant sur Portimâo, tu suis Praia da Rocha en traversant des kms de tours HLM, ceux des vrais habitants quoi.
Puis tu arrives sur des kms de tour d'hôtels. Pour le coup, y'a pas de surprise, c'est horrible de bout en bout.
-

Bon, avec une belle lumière et le soleil couchant, au bon endroit, on va te sortir des photos bien recadrées, juste sur les rochers et on n'y voit que du feu !
Praia da Rocha Y'a longtemps c'était mignon et tranquille mais voici ce que ça donne maintenant.
12h00 : Pour en revenir au début, on trouve enfin de quoi se garer à 1km de là car c'est gavé de voitures partout. Ensuite, on cherche cette fameuse plage de rêve et il faut entrer au Visitor Center pour qu'on nous annonce officiellement qu'on n'y est en plein !

Quand on compare avec ce qu'on a vu ce matin, j'hésite à foutre le feu à mon guide et à la dadame en face de moi ... mais bon j'ai laissé mon jerrycan dans la voiture et j'ai déjà eu de la morue hier.

Alors après avoir été au belvédère pour constater qu'il n'y a rien à voir, on fait quelques rues le long de la falaise. Ce n'est qu'une succession de bar et pubs anglais qui viennent ici s'enfiler des bières pas chères et manger des Fish & Chips ... le dépaysement quoi !

On s'installe près du belvédère où un petit snack propose une terrasse simple donnant sur la plage. Nous investissons dans du local avec pizza et pâtes carbonara. 9,90€ avec les boissons.
Du pas cher tu vois et c'est pourquoi beaucoup de familles viennent ici.

De rage, on zappe Lagos car le temps reste gris et on risque de retrouver le même béton ! Par contre, une fois arrivés dans les environs, le ciel s'illumine et c'est du grand beau plein pot.

Allez, soyons fous et on branche le GPS sur Ponta da Piedade au bout de la péninsule de Lagos.
-

Ponta da Piedade ...

Voilà une vue satellite Google Maps pour mieux situer.
C'est sûr qu'avec du soleil, même au zénith, ça a de la gueule sur ces falaises rouges et déchiquetées.
On se croirait aux calanques de Piana en Corse.
-
Ponta da Piedade

15h00 : Du coup, ça chauffe maintenant ! Nous descendons l'escalier en pensant déjà qu'on va en ch.... pour remonter.
C'est ici qu'on embarque sur la dizaine de petits bateaux pour visiter les grottes marines et passer sous les arches.
C'est déjà bien beau d'ici et on va se balader un peu + loin pour avoir une vue d'ensemble. C'est magnifique et on regrette de ne pas avoir eu les mêmes conditions ce matin.
-

Forteresse de Sagres ...

Quand ça veut pas, ça veut pas !
A peine repartis vers Sagres, le soleil en a marre et estime qu'il a fini sa journée. Une feignasse quoi ...

Nous arrivons donc au bout du bout du Portugal, même si le Cabo de Sâo Vicente est + à l'Ouest.
Par contre, c'est bien à Sagres que l'on va fonder une étape majeure pour l'exploration maritime des nouveaux mondes.
Henri le Navigateur se retire ici en 1415 et fait appel à des cartographes, des marins et des astronomes arabes pour inventer la navigation astronomique avec des calculs de la latitude. Une première !

Autre innovation majeure, l'invention d'un nouveau vaisseau : la caravelle. Elle permettra de gérer les voiles avec des vents contraires.
Bref, un tournant primordial hein ? Et ben, attend la suite.

Non seulement il fait gris mais alors ça souffle vachement et il fait largement moins de 20°. Tout le monde grelotte dans ses tongues !
La forteresse au loin est très large mais ça n'est que ça en fait. Déjà c'est dans un triste état et ensuite les murs protègent juste l'entrée.
Ce n'est pas une enceinte fermée. D'un autre côté, le reste est inaccessible par les falaises tu me diras.
Ouais, mais faut pas appeler ça une forteresse alors ... c'est le mur de Sagres donc.

Voici la vue Google Maps et on arrive donc après l'entrée payante ( 3 ou 4€ ) dans un terrain vague.
Forteresse de Sagres La photo n'est pas de moi mais c'est pour te montrer la "fameuse" Rose des Vents géante laissée à l'abandon et avec des mauvaises herbes.
Et voilà le reste, un truc en agglo pas fini et une balise moderne.
Tu fantasmes à mort, non ?
Tout a été détruit lors du tremblement de terre de 1755 mais depuis que dalle. C'est pourtant ici que s'est construit la puissance maritime du Portugal et son avance sur les autres pays.
Forteresse de Sagres Même la côte de granit n'est pas spécialement belle ou spectaculaire.
On te parle d'atmosphère de fin du Monde mais je trouve ça très léger !
On fait donc le tour du cap, en se caillant les meules et sans rien apprendre ou découvrir. Et on s'en prend pour une petite heure car c'est grand !
On se dit qu'il y a sûrement un truc + loin et à chaque fois ... rien.

17h00 : Vite le chauffage dans la bagnole ! Vu le temps, on abandonne aussi le Cabo de Sâo Vicente et nous remontons la côte vers ... je sais pas trop en fait.
On va voir si ça se gâte ou non ... et si on trouve un truc sympa pour cette nuit.
-

Carrapateira ...

Ça reste gris et nous remontons sans bifurquer vers l'océan car je n'ai aucune info sur un coin particulier. En plus, il fait gris et ça donne pas envie.
On vise maintenant la prochaine petite ville, Carrapateira.

Un peu par hasard, je suis la route vers le "Parque Natural do Sudoeste Alentejo e Costa Vicentina" à cheval sur l'Algarve et l'Alentejo.
Je prends la direction de la Praia de Bordeira. Nous arrivons sur un route de gravillons qui longe la côte au + près.
Le soleil se couche mais sans les couleurs.
Tu sens qu'il y a du potentiel mais ça ne donne pas grand chose malheureusement et encore moins en photo.
Nous continuons mais c'est même pas la peine de sortir de voiture, il fait frais et c'est plus un repérage pour demain éventuellement.
Et puis mine de rien, on cherche un hôtel au cas z'ou !

Nous ressortons donc par l'autre plage, la Praia do Amado.
A priori, c'est un spot réputé de surf car on se croirait en Californie avec une dizaine de minivan garés sur le parking et les d'jeuns qui vont avec.

Retour donc sur Carrapateira et nous voyons un panneau "Pensao das Dunas". Tiens, on va tester pour changer de l'hôtel même si on n'a rien vu ailleurs.
Carrapateira C'est une grande maison en bordure du village et donc pas dans les dunes par contre.
Il reste 1 seule chambre à 40€ avec la salle de bain partagée entre 3 chambres.

Le fils parle français, le père est portugais mais parle aussi français et la mère est hollandaise.

19h00 : Nous n'irons pas tester le restaurant près de la plage car Mauricette se fait un retour de tourista et squatte les WC.
Pire qu'en Égypte mine de rien.
Je vais donc en "ville" et je trouve l'épicerie qui fait 3m sur 4. Je prends des bananes pour Madame et des chips - fromage pour moi.
Dînette dans la chambre et dodo.

Trajet du jour = 230 kms

 

 
Zambujeira do Mar - Lisbonne .... Coq Barcelos
 
 
 

Carte du circuit vers le Portugal depuis Bordeaux


Trajet du jour


Le Grand Canyon ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Courageux le pêcheur !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ponta da Piedade
Trajet pour Ponta da Piedade

 

 

 

 

Ponta da Piedade
Vue de l'escalier descendant vers la calanque et les bateaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


On est à Brest ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Plage de Amado

 

 


Pensao des Dunas

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
     
         

Salamanque | Monsanto | Evora | Tavira | Portimao | Lisbonne | Obidos | Coimbra | Porto | Bom Jesus | Bilbao