Retour vers Intro
Trouver qq chose ?
Plan
Ecrire ?
Ecrire
Qui suis-je ?
Qui
Introduction PORTO
Vendredi
16 Juillet
 
2 jours à Porto ...
Vendredi Samedi
Centre-ville - Librairie Lello - Gare - Jardim do Palacio de Cristal - Vinologia - Cais da Ribeira Santa Catarina - Santa Clara - Cathedrale de Porto - Rua da Flores - Sao Francisco - Caves de Vila Nova Gaia - Café Majestic
   

 

Pratique - Liens
Météo
Séjours
Liens Portugal
Photos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Photoservice.com

 

 

 

 

9h30 : Bon, depuis le temps qu'on tourne autour, on n'a pas résisté ce matin et après notre petit-déj inclus à l'hôtel, nous retournons à pied sur la place Largo Portagem de Coimbra pour s'en refaire un à la pâtisserie Briosa.
On se prend un assortiment mais pas les meringues géantes quand même !!!

Départ pour 120 kms jusqu'à Porto

12h00 : Arrivée à l'hôtel Vila Gale.
J'ai réservé 2 nuits hier soir depuis Coimbra. A 69€ la chambre double avec les petit-déjeuners inclus, c'est pas mal pour un vrai bon 3*
L'hôtel est récent dans une tour de 19 étages avec un parking souterrain bien pratique.
Nous sommes au 13ème alors que, souvent, les hôtels masquent cet étage pour les superstitieux.
Nous, on n'y croit pas ... ça porte malheur !

Nous récupérons un plan à la réception. L'hôtel est un peu excentré mais si on prend la bonne route, c'est tout droit en 10mn pour rejoindre la rue Santa Catarina, l'artère piétonne et commerçante de Porto. ( Guide )

Mauricette qui veut pas lâcher l'affaire et se refaire une santé par rapport au GPS, nous guide ... sauf qu'elle prend le bidule à l'envers et qu'on se fait le grAAAAAAAAAAAAnd tour !
On se plante pendant 2 kms avant de retrouver le centre.
Bref, depuis l'hôtel faut suivre la Rua Santo Ildefonso, un junky sans doute ?
Rua Santa Catarina La Rua Santa Catarina est ce qu'on peut attendre d'une rue piétonne dans une grande ville. Des terrasses, des magasins et une église qui ne rigole pas sur les azulejos.
Comme, on se l'ai faite sur toute la longueur, l'intérêt et le bon état général stoppe assez rapidement. Pas + d'1km et après ça craint !

Mine de rien, on a faim et Mauricette a repéré un marché couvert sur le plan ... donc impossible d'y échapper !
Mercado do Balhao C'est le Mercado do Balhao vers la rua Formosa entre autres !
Tout tient avec des échafaudages et c'est pas vraiment pimpant, on va dire ...

Pratiquement que des femmes qui tiennent beaucoup de magasins de fleurs au RdC et les légumes à l'étage plutôt.
Bref, rien de transcendant, ni même typique.
Par contre, au fond, il y a 3 ou 4 petits bars qui font restos.

14h00 : On prend 2 portions + 2 boissons = 8,10€ ... Pas la ruine !
Incroyable mais sur 5 tables, il n'y a ... que des français. Comme quoi, on aime les marchés et les coins moins touristiques.
C'est même pas indiqué sur les guides, juste le hasard.
D'ailleurs, un couple nous conseille une adresse du Routard pour manger des tripes. On note, on verra ...

On se prend notre dessert dans la pâtisserie, Confeitaria do Bolhao ... mais il y en a pas mal dans le secteur.

On va essayer de suivre le Michelin pour ses itinéraires sur Porto.

Rua Santa Catarina En repassant par la Rua Santa Catarina, on repère ce café Majestic qu'on se promet de faire car il y a de l'Art Nouveau, notre faible en architecture. ( Vue 360° )

Ce qui change par rapport à Lisbonne, c'est que la ville est + aérée, qu'on y voit des immeubles civils qui sortent un peu du lot ... et surtout qui sont entretenus.
Bref, ça fait un peu + ville vivante, dynamique et qui a autre chose que des églises à montrer. ( Vue 360° )

Autre café "historique", le café Impérial devenu un Mc Donald.
Bon, là c'est de l'Art Deco et non pas Nouveau ... fait gaffe !
Tant mieux si en passant McDo, il sera sauvé de la ruine.

Le gros morceau du quartier c'est bien évidemment la Gare Sao Bento.
Malheureusement, depuis plusieurs mois au moins, une partie des azulejos est recouvert d'un film plastique, ce qui explique des couleurs ternes sur certaines photos ( Vue 360° )
Gare Sao Bento Gare Sao Bento Il y a environ 20.000 carreaux de céramiques peints en 1930.
Nous remontons vers l'église dos Clerigos pas vraiment belle et on commence un peu à saturer sur les églises au bout d'un moment.
Celle-ci est banale en plus.

Nous voici arrivés dans la Rua das Carmelitas pour la fameuse librairie Lello et Irmao.
ello et Irmao Déjà la façade est superbe mais l'intérieur vaut son pesant de morue séchée !
ello et Irmao L'escalier à double volée est une petite merveille. Faut le regarder sous tous les angles. ( Un site avec de belles photos )
Bien sûr, le pauvre libraire ne voit défiler que des touristes venus prendre une photo avec leur téléphone portable qui ne donnera rien mais faut flasher quoi ! ( Vue 360° )
Toutes les 5 mn, on a droit à un "No Photo" à chaque ahuri qui n'a toujours pas ouvert son mode d'emploi et qui ne sait pas qu'on peut désactiver le flash. Qu'est ce qu'ils m'énervent ces agités de la gâchette qui prennent tout et n'importe quoi, n'importe comment, sans même s'arrêter de marcher.
Quels boulets !

En plus, ils vend des cartes postales donc ça ne l'arrange pas.
En bon faux-cul qui se respecte, je prends des photos selon mes angles à moi ... et car elles ne me plaisent pas des masses, les siennes.
On achète quand même le petit livret à 5€ avec des photos.

A ne pas rater, juste à côté un magasin de décoration.
C'est une ancienne fabrique de linge de maison, serviettes et nappes.
Belle architecture également et des trucs marrants à acheter en plus !

C'est ici aussi que se trouve la Rua da Galeria de Paris. A l'origine, c'était un passage couvert ... comme à Paris donc.
Quelques façades intéressantes. ( Exemple Art Nouveau )
Ensuite, ce sont 2 églises côte à côte, do Carmo et das Carmelitas.
La 1ère, do Carmo, est recouverte depuis 1912 d'un azulejo géant racontant la prise de voile des Carmélites.
Style rococo du 18ème siècle.
L'entrée de l'église das Carmelitas est plutôt bizarre. On a l'impression de rentrer par une porte de bureau !
Elle date du 17ème siècle dans le style baroque. ( Vue 360° )

Nous continuons notre circuit en passant par l'hôpital de Santo Antonio qui aurait bien besoin d'un petit coup de nettoyage.
D'ailleurs, il ressemble plus à un tribunal ou une assemblée.

18h00 : On a un peu de mal à trouver la route vers le Jardin du Palais de Cristal et on se retrouve en bas.
Faut remonter ensuite le long des murailles !!!
Son nom vient du fait qu'il abritait ce fameux palais lors de l'expo Internationale de 1865 et n'existe plus de nos jours.
Elle sera remplacée par cet horrible bidule circulaire en béton.
On a une belle vue sur le fleuve et la rive opposée. C'est aussi l'heure où les mamies viennent nourrir les paons en liberté ainsi qu'une colonie de poules et de coqs logeant dans les arbres.
Ben voilà, on a fini ce circuit ... faut redescendre maintenant.
Pour changer, nous prenons sous le pont d'Albuquerque et la rue du même nom.
Le quartier est populaire avec des immeubles style HLM. Rien à signaler mais ça permet d'avoir aussi quelques belles vues sur le fleuve ... et la lumière est belle à cette heure.
Rua das Taipas. ( Vue 360° )
En fait, nous cherchons la Maison du Porto ou Vinologia, un bar à vin tenu par un français ... et où ils viennent tous d'ailleurs ! Ça doit être dans le Routard ...
Le souci c'est qu'il est indiqué dans la Rua de Sâo Joâo ... qui n'existe sur aucun plan. Partout tu ne vois que Sâo Joâo Novo.
D'ailleurs sur Google Maps, on a bien 2 rues à ce nom ... et on a tourné comme des bourriques à chercher la 1ère.
Bref, on tombe dessus en voulant rejoindre les quais.

A Porto, la moindre des choses, c'est d'essayer de comprendre leurs vins, en se doutant bien qu'en France, on récupère le tout-venant pas cher. ( Site officiel avec version française )
Nous prenons donc une dégustation de 3 verres pour 2 ( 10€ ) avec un gâteau au chocolat, qui était le test que voulait faire Mauricette.

Nous dégustons donc à l'aveugle car nous avons eu le propriétaire qui voulait nous surprendre. Il est joueur ... surtout quand on annonce qu'on est de Bordeaux.
C'est ainsi que nous découvrons les "Vintage" qui sont de vrais vins, qui vieillissent en bouteille et qu'on doit boire immédiatement comme nos Bordeaux.
Seules certaines années sont autorisées par le Syndicat du Porto qui décide ou pas que le raisin est assez bon telle ou telle année.
On repartira avec notre Vintage à 30€.

Innovation assez récente, les LBV ou "Last Bottle Vintage". Ils ont vieilli + longtemps en fût et leur maturité est stoppée comme le Porto normal.
C'est donc, en gros ... Vient pas me faire un cirque non plus ... du Vintage moins élaboré mais qu'on peut garder environ 3 mois ouvert.

C'est un bon compromis en tout cas. Pas aussi cher que le Vintage et qui peut servir d'apéritif en se conservant avec une bonne qualité.
On a bien aimé ce type de Porto car nous n'aimons pas vraiment les 10 ans d'âge, etc ... avec un goût trop alcoolisé !
Je ne te parle même pas des autres à 5€ la bouteille ...

Nous voici à quelques mètres sur les incontournables Quais de la Ribeira ( Cais da Ribeira )

Le soleil se couche avec une superbe lumière sur la rive de Vila Nova de Gaia. Par contre les quais sont à l'ombre. C'est une succession de restaurants ... donc on ne viendra jamais manger ici avec des groupes entiers de touristes.
Par contre, prendre son apéro sous le pont, c'est tentant ! ( Vue 360° )
Comme nous avons décidé d'aller au resto conseillé par les français rencontrés ce midi, il faut qu'on remonte au niveau du pont.
En fin de journée, ça nous dit rien de faire la grimpette. En plus, le quartier a l'air un peu destroy.
Ouf, y'a un funiculaire à droite du pont.

Et c'est le drame ! Encore une fois, j'ai pas assez de monnaie et le bastringue automatique ne prend que des pièces et pas la CB.
Sont vraiment pénibles et à la ramasse nos amis portugais !
20h00 : Bien sûr, personne à cette heure, tout est automatique.

Bon, ben on va se faire l'Everest en escalier quoi ...

En haut du pont passe la ligne de métro alors que les voitures roulent en dessous ... donc tu te doutes bien que ce ne sont pas les + riches qui habitent sous les ponts, d'où l'expression. ( Vue 360° )
Ce ne sont pas les favelas mais ça respire la pauvreté et j'ai toujours l'impression de ne pas être à ma place dans ces moments. ( Vue 360° )
Pas de risque ou de regards mais t'es hors sujet quoi !

Pendant ce temps, tu penses aussi à tes cuisses qui brûlent bien.
Il faut donc qu'on aille dans la Rua de Cimo da Villa et le resto s'appelle Casa Pereira.
Nous passons près du Théâtre National avec de belles têtes en façade.

On ne trouve pas de plaques de rue donc on ne sait pas si c'est la bonne, car pour l'instant c'est une succession de ... bars à putes !
Bon, ça fait aussi partie du typique d'une ville, non ?
Et finalement, c'est bien ici. Quand ils nous disaient que c'était un resto populaire, c'était pas du flan.
Là c'était à la fin mais il y a 5 ou 6 tables et avec nous c'est complet quoi.
Pas de bol, contrairement à hier, ce soir c'est pas le jour des tripes !

Pour tout dire, j'en suis pas à pleurer parce que les tripes, c'est pas ma tasse de thé mais bon, Mauricette aime bien tester tous les trucs bizarres ... quitte à passer ses soirées sur le trône, hein !

Ce sont des plats simples et pour la 1ère fois, on propose ici les portions ou 1/2 portions. On nous a conseillé de prendre la 1/2 et c'est une bonne idée.
Ça coûte à peine 4,5€ et nous prenons un ragoût de porc et de l'espadon. Avec 2 boissons et 2 flans, on flambe 12€ à 2, une folie !

22h00 : Ils ferment derrière nous.

Toujours à pied, nous rentrons vers notre hôtel pas très loin. Il fait bon et c'est agréable alors que les soirs précédents, tu supportais un slip quand même.
C'est Vendredi et on voit pas mal de monde qui se promène. Contrairement à Lisbonne, Porto n'est pas complétement désertée par ses habitants en banlieue le soir.
De jeunes filles en fleur vont ... je ne sais où ... mais avec la ferme intention de faire grimper aux rideaux les hormones mâles dans un avenir proche.
Bref, c'est le début du week-end !

Trajet du jour = 122 kms

 

 
Porto et les caves de Vila Nova de Gaia .... Coq Barcelos
 
 
 


Carte du circuit vers le Portugal depuis Bordeaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Superbe épicerie dans Rua Formosa.

 

 


Bon, ça tient comme ça peut !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gare Sao Bento
Gare de Sao Bento.


Eglise et Tour des Clerigos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Magasin de décoration.

 


Art Nouveau sur la Galeria de Paris

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Hôpital de Santo Antonio.

 

 

 

 

 

pont d'Albuquerque
Rue et pont d'Albuquerque.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
     
         

Salamanque | Monsanto | Evora | Tavira | Portimao | Lisbonne | Obidos | Coimbra | Porto | Bom Jesus | Bilbao