Retour vers Intro
Trouver qq chose ?
Plan
Ecrire ?
Ecrire
Qui suis-je ?
Qui
Introduction  
Mercredi
7 Juillet
 

Beja ...

   

 

Pratique - Liens
Météo
Séjours
Liens Portugal
Photos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce matin, il fait gris et le vent souffle du sable ! Il fait un peu moins chaud mais on est quand même à 30° à 8h00.
Je règle mes 3 x 65€ à l'hôtel Dom Fernando. Pour Evora, c'était pas mal avec le parking et à 10mn du centre-ville.
Par contre, le WiFi était payant donc on ne réserve rien pour Tavira ce soir. Je verrais sur place.

100kms pour rejoindre Beja avec même un peu de pluie !

Bon, j'ai pas réussi à faire une belle photo des paysages de l'Alentejo avec ces champs jaunes, ponctués de chênes liège ... pourtant ce sera vraiment ce qui nous aura marqué sur cette partie, surnommée la "Plaine Dorée"
Beja Le Couvent de la Conception fondé en 1459 est super mal indiqué et pas 1 seul panneau en ville.
C'est aussi devenu le Musée Régional. Entrée = 2€
Beja
La salle capitulaire est ornée d'azulejos de Séville du 16è alors que le plafond date du 18è s.
Nous avons bien aimé ces anciens azulejos d'inspiration arabe dans le cloître qui n'ont pas encore basculé dans le pur figuratif à la manière d'un tableau.

Mertola ...

60 kms et nous voici à Mertola.
La route était vraiment belle avec toujours ses paysages de blé et de chênes.
Mertola Mertola a gardé de ses origines mauresques une ancienne mosquée, transformée en église depuis.
Les photos y sont interdites ... mais y'a vraiment pas de quoi !
L'ancien mihrab est minuscule et sans intérêt. Le tout est assez triste pour tout dire. Heureusement que c'est gratuit !
Le château est en ruine et ne restent que les murs ... comme toujours.
Bref, on a fait le tour en 30mn.
Continuer 200m pour ce cimetière avec ces vitrines étonnantes. Je ne connaissais pas ce système.


12h00 : Il refait une chaleur de plomb et on se liquéfie sur place.
On ne va pas déjeuner ici. Déjà, c'est minuscule et marre de prêcher dans la désert à chaque fois. On va continuer jusqu'à la côte en espérant trouver un peu d'air.

 


Tavira ...

70 kms et nous trouvons une place de parking sur la place principale de Tavira. Bien joué, il fait effectivement meilleur. Chaud mais supportable.

13h00 : On s'installe à la terrasse d'1 des 2 pâtisseries de la place.
La salade mixte à 3,5€ et le croque-monsieur à 3€ avec les boissons et 2 gâteaux, on n'explose pas le budget alors que c'est quand même une station balnéaire. D'ailleurs, ça nous fait bizarre de voir + de 10 personnes au même endroit !

Bon, c'est pas le tout mais où qu'on dort-il donc ?
Bingo, sous les arcades de la place se trouve une salle Internet avec une dizaine de PC.
Re-bingo, c'est gratuit pour les touristes en montrant son passeport.
J'aime quand ça baigne comme ça ...
En gros, pas énormément de choix car soit ce sont des complexes en dehors de la ville, soit des residencial, sortes de pensions.
Il y aussi les Quinta, de grosses propriétés de luxe à la campagne.
Je réserve finalement au Porta Nova pour 70€ sans les petit-déj.
C'est un 4* et on le voit d'ailleurs en hauteur depuis la place de l'autre côté du bras de mer. On se pointe à la réception 5mn + tard et ils n'ont même pas encore ma réservation mais on prend la chambre en attendant.
Bon, faut être raisonnable, c'est un 3* sans plus bien sûr. C'est propre et nous avons un balcon qui donne sur la piscine, avec vue sur la ville.
Encore une petite sieste même si c'est + respirable ... c'est notre rythme désormais !

17h00 : Nous redescendons en ville à pied, ce n'est vraiment pas loin.
Tavira Alors que nous n'avons pas encore traversé le pont romain, il y a de petites rues sympa et une place avec pas mal de bars.
On tombe par hasard sur cet atelier ahurissant, rue Cabreira, que citait le Michelin avec ce papy de 70 ans qui fabrique tout un bazar en fer blanc de récupération.
C'est fait n'importe comment mais amusant !
Mauricette avait prévu d'y passer de toutes façons car elle lorgne sur une girouette depuis des mois sans trouver son bonheur à un prix raisonnable. Bref, on repart avec une à 25€ qu'on va trimballer dans le coffre pendant 15 jours !!!
Tavira Nous passons donc du côté du centre-ville. On récupère un plan à l'office du tourisme même si on n'a rien en tête de précis.
D'ailleurs cette petite ville a un charme certain sans chercher à visiter X églises. On a notre dose depuis 1 semaine !
T'avoueras que des plaques de rues de cette façon, ça a de la gueule, non ?
Impossible de passer outre celle de la Misericordia avec un superbe ensemble d'azulejos. Les 4 côtés sont entièrement couverts et surtout avec le haut découpé selon le motif décoratif.
Tavira
C'est gratuit mais le gardien interdit de prendre des photos.
Ok, on va acheter tes cartes postales moisies ... sauf qu'il n'y en a plus 1 seule sur les Azulejos. Bravo, mon gars, tu te prépares une saison grandiose !
J'ai trouvé celle-ci sur Internet mais rien d'autre de mieux ou + grand.

Nous montons vers la pousada mais c'est surtout le petit jardin du Castelo ( eh oui, y'en a un aussi ici ... ).
Il faut vraiment y venir car la moindre plante y a des proportions énormes et un âge respectable.
Un petit coucou aux cigognes qui sont vraiment partout depuis le début de notre circuit.
Elles squattent les lignes haute-tension et le moindre poteau libre.
Retour vers la place principale puis le marché couvert où se trouvent 4 ou 5 bars donnant sur le bras de la lagune.
Nous décidons d'aller voir un peu loin, si on peut s'approcher de la lagune mais au bout se trouve un grand complexe d'appartements pour touristes et un supermarché. Et une grande route.
Pas la peine de chercher ici le petit port qui fait joli sur les cartes postales.

Au retour, on zigzague au hasard pour apercevoir quelques maisons originales, des jardins ....
Depuis notre arrivée au Portugal et ça se vérifie ici aussi, un bon 1/3 des maisons sont à vendre et dans un sale état, la plupart du temps.
Les centre-villes sont vraiment dans une situation délicate !

19h30 : On se prend notre petit apéro le long du marché couvert de tout à l'heure. Bien que touristique, sans être la + fréquentée de l'Algarve, Tavira affiche vraiment des prix raisonnables. 2 bières pour 1,80€ !

Nous retraversons le fleuve pour dîner dans une autre pâtisserie conseillée par le Michelin, Pasteleria Anazu.
Tavira Sur les quais en face de la place principale, ça permet surtout d'avoir une belle vue sur tous les clochers de la ville au soleil couchant.
7,5€ le mix-grilled de poisson et enfin, on peut dîner dehors sans mouiller le slip !


22h00 : Une fois dîné, nous retournons sur la place pour voir si ça bouge un peu et on se prend une glace à la pâtisserie de ce midi.
On revient vers notre hôtel et maintenant la petite place tranquille près du papy est bondé de terrasses avec la musique à fond !
On est à 2 doigts de s'évanouir devant cette débauche de molécules en action ... sauf qu'on est trop vieux pour s'enquiller 100 décibels dans la tronche.

Tu me diras, on va quand même se les farcir les décibels car notre chambre donne de ce côté et la musique diffuse très bien dans cet air frais et embaumé de fleurs aux effluves enivrantes ( je suis aussi poète dans ces cas-là ... )
Alors qu'on pensait dormir la fenêtre ouverte, on se fourre les boules Quies et on essaye de s'endormir.
Si tu réserves au Porta Nova , demande surtout une chambre donnant sur la rue même si je ne sais pas si c'est tous les soirs !

Trajet du jour = 227 kms.

 

 
Algarve - Praia da Rocha - Sagres .... Coq Barcelos
 
 
 


Carte du circuit vers le Portugal depuis Bordeaux


Trajet du jour

 

 


Intérieur de l'église baroque.

 

 

 

 

 

 

 

 

Mertola
Le Castelo de Mertola

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Eglise de Misericordia

 

Tavira
Eglise Santa Maria do Castelo

 

 

 

 

 


Toits typiques de la région.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
     
         

Salamanque | Monsanto | Evora | Tavira | Portimao | Lisbonne | Obidos | Coimbra | Porto | Bom Jesus | Bilbao